En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 791.12 PTS
-0.46 %
4 782.5
-0.46 %
SBF 120 PTS
3 809.37
-0.59 %
DAX PTS
10 728.05
-0.56 %
Dowjones PTS
24 388.95
-2.24 %
6 613.28
+0.00 %
1.141
+0.16 %

Japon: le ministre chargé de la cyber-sécurité n'a jamais utilisé d'ordinateur

| AFP | 275 | Aucun vote sur cette news
"Si un hacker vise ce ministre Sakurada, il ne pourra lui voler aucune information. Ça pourrait bien être la meilleure des sécurités", a ironisé un internaute à propos de Yoshitaka Sakurada, assis à gauche à côté d'une autre ministre, au Parlement japonais, le 14 novembre 2018 à Tokyo ( JIJI PRESS / JIJI PRESS/AFP )

Le ministre japonais chargé de la cyber-sécurité a provoqué les rires mâtinés d'angoisse de l'opposition mercredi après avoir reconnu n'avoir jamais utilisé d'ordinateur dans sa vie professionnelle.

Yoshitaka Sakurada, 68 ans, est le chef adjoint de l'unité de stratégie de sécurité informatique du gouvernement et également ministre des jeux Olympiques et Paralympiques, que Tokyo organise en 2020.

Durant une session en commission parlementaire mercredi, il a reconnu sa lacune: "Depuis l'âge de 25 ans, j'ai toujours eu recours à mes employés ou secrétaires, donc je n'ai jamais utilisé d'ordinateur".

Il a aussi semblé un peu perdu lorsqu'on lui a demandé si des clefs USB étaient utilisées dans les centrales nucléaires.

"C'est incroyable qu'une personne qui n'a jamais touché un ordinateur soit responsable de la politique de sécurité informatique", s'est publiquement ému un élu de l'opposition, Masato Imai.

Yoshitaka Sakurada a déclenché les critiques et sarcasmes sur les réseaux sociaux. "Si un hacker vise ce ministre Sakurada, il ne pourra lui voler aucune information. Ça pourrait bien être la meilleure des sécurités", a ainsi ironisé un internaute.

M. Sakurada, qui s'est déjà illustré par d'autres gaffes, est en poste depuis un mois. Il est entré dans le gouvernement à la faveur d'un remaniement ministériel au cours duquel le Premier ministre Shinzo Abe a veillé à maintenir l'équilibre entre les factions de son Parti libéral-démocrate (PLD).

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

Près de 7% du capital a tourné...

Publié le 10/12/2018

Noxxon Pharma bondit de 22% à 1,84 euro désormais dans un volume fourni ce matin, représentant près de 6% du tour de table, après une pointe à 2,06...

Publié le 10/12/2018

Déclaration des transactions sur actions propres réalisées du 3 au 7 décembre 2018     Paris, le 10 décembre 2018     Présentation agrégée par jour et par…

Publié le 10/12/2018

Eramet chute de plus de 23% à 49,64 euros après avoir atteint 48,12 euros, soit son plus bas niveau depuis juillet 2017, pénalisé par une nouvelle inquiétante. Le groupe minier a constaté des…

Publié le 10/12/2018

Société Générale Corporate & Investment Banking (SG CIB) complète son offre marchés avec l’ouverture d’ici fin 2018, à Paris, d’une capacité de compensation pour compte de tiers sur les…