En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 094.87 PTS
+0.20 %
5 092.50
+0.22 %
SBF 120 PTS
4 084.12
+0.18 %
DAX PTS
11 604.16
+0.44 %
Dowjones PTS
25 444.34
+0.26 %
7 107.23
+0.00 %
1.150
-0.08 %

Deux Roumains inculpés de piratage des caméras de la police de Washington

| AFP | 530 | Aucun vote sur cette news
Deux pirates informatiques roumains sont parvenus à infiltrer les caméras de surveillance de la police de Washington, avant l'investiture du président Donald Trump
Deux pirates informatiques roumains sont parvenus à infiltrer les caméras de surveillance de la police de Washington, avant l'investiture du président Donald Trump ( DAMIEN MEYER / AFP/Archives )

Deux ressortissants roumains ont été arrêtés et inculpés d'avoir piraté les systèmes informatiques contrôlant les caméras de surveillance du département de la police de Washington, a-t-on appris jeudi.

Une plainte criminelle rendue publique à Washington indique que les deux pirates, Mihai Alexandru Isvanca, 25 ans, et Eveline Cismaru, 28 ans, ont été arrêtés à Bucarest le 15 décembre et accusés de conspiration et de fraude informatique.

Le ministère de la Justice américain a indiqué que les deux pirates avaient réussi à neutraliser 123 des 187 caméras de surveillance des services de police au début du mois de janvier 2017, en infectant les systèmes informatiques avec un logiciel de rançon, pour tenter d'extorquer de l'argent en échange du déverrouillage du système, selon les documents présentés au tribunal.

L'affaire "était de la plus haute priorité", car elle impactait les préparatifs de l'investiture présidentielle de Donald Trump, selon des responsables.

Le Secret Service - chargé de la protection du président et de son entourage - et d'autres agences se sont "rapidement assurées que le système de caméras de surveillance était sécurisé et opérationnel".

Mihai Isvanca a été placé en détention en Roumanie et Eveline Cismaru est assignée à résidence en attendant la suite des procédures judiciaires.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

Les Différents Types d'Ordre de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/10/2018

L'événement économique de la semaine en Europe est programmé jeudi avec la réunion du conseil des gouverneurs de la BCE

Publié le 22/10/2018

Après s’être effondrée de 25,66% vendredi, l’action Sopra Steria continue de subir les foudres des investisseurs : -4,61% à 85,80 euros. Trois mois après l’annonce de résultats semestriels…

Publié le 22/10/2018

    Information relative au nombre total…

Publié le 22/10/2018

D'un point de vue graphique, le titre reste sous pression après être venu buter contre le niveau de résistance majeur des 118.55 euros. Du côté des indicateurs techniques, le RSI journalier…

Publié le 22/10/2018

Bruno Le Maire a indiqué ce week-end sur 'France 3' que l'ancien numéro deux d'Air Canada faisait un 'super travail'