En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 742.38 PTS
-1.47 %
4 774.5
-0.62 %
SBF 120 PTS
3 769.59
-1.63 %
DAX PTS
10 622.07
-1.54 %
Dowjones PTS
24 423.26
+0.14 %
6 682.74
+1.05 %
1.135
+0.02 %

Le tueur du Texas: athée, asocial et violent

| AFP | 391 | 4 par 1 internautes
Deux photos de Devin Kelley diffusées sur les réseaux le 6 novembre 2017
Deux photos de Devin Kelley diffusées sur les réseaux le 6 novembre 2017 ( - / OFF/AFP )

Décrit par ceux qui l'ont croisé comme un homme inquiétant à la vie personnelle ratée, l'ex-caporal Devin Patrick Kelley, auteur de la pire tuerie par balle commise au Texas, avait été renvoyé de l'US Air Force pour des violences conjugales.

Ce Blanc de 26 ans s'est suicidé dimanche après avoir tué 26 personnes dans une église de Sutherland Springs, petite bourgade de la région de San Antonio. Ses victimes étaient des paroissiens âgés de tous âges. M. Kelley est mort vêtu de noir de la tête aux pieds.

Diverses photographies de son visage --un teint blafard, sans sourire, avec ou sans barbe, les cheveux ras-- s'étalaient lundi dans la presse américaine, avec davantage de questions que de réponses.

Le meurtrier résidait à New Braunfels, une ville située à une cinquantaine de kilomètres de Sutherland Springs où, pour des raisons restant à éclaircir, il a choisi de commettre son carnage.

Devin Patrick Kelley faisait partie de ces gens qui exposent leur frustration en fulminant sur les réseaux sociaux. Ses diatribes sur Facebook avaient pour cible la religion, l'Eglise, les croyants.

Texas : fusillade dans une église
Texas : fusillade dans une église ( Paz PIZARRO / AFP )

Plusieurs de ses anciens camarades de classe ont relaté avoir pris leurs distances avec ce militant athée, au comportement hostile et aux fréquents accès de violence.

La carrière militaire de M. Kelley a été brève, sans envergure, et marquée par une fin abrupte.

Il a été recruté en 2010 pour travailler comme logisticien dans une base de l'armée de l'air du Nouveau Mexique, Etat voisin du Texas.

Deux ans plus tard, il a été traduit en cour martiale pour des violences à l'encontre de son épouse et pour avoir fracturé le crâne du jeune enfant de celle-ci. La femme a demandé le divorce cette même année 2012.

Le caporal a pour ces agressions été condamné à un an de détention. Il a aussi été dégradé et renvoyé des rangs de l'US Air Force. En 2014, il a tenté sans succès d'obtenir en appel une révision de cette condamnation.

Il semble que le militaire déchu a ensuite déménagé, notamment dans le Colorado où son casier judiciaire mentionne des accusations de mauvais traitements envers des animaux. Toujours en 2014, il s'est remarié au Texas.

- Tirs nocturnes -

Son autre lieu de résidence connu est d'ailleurs cette zone rurale texane de New Braunfels: Devin Patrick Kelley s'y était installé avec sa femme dans une grange aménagée, isolée, entourée par des bois.

Un de ses voisins, interrogé par la chaîne locale KSAT, a décrit un "gars normal, sans rien de particulier", dans une région où posséder des armes est affaire courante.

"La seule chose étrange à son sujet est qu'on entendait beaucoup de tirs venant de son côté de la route, souvent la nuit", a déclaré Mark Moravitz.

M. Kelley a abattu sans état d'âme femmes et enfants avec son fusil d'assaut AR-15, de marque Ruger. Ses condamnations auraient théoriquement dû lui interdire de se procurer un tel engin.

Il avait auparavant publié sur Facebook une photo de l'arme posée sur un canapé, avec la légende suivante: "C'est une méchante garce".

Pourquoi a-t-il ciblé cette église baptiste de Sutherland Springs ? Une piste suivie par les enquêteurs est que les ex-beaux-parents du tueur y venaient de temps en temps à l'office. Mais ils ne s'y trouvaient pas dimanche.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

CS a des objectifs de croissance ambitieux dans l'industrie spatiale en Europe. Moltek serait un complément idéal aux activités de CS Space...

Publié le 10/12/2018

Communiqué de presse Paris La Défense, le 10 décembre 2018 Albioma cède son activité de méthanisation en France à Evergaz   Biométhanisation Partenaires, société…

Publié le 10/12/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 10/12/2018

Global Ecopower a affiché des résultats semestriels en progression. Ainsi, le groupe a fait état d’un résultat net, part du groupe de 2,024 millions d'euros au premier semestre, contre -0,659…

Publié le 10/12/2018

Compagnie des Alpes vient de lever le voile sur ses résultats 2107/2018. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié un résultat net part du groupe en hausse de plus…