5 349.30 PTS
-0.15 %
5 346.5
-0.06 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 664.62
+0.64 %
6 456.83
+1.05 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Meurtre de Sophie Toscan du Plantier: les grandes dates de l'affaire

| AFP | 300 | 4 par 1 internautes
Sophie Toscan du Plantier sur une photo non datée réalisée à Combret dans l'Aveyron
Sophie Toscan du Plantier sur une photo non datée réalisée à Combret dans l'Aveyron ( Patrick Zimmermann / AFP/Archives )

Le 23 décembre 1996, Sophie Toscan du Plantier, femme du producteur de cinéma Daniel Toscan du Plantier, est découverte assassinée en Irlande. Voici les grandes dates d'une affaire longue de 21 ans, sur laquelle s'est penchée jeudi la cour d'appel de Paris.

- 23 décembre 1996: tuée à coups de pierre -

Sophie Toscan du Plantier, 39 ans, troisième épouse du producteur de cinéma, est découverte, tuée à coups de parpaings sur la tête, près de sa maison isolée du comté de Cork (Irlande).

La police estime que l'assassin doit porter de légères blessures et se cache à proximité. Deux verres vides sont retrouvés dans la maison et la victime a gardé dans sa main une touffe de cheveux, des indices qui ne mèneront à rien.

- Février 1997: griffures au visage -

Ian Bailey, journaliste anglais demeurant à une dizaine de kilomètres du lieu du crime, est placé en garde à vue ainsi que sa compagne. Il était arrivé le premier sur les lieux.

Il explique qu'il s'est fait des griffures au visage et sur les bras en coupant un sapin de Noël ou en tuant une dinde. Sa compagne dit avoir passé la nuit avec lui. Ils sont relâchés. Un mois plus tard, la police clôt son enquête.

- Août 2001: nouvel interrogatoire -

Ian Bailey est de nouveau interrogé par la police, l'enquête ayant été rouverte en 1998 sous pression de la famille de la victime. En mars 2002, de nouveaux tests génétiques sur des traces de sang ne donnent rien.

- 13 février 2004: procès en diffamation -

Ian Bailey perd un procès en diffamation contre des journaux qui le qualifient de principal suspect. Des témoins ont déclaré qu'il leur avait, sous l'emprise de l’alcool, avoué le meurtre.

- 1er juillet 2008: exhumation -

La justice française fait exhumer le corps de Sophie Toscan du Plantier. Elle étend son enquête à des faits de "faux témoignage" visant Marie Farrell, témoin qui s'était rétracté après avoir mis en cause le journaliste, mais ces charges ne seront finalement pas retenues. Le 4 décembre, la justice irlandaise transmet le dossier à la France.

- 24 avril 2010: arrestation de Bailey -

Bailey est arrêté chez lui, à Schull (sud-ouest de l'Irlande) sur mandat d'arrêt lancé par un juge d'instruction français. Mais le journaliste est aussitôt libéré sur décision de la Haute Cour de Dublin.

- Octobre 2011: policiers français en Irlande -

Des policiers français arrivent le 3 octobre en Irlande, entendent 35 témoins, prélèvent des scellés et repartent 11 jours plus tard. La Haute Cour refuse le 1er mars 2012 de remettre Ian Bailey aux autorités françaises.

- 27 juillet 2016: renvoi aux assises -

La justice française renvoie Ian Bailey devant les assises pour "homicide volontaire". Le journaliste fait appel. Un second mandat d'arrêt européen est émis par la France à son encontre, mais l'Irlande refuse une nouvelle fois de l'exécuter.

- 16 novembre 2017: appel -

La cour d'appel de Paris examine à huis clos l'appel du journaliste contre son renvoi aux assises et rendra sa décision le 25 janvier.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS