En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 479.10 PTS
-
5 467.50
-0.14 %
SBF 120 PTS
4 386.46
-
DAX PTS
12 374.66
-
Dowjones PTS
26 492.21
-0.26 %
7 563.19
+0.00 %
1.176
-0.03 %

Les dates-clés de l'affaire Pistorius

| AFP | 276 | Aucun vote sur cette news
Oscar Pistorius, lors de son procès pour le meurtre de son amie Reeva Steenkamp, le 6 juillet 2016 à Pretoria, en Afrique du Sud
Oscar Pistorius, lors de son procès pour le meurtre de son amie Reeva Steenkamp, le 6 juillet 2016 à Pretoria, en Afrique du Sud ( MARCO LONGARI / POOL/AFP/Archives )

Rappel des principales dates de l'affaire Oscar Pistorius, condamné en 2016 pour le meurtre de sa petite amie à six ans de prison.

La Cour suprême d'appel sud-africaine doit examiner vendredi l'appel du parquet contre cette condamnation jugée trop légère par l'accusation.

- Sanglante Saint-Valentin -

Le 14 février 2013, Oscar Pistorius, champion paralympique d'athlétisme amputé des deux jambes, est arrêté après la découverte dans sa résidence ultra-sécurisée de Pretoria du corps sans vie de son amie Reeva Steenkamp, mannequin de 29 ans.

Pistorius avoue être l'auteur des coups de feu mortels tirés à travers la porte des toilettes dans la nuit, mais dit avoir cru tirer sur un cambrioleur.

Le lendemain, il comparaît, en larmes, devant le tribunal d'instance de Pretoria et est inculpé formellement du meurtre de Reeva Steenkamp.

Le parquet retient la préméditation, son avocat plaide l'erreur tragique. Le champion est libéré sous caution le 22 février.

- Homicide involontaire -

Le 3 mars 2014, le procès de Pistorius s'ouvre à Pretoria en présence de journalistes du monde entier, avec le témoignage d'une voisine qui raconte avoir entendu les "cris à glacer le sang" d'une femme au moment du drame.

Dix jours plus tard, Pistorius est pris de nausées et vomissements à la lecture du rapport d'autopsie, puis à la vue d'une photo de sa victime.

Ses comparutions à la barre, en avril, sont marquées par plusieurs crises de larmes et interruptions de séance. Pistorius nie toute intention de tuer sa petite amie.

Le 12 septembre, il est déclaré "coupable d'homicide involontaire", et condamné à cinq ans de prison ferme le 21 octobre.

- Condamné pour meurtre -

En août 2015, le parquet fait appel de la condamnation, estimant que Pistorius aurait dû être condamné pour "meurtre".

Il est néanmoins libéré en octobre et assigné à résidence chez son oncle à Pretoria.

Le 3 décembre, la Cour suprême d'appel déclare Pistorius coupable de "meurtre", un crime passible d'au moins 15 ans de réclusion. Il obtient toutefois de rester assigné à résidence chez son oncle.

Le 2 mars, son recours devant la Cour constitutionnelle est jugé irrecevable, et Pistorius est condamné le 6 juillet 2016 à six ans de prison, une sentence bien inférieure à la peine plancher de 15 ans prévue par la loi pour meurtre. Il est placé en détention.

Selon les médias sud-africains, il est placé sous surveillance 24h/24, après avoir tenté en août de se tailler les veines.

- Nouvel appel du parquet -

Débouté une première fois de sa demande d'appel contre la peine jugée "scandaleusement clémente" de Pistorius, le parquet sud-africain saisit directement la cour suprême d'appel le 16 septembre 2016.

Depuis un an, Oscar Pistorius est incarcéré dans une prison adaptée à son handicap, près de Pretoria.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/09/2018

La trésorerie nette de dettes financières se monte à 10,7 ME (9,7 ME au début de l'exercice)...

Publié le 26/09/2018

L'horizon reste dégagé chez Orpea pour les prochaines années...

Publié le 26/09/2018

Au 30 juin 2018, l'Actif Net Réévalué (ANR) d'Altur Investissement s'élevait à 36,46 ME, soit 8,75 euros par action...

Publié le 26/09/2018

Pernod Ricard indique appliquer depuis le 1er juillet 2018 la méthode rétrospective complète au titre de la transition vers la nouvelle norme IFRS 15...

Publié le 26/09/2018

Rothschild & Co a une approche plus prudente pour le 2e semestre en raison d'incertitudes sur les marchés financiers...