En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 207.24 PTS
-4.3 %
4 151.50
-5.54 %
SBF 120 PTS
3 303.23
-4.1 %
DAX PTS
9 544.75
-3.94 %
Dow Jones PTS
20 960.97
-4.36 %
7 475.03
-4.33 %

Le FBI arrête un Russe accusé de diriger une plateforme de services pour hackers

| AFP | 411 | 5 par 1 internautes
Les forces de l'ordre américaines ont arrêté un hacker russe considéré comme le cerveau d'une plateforme de revente de données piratées
Les forces de l'ordre américaines ont arrêté un hacker russe considéré comme le cerveau d'une plateforme de revente de données piratées ( Philippe HUGUEN / AFP/Archives )

Les autorités américaines ont arrêté le dirigeant russe d'une plateforme de hackers qui a gagné au moins 17 millions de dollars en vendant des données personnelles et d'autres produits et services illégaux, d'après des documents officiels.

Kirill Victorovich Firsov, décrit comme un "cyber pirate russe," a été appréhendé samedi par le FBI à son arrivée dans un aéroport de New York, a révélé mardi le site ZDNet.

Une plainte criminelle, rendue publique dans la foulée, explique que le hacker russe gérait depuis 2013 la plateforme deer.io.

Ce site comprenait notamment des "magasins virtuels" qui vendaient "toutes sortes de données piratées ou récupérées, américaines ou internationales, financières ou appartenant à des entreprises", comme des identifiants de connexion avec les mots de passe.

Selon les enquêteurs, deer.io était "une solution clef en main avec une vitrine et des services d'hébergement, où les cybercriminels pouvaient faire de la publicité et vendre leurs produits".

Pour revendre leur contrebande, les hackers pouvaient acheter une vitrine sur ce site moyennant l'équivalent d'une douzaine de dollars par mois.

"A ce stade, les autorités n'ont trouvé aucune enseigne légitime sur deer.io", qui était hébergée en Russie, hors d'atteinte pour la police américaine.

Pour vérifier que ce service vendait de véritables informations, le FBI a acheté les données de plus de 3.000 comptes piratés pour moins de 700 dollars en bitcoin, et a ensuite identifié les noms, dates de naissance et numéros de sécurité sociale de personnes habitant en Californie.

Kirill Victorovich Firsov doit comparaître devant un tribunal fédéral à New York. Il encourt jusqu'à 20 ans de prison.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 01/04/2020

Le Conseil d'administration de Colas SA s'est réuni exceptionnellement le vendredi 27 mars et le mercredi 1er avril 2020 sous la Présidence d'Olivier...

Publié le 01/04/2020

Le Groupe Orchestra-Prémaman a tenu hier un CSE extraordinaire au cours duquel les représentants du personnel ont été informés de la volonté conjointe...

Publié le 01/04/2020

Proposition d'affectation à un compte de réserves des résultats de l'année 2019 de Crédit Agricole S...

Publié le 01/04/2020

L'atteinte des objectifs 2020 est remise en cause et leur mise à jour est prématurée à ce stade....

Publié le 01/04/2020

Tous les clients de Numerly sont impactés par la crise sanitaire. Certains voient leur activité (Tourisme, Distribution, Restauration, eCommerce...) fortement diminuer ou s'arrêter...