En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 068.85 PTS
-0.65 %
5 069.00
-0.64 %
SBF 120 PTS
4 054.92
-0.59 %
DAX PTS
11 412.53
-0.52 %
Dowjones PTS
25 155.43
-0.52 %
6 784.61
-0.68 %
1.131
+0.20 %

Colis piégés: des précédents aux Etats-Unis

| AFP | 130 | Aucun vote sur cette news
Le service déminage de la police de New York devant le bâtiment de la Time Warner à New York, le 24 octobre 2018
Le service déminage de la police de New York devant le bâtiment de la Time Warner à New York, le 24 octobre 2018 ( TIMOTHY A. CLARY / AFP/Archives )

La série de colis suspects visant ces derniers jours des personnalités anti-Trump a connu des précédents marquants aux Etats-Unis.

- 2018: colis piégés au Texas -

En mars, cinq explosions de colis piégés font deux morts et plusieurs blessés en trois semaines à Austin (Texas) et dans sa région. Les premières victimes sont noires ou hispaniques, ce qui fait soupçonner un acte raciste. Mais la quatrième explosion blesse deux hommes blancs, faisant pencher la police pour des cibles aléatoires. Une sixième bombe artisanale, qui ne s'est pas déclenchée, est retrouvée.

Les autorités fouillent le domicile à Pflugerville, au Texas de Mark Anthony Conditt, suspecté d'être l'auteur d'attaques aux colis piégés à Austin, le 21 mars 2018
Les autorités fouillent le domicile à Pflugerville, au Texas de Mark Anthony Conditt, suspecté d'être l'auteur d'attaques aux colis piégés à Austin, le 21 mars 2018 ( Drew Anthony Smith / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

Le 21 mars, Mark Anthony Conditt, 23 ans, soupçonné d'être l'auteur des attaques, se donne la mort en se faisant exploser dans sa voiture. Dans un enregistrement vidéo retrouvé après sa mort, il dit n'avoir aucun remords et se décrit comme un "psychopathe".

- 2001: bacille de charbon -

Le 5 octobre 2001, dans un pays encore sous le choc après les attentats du 11-Septembre, Bob Stevens, un éditeur photo travaillant dans un journal de Boca Raton (Floride), devient la première victime officielle de l'histoire du bioterrorisme aux Etats-Unis: il succombe à la maladie du charbon sous sa forme pulmonaire, après avoir été en contact avec une lettre empoisonnée à l'anthrax.

Pendant les semaines qui suivent, une vague de courriers piégés vise des personnalités du monde politique et des médias.

Ces attaques entraînent la mort de cinq personnes et une vingtaine d'hospitalisations. Pour une raison mystérieuse, après un dernier décès le 21 novembre, les attaques cessent.

Le scientifique américain Bruce Ivins a été identifié comme responsable de l'envoi des colis à l'anthrax qui ont frappé les Etats-Unis à l'automne 2001 (photo transmise par l'armée américaine)
Le scientifique américain Bruce Ivins a été identifié comme responsable de l'envoi des colis à l'anthrax qui ont frappé les Etats-Unis à l'automne 2001 (photo transmise par l'armée américaine) ( HO / US ARMY/AFP/Archives )

Au terme d'une longue enquête, Bruce Ivins, 62 ans, un scientifique du gouvernement américain souffrant de problèmes psychologiques, est identifié comme le seul responsable de ces envois. Sur le point d'être poursuivi par la justice, il se suicide en 2008.

- 1978-1995: Unabomber -

A partir de 1978, et pendant 18 ans, seize bombes dissimulées dans des colis postaux, sont envoyées à diverses personnes et entreprises, faisant trois morts et 23 blessés. Les premières cibles sont des universitaires et des compagnies aériennes, ce qui vaut à l'assassin le surnom d'"Unabomber" (pour "University and Airline Bomber").

En septembre 1995, promettant d'arrêter ses envois de bombes, "Unabomber" obtient du New York Times et du Washington Post qu'ils publient un long manifeste dans lequel il exprime une haine de la technologie et du monde moderne.

En le lisant, un habitant de la côte est des Etats-Unis, David Kaczynski, y voit une similarité avec d'anciens écrits de son frère Theodore, coupé de sa famille depuis des années. Il alerte alors le FBI et permet, en avril 1996, son arrestation.

Theodore Kaczynski, le Unambomber, le 5 avril 1996
Theodore Kaczynski, le Unambomber, le 5 avril 1996 ( / FILES LEWIS AND CLARK JAIL/AFP/Archives )

Brillant mathématicien devenu ermite, Theodore Kaczynski s'était lancé dans une croisade contre le progrès et la technologie, fabriquant ses bombes dans une cabane des montagnes du Montana (nord-ouest) dépourvue d'eau et d'électricité. Il est condamné à la prison à vie en 1998.

- 1989: série d'attaques dans le Sud -

Le 16 décembre 1989, un juge fédéral blanc, Robert Vance, est tué et sa femme blessée par l'explosion d'un paquet piégé envoyé à leur domicile à Birmingham (Alabama).

Deux jours plus tard, un avocat noir de Savannah (Géorgie), Robert Robinson, qui avait représenté l'Association nationale pour l'avancement des gens de couleur (NAACP) dans une affaire liée à la déségrégation des écoles de la ville, est tué de la même manière.

D'autres colis piégés sont découverts dans les bâtiments de la cour d'appel d'Atlanta dont le juge Vance était membre et dans les locaux de la NAACP à Jacksonville (Floride).

Walter Moody, responsable d'attaque dans le Sud des Etats-Unis en 1989
Walter Moody, responsable d'attaque dans le Sud des Etats-Unis en 1989 ( Handout / Alabama Department of Corrections/AFP/Archives )

Un groupe s'appelant "Américains pour un système fédéral compétent" revendique les attentats et menace de commettre d'autres attaques ciblées, "en représailles contre les atrocités commises à l'encontre de Julie Love". Deux jeunes Noirs avaient été accusés du viol et du meurtre de cette femme blanche de 27 ans, à Atlanta en 1988.

Walter Moody, un quinquagénaire originaire de Géorgie qui en voulait à la justice depuis une inculpation pour détention d'explosifs, est arrêté en 1990. Il est condamné à mort en 1997 et reste en attente de son exécution.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/11/2018

Voltalia a signé un contrat privé de vente d'électricité avec le brésilien BRF, l'un des leaders mondiaux de l'agroalimentaire avec 100 000 employés dans 140 pays. Ce nouveau contrat va…

Publié le 14/11/2018

Eiffage, au travers de sa filiale Eiffage Construction, annonce la signature avec la Socomix, d ‘un nouveau contrat pour la rénovation de l’hôtel du Palais à Biarritz, pour un montant de 33…

Publié le 14/11/2018

Au 30 septembre 2018, Chargeurs réalise un chiffre d'affaires cumulé de 421,3 ME, en croissance de 4,6%, avec un impact organique positif de 2,5%,...

Publié le 14/11/2018

Pour la vente d'électricité à BRF, un géant de l'agroalimentaire

Publié le 14/11/2018

Au terme des 9 premiers mois de l'exercice 2018, Horizontal Software enregistre un chiffre d'affaires de 3,9 ME, en progression de +21,5% par rapport...