En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 482.28 PTS
-0.22 %
5 469.00
-0.25 %
SBF 120 PTS
4 386.37
-0.24 %
DAX PTS
12 380.19
-0.41 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
+0.00 %
1.176
+0.13 %

Deux millions contre des bitcoins ? Un escroc présumé sous les verrous à Nice

| AFP | 234 | Aucun vote sur cette news
Un Serbe a été placé en détention provisoire, soupçonné d'avoir dupé un Sud-Coréen en lui remettant dans un grand hôtel de Nice des faux billets contre une valeur de deux millions d'euros en bitcoins, principale monnaie virtuelle
Un Serbe a été placé en détention provisoire, soupçonné d'avoir dupé un Sud-Coréen en lui remettant dans un grand hôtel de Nice des faux billets contre une valeur de deux millions d'euros en bitcoins, principale monnaie virtuelle ( Justin TALLIS / AFP/Archives )

Un Serbe a été placé en détention provisoire, soupçonné d'avoir dupé un Sud-Coréen en lui remettant dans un grand hôtel de Nice des faux billets contre une valeur de deux millions d'euros en bitcoins, principale monnaie virtuelle, a-t-on appris dimanche de sources concordantes.

L'homme a été présenté en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Nice avant d'être finalement mis en examen pour escroquerie en bande organisée, a indiqué à l'AFP son avocat Me Gérard Baudoux, confirmant une information de Nice-Matin. Un complice présumé est recherché.

Considéré comme un escroc d'envergure internationale, ce Serbe avait été interpellé le 13 août dans un hôtel de Cannes, où il menait grand train, roulant en voiture de luxe, vivant dans des palaces et portant une montre à plus de 100.000 euros.

La victime est un homme d'affaires sud-coréen possédant une société de bitcoins basée à Singapour. Il a porté plainte le 30 juillet après s'être rendu compte que les deux millions d'euros promis par les escrocs présumés, contre l'équivalent en crypto-monnaie transféré sur leur compte, étaient de simples fac-similés de billets de 500 euros, a précisé une source policière.

Initialement, le Sud-Coréen a été approché par des hommes lui faisant miroiter un gros investissement, plus de 500.000 euros, dans sa société de bitcoins, avant que ces derniers ne lui proposent finalement une transaction : le versement sur un compte à leur nom, à l'étranger, de l'équivalent de deux millions d'euros en bitcoins, en échange de la somme en petites coupures remise dans un grand hôtel de Nice.

Ce type d'escroquerie, basé sur la cupidité de la victime, est appelée "rip deal", ou "transaction pourrie", par les policiers.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/09/2018

'Shadow of the Tomb Raider' de Square Enix sur PS4 arrive en tête...

Publié le 24/09/2018

D'un point de vue graphique, le titre s'extirpe par le haut d'une figure de consolidation, dite en biseau descendant, en place depuis le point haut du 22 mai. Du côté des indicateurs techniques, le…

Publié le 24/09/2018

Sky grimpe à Londres ce jour...