En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 025.20 PTS
-0.17 %
5 026.5
+0.19 %
SBF 120 PTS
4 013.27
-0.22 %
DAX PTS
11 341.00
-0.11 %
Dowjones PTS
25 413.22
+0.49 %
6 867.02
-0.34 %
1.142
+0.00 %

Israël: 11e interrogatoire pour Netanyahu pour corruption présumée

| AFP | 70 | Aucun vote sur cette news
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu lors de la réunion hebdomadaire du gouvernement, le 3 juin 2018
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu lors de la réunion hebdomadaire du gouvernement, le 3 juin 2018 ( Sebastian Scheiner / POOL/AFP/Archives )

Des enquêteurs ont une nouvelle fois interrogé mardi le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, pour une des affaires de corruption présumée qui menacent son long règne, a indiqué la police.

"Le Premier ministre a été interrogé aujourd'hui (mardi) pendant plusieurs heures à sa résidence dans le cadre d'une enquête conduite par l'unité nationale de lutte contre la fraude et les crimes graves et la commission de contrôle des valeurs mobilières", a indiqué la police dans un communiqué.

Elle n'a pas précisé la teneur de l'interrogatoire mais les médias israéliens font état d'une affaire présumée de corruption impliquant le géant local des télécoms Bezeq et son principal actionnaire Shaul Elovitch.

C'est la 11e fois que M. Netanyahu est interrogé dans différentes affaires en tant que suspect ou témoin.

Le mois dernier, il a été interrogé en tant que témoin dans le cadre d'une enquête sur une affaire de corruption présumée concernant l'achat de trois sous-marins allemands.

Il n'est pas considéré comme suspect dans cette affaire, mais certains de ses proches collaborateurs ont été interrogés à plusieurs reprises.

Dans une affaire séparée, Sara Netanyahu, épouse du Premier ministre, a été mise en examen le 21 juin pour "fraude" et "abus de confiance" présumés, pour avoir fait passer pour près de 100.000 dollars (85.000 euros) de repas au frais du contribuable. Le procès doit s'ouvrir le 7 octobre.

La police a recommandé en février l'inculpation du Premier ministre israélien dans deux enquêtes touchant l'une à des cadeaux qu'il aurait indûment reçus de riches personnalités, l'autre à un accord secret qu'il aurait tenté de conclure avec un quotidien populaire pour une couverture favorable.

Le procureur général devrait présenter ses réquisitions dans les prochains mois, et raviver par la même les spéculations sur l'avenir de M. Netanyahu.

Mardi matin, ses avocats ont adressé une lettre au procureur général affirmant que l'ancien chef de la brigade antifraude, qui avait conduit les enquêtes concernant les Netanyahu jusqu'à son transfert vers un autre département en janvier, avait un parti pris contre les Netanyahu.

- "Jamais conclu de marché" -

Les avocats Yaakov Weinroth et Yossi Cohen écrivent ainsi que l'officier, Roni Ritman, était persuadé que le couple était à l'origine d'une plainte pour harcèlement sexuel déposée contre lui par une femme officier de police.

L'affaire contre Ritman avait finalement été close mais la lettre des avocats, consultée par l'AFP, affirme que l'officier avait depuis un parti paris contre Sara et Benjamin Netanyahu.

"Cela jette une ombre sur les enquêtes conduites par lui contre la famille Netanyahu", affirme la lettre, qui demande un "réexamen" de ces enquêtes par le procureur général.

Dans l'affaire Bezeq, la police cherche à savoir si M. Netanyahu a tenté de s'assurer une couverture propice de la part du site d'informations Walla en contrepartie de faveurs gouvernementales qui pourraient avoir rapporté des centaines de millions de dollars à Bezeq, selon la presse.

Un communiqué du porte-parole personnel de M. Netanyahu a indiqué après l'interrogatoire de mardi qu'il n'y avait jamais eu un tel marché.

"Le Premier ministre n'a jamais conclu de marché avec Elovitch en échange d'une couverture favorable", a-t-il dit. "Au contraire, pendant des années, le Premier ministre a été systématiquement couvert d'une manière hostile par Walla."

Il a ajouté que toutes les décisions qu'il avait prises concernant Bezeq avaient été suggérées par des professionnels, y compris l'Autorité chargée de la protection de la concurrence, le Conseil des câbles et satellites et le conseiller légal du ministère des Communications.

M. Netanyahu totalise plus de 12 ans comme Premier ministre, en deux fois. Il a été ministre des Communications entre novembre 2014 et février 2017, période couvrant celle de la campagne électorale pour les législatives de mars 2015, quand le marché aurait été conclu avec Elovitch.

M. Netanyahu proclame son innocence, dénonce une "chasse aux sorcières" et affirme sa ferme intention de rester au pouvoir. Il n'est pas légalement tenu de démissionner s'il est inculpé.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/11/2018

 CRÉDIT AGRICOLE S.A.   Société anonyme au capital de 8 559 311 468 EUROS Siège social : 12, Place des Etats-Unis - 92127 Montrouge Cedex France 784608416…

Publié le 16/11/2018

    Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social Monthly information relating to the total number of…

Publié le 16/11/2018

    CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 167 886 006,48 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000 Saint-Etienne 554 501 171 R.C.S.…

Publié le 16/11/2018

  Raison sociale de l'émetteur : Société Générale S.A. - SA au capital de 1 009 897 173,75…

Publié le 16/11/2018

TIVOLY Société Anonyme au capital de 11 079 900 euros Siège Social : 266 route Portes de Tarentaise - 73790 Tours-en-Savoie R.C.S. Chambéry : 076 120 021   Communiqué de…