En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 871.91 PTS
+1.21 %
5 870.5
-
SBF 120 PTS
4 623.22
+1.1 %
DAX PTS
13 166.58
+0.86 %
Dow Jones PTS
28 015.06
+1.22 %
8 397.37
+1.07 %
1.106
+0. %

"Gilets jaunes": les deux tiers des 313 enquêtes IGPN transmises aux parquets dont 212 à Paris

| AFP | 455 | Aucun vote sur cette news
Manifestation de
Manifestation de "gilets jaunes" à Bordeaux le 24 novembre 2018 ( GEORGES GOBET / AFP/Archives )

L'Inspection générale de la police nationale (IGPN) a été saisie de 313 enquêtes judiciaires pour des violences policières présumées lors des manifestations de "gilets jaunes" et a transmis, à l'heure actuelle, les deux-tiers d'entre elles à la justice, selon le ministère de l'Intérieur.

Depuis la première mobilisation des "gilets jaunes" il y a un an, l'Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN) a été saisie de 23 enquêtes dont cinq ont été transmises aux parquets.

Les
Les "gilets jaunes" face à la justice ( Maryam EL HAMOUCHI / AFP )

L'IGPN comme l'IGGN sont saisies pour les enquêtes judiciaires par le parquet qui décide après des suites de la procédure. "On ouvre une enquête pour deux raisons: parce qu'un usager conteste l'usage de la force exercée sur lui ou parce que des blessures sérieuses ou graves sont recensées", explique un cadre de la "police des polices".

Toutes les enquêtes ne sont pas confiées à l'IGPN qui prend en charge les affaires les plus graves. D'autres sont traitées par des services de droit commun. La majorité des enquêtes ont été confiées par le parquet de Paris.

Dans la capitale, près de 70% des 212 enquêtes confiées à l'IGPN ont été achevées et transmises au parquet, a récemment indiqué le procureur de Paris Rémi Heitz.

"Ensuite, les parquets ne nous informent pas de leurs décisions, ce sont eux les maîtres des horloges", souligne le cadre de l'IGPN.

A Paris, le parquet a d'ores et déjà décidé de renvoyer en procès deux policiers pour des violences lors de la manifestation du 1er mai, marquée par de nombreuses violences et débordements.

Le logo de l'Inspection Générale de la Police Nationale le 13 juin 2019
Le logo de l'Inspection Générale de la Police Nationale le 13 juin 2019 ( STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives )

Fin mai, Rémy Heitz avait assuré en personne que des policiers mis en cause pour des violences lors de manifestations de "gilets jaunes" seraient renvoyés en correctionnelle "d'ici la fin de l'année".

A Paris, 18 procédures impliquant des policiers ont par ailleurs été confiées à des juges d'instruction chargés d'enquêter sur les affaires les plus graves.

C'est le cas de Jérôme Rodrigues, "gilet jaune" blessé gravement à l’œil le 26 janvier, qui a abouti à l'ouverture d'une information judiciaire pour "violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique avec arme"

Au total, 72 affaires sont encore en cours d'analyse au parquet de Paris tandis que 54 autres ont été classées sans suite, principalement pour "infraction insuffisamment caractérisée" mais aussi pour "absence d'identification des personnes mises en cause", a détaillé M. Heitz.

Des heurts entre policiers et manifestants à Nantes, le 14 septembre 2019
Des heurts entre policiers et manifestants à Nantes, le 14 septembre 2019 ( Sebastien SALOM-GOMIS / AFP/Archives )

Selon le décompte du journaliste indépendant David Dufresne, 24 personnes ont été éborgnées depuis le début du mouvement le 17 novembre, cinq ont perdu une main, un a été amputé d'un testicule, un a perdu l'odorat et une "dizaine" de manifestants ont eu d'autres blessures graves (à la mâchoire, au pied...).

Selon les chiffres du ministère de l'Intérieur arrêtés à la mi-mai, 2.448 blessés ont été recensés côté manifestants et 1.797 parmi les forces de l'ordre, sans plus de précisions sur la gravité des blessures.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 06/12/2019

Le groupe chinois Dongfgeng pourrait réduire sa part de façon à abaisser sa présence dans la future entité PSA-Fiat Chrysler, selon des sources citées par 'Reuters'.

Publié le 06/12/2019

Le chiffre d'affaires de Moulinvest s'établit à 64 ME au titre de l'exercice 2018-2019 contre 61,3 ME sur l'exercice précédent...

Publié le 06/12/2019

Tessi, spécialiste français des Business Process Services, a annoncé vendredi avoir achevé une augmentation de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant brut de…

Publié le 06/12/2019

Elior Group a annoncé avoir procédé à l’annulation de près de 4,27 millions de ses propres actions, représentant 2,39% de son capital social. La décision d’annulation des titres…

Publié le 06/12/2019

"Ces opérations contribueront à renforcer à la fois le potentiel de croissance du résultat par action", assure le management d'Elior...