En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 173.05 PTS
-
5 178.50
-
SBF 120 PTS
4 141.15
-
DAX PTS
11 776.55
+1.40 %
Dowjones PTS
25 798.42
+2.17 %
7 276.43
+2.94 %
1.158
+0.04 %

Nouvelle alerte américaine contre un virus informatique venu de Corée du Nord

| AFP | 417 | Aucun vote sur cette news
Selon les autorités américaines, un logiciel malveillant conçu en Corée du Nord perdure dans de nombreux réseaux informatiques.
Selon les autorités américaines, un logiciel malveillant conçu en Corée du Nord perdure dans de nombreux réseaux informatiques. ( DAMIEN MEYER / AFP/Archives )

Les autorités américaines ont indiqué mardi qu'un logiciel malveillant mis au point en Corée du Nord, susceptible de laisser des pirates accéder à des sites sensibles, était toujours présent au sein de nombreux réseaux informatiques.

Selon une alerte du ministère de la Sécurité intérieure, c'est le groupe de pirates informatiques appelé "Hidden Cobra" --aussi connu sous le nom de "Lazarus"-- qui en est à l'origine. Les autorités américaines avaient déjà accusé ce groupe d'une série d'attaques informatiques remontant à 2009 et affirmé qu'il était lié à Pyongyang.

Mardi, le CERT --division spécialisée dans la cybersécurité au sein du ministère-- a prévenu que le logiciel pouvait rester caché dans les réseaux infectés "dans le but d'atteindre d'autres réseaux informatiques par la suite".

Certains réseaux pourraient ainsi être contaminés par ce logiciel de type "cheval de Troie" appelé Volgmer ou par un outil appelé Fallchill, qui permet aux pirates de prendre à distance le contrôle complet d'un système.

La police fédérale américaine (FBI) pense que Fallchill est utilisé depuis 2016 et Volgmer depuis 2013. Ce dernier aurait déjà servi à pénétrer des sites gouvernementaux, financiers, du secteur automobile et de sites de médias, selon le ministère.

Des experts indépendants en cybersécurité estiment que "Hidden Cobra" est vraisemblablement à l'origine du vol de plusieurs millions de dollars dans des banques à travers le monde. Pour certains, ce groupe pourrait aussi être à l'origine du rançongiciel WannaCry apparu au printemps.

Le ministère américain de la Sécurité intérieure avait estimé en juin que ce groupe était actif depuis 2009. "Certaines attaques ont permis de récupérer des données", disait-il aussi alors.

Le groupe "va continuer à se servir d'opérations informatiques pour faire avancer les objectifs militaires et stratégiques de leur gouvernement", toujours selon les autorités américaines.

La Corée du Nord a nié être à l'origine de cyberattaques. Le pays, qui a mené cette année un sixième essai nucléaire et tiré plusieurs missiles balistiques, justifie ses programmes d'armement par la menace américaine à son encontre. Le président américain Donald Trump a menacé de détruire la Corée du Nord si les Etats-Unis étaient attaqués.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/10/2018

L'opération de Thales devrait être réalisée peu de temps après l'obtention de toutes les Autorisations Règlementaires, ce qui est envisagé au 1er trimestre 2019.

Publié le 16/10/2018

La box Noviacare by Pharmagest est associée à des capteurs dont l'objectif est d'accompagner le senior dans son quotidien et de détecter les situations à risque éventuelles...

Publié le 16/10/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 16/10/2018

Le tronçon complet de la L2 Nord sera mis en circulation le 25 octobre...

Publié le 16/10/2018

Stanislas de Gramont a réalisé l'essentiel de sa carrière chez Danone où il a exercé différentes fonctions de direction générale...