5 390.63 PTS
-
5 411.00
-
SBF 120 PTS
4 323.31
-
DAX PTS
12 677.97
-1.22 %
Dowjones PTS
24 700.21
-1.15 %
7 228.04
-0.32 %
Nikkei PTS
22 296.91
+0.08 %

Les principales étapes de l'affaire du Mediator

| AFP | 480 | Aucun vote sur cette news
Un des laboratoire Servier à  Gidy à une centaine de kilomètres de Paris, le 1er septembre 2017
Un des laboratoire Servier à Gidy à une centaine de kilomètres de Paris, le 1er septembre 2017 ( CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives )

Les principales étapes de l'affaire du médicament Mediator des laboratoires Servier, utilisé comme coupe-faim et à l'origine de graves lésions cardiaques.

- Tardive interdiction -

- 1976: mise sur le marché du Mediator. Destiné aux diabétiques en surpoids, il est largement détourné comme coupe-faim.

- 1999: un premier cas de "valvulopathie", dysfonctionnement des valves cardiaques, est décelé.

- 2003-2004: retrait du médicament en Espagne et Italie.

- 2007: l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps, devenue ANSM) recommande de ne pas le prescrire comme coupe-faim. La même année, Irène Frachon, pneumologue à Brest, dénonce des risques cardiaques.

- 30 nov 2009: le Mediator est retiré du marché en France.

- 15 jan 2011: l'Inspection générale des affaires sociales estime que le retrait du Mediator aurait dû intervenir dès 1999.

- Batailles de procédure -

- 18 fév 2011: ouverture à Paris d'informations judiciaires, notamment pour "tromperie aggravée, prise illégale d'intérêt" et "homicides involontaires", élargies des faits d'"escroquerie" en août de la même année.

- 21 sept 2011: Jacques Servier et cinq sociétés du groupe sont mis en examen pour "tromperie et escroquerie", M. Servier le sera également pour "homicides et blessures involontaires" en décembre 2012.

- 22 mai 2012: le premier procès pénal de Servier et son laboratoire, à Nanterre, est reporté pour une question de procédure.

- 19 mars 2013: l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) est mise en examen pour "homicides et blessures involontaires", soupçonnée d'avoir négligé les alertes sur la dangerosité.

- 16 avr 2014: décès de Jacques Servier à 92 ans.

- Premières décisions de justice -

- 31 juil 2015: la cour administrative d'appel de Paris confirme la responsabilité de l'Etat envers une victime.

- 22 oct 2015: le tribunal de grande instance de Nanterre reconnaît, pour la première fois, la responsabilité civile des laboratoires Servier, qui ne pouvaient "ignorer les risques".

- 9 nov 2016: la faute de l'Etat commence à la mi 1999, juge le Conseil d'Etat, mais il n'a pas à indemniser les victimes car les fautes de Servier l'exonèrent.

- 5 sept 2017: les laboratoires Servier et l'Agence du médicament sont renvoyés devant le tribunal correctionnel de Paris dans le volet principal de l'affaire, conformément aux réquisitions du parquet de mai 2017.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/06/2018

Le prix de souscription des actions nouvelles est de 5,1 euros par action...

Publié le 19/06/2018

verture aux Etats-Unis ABID vise 5,55 euros par action...

Publié le 19/06/2018

Le produit net de l'augmentation de capital permettra de financer une partie de l'acquisition d'un portefeuille de 14 hôtels...

Publié le 19/06/2018

U10 va être transféré sur Euronext Growth...

Publié le 19/06/2018

Plan mondial d'actionnariat salarié 'Link 2018'...