En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 896.92 PTS
-0.26 %
4 879.5
-0.45 %
SBF 120 PTS
3 892.27
-0.24 %
DAX PTS
10 924.70
-0.04 %
Dowjones PTS
24 597.38
+0.29 %
6 767.97
+0.06 %
1.136
-0.10 %

Cannabis: la légalisation encore rare dans le monde

| AFP | 532 | Aucun vote sur cette news
Le Canada, qui deviendra le 17 octobre le deuxième pays au monde à légaliser le cannabis récréatif, cinq ans après l'Uruguay, va rejoindre les quelques pays les plus libéraux en ce domaine
Le Canada, qui deviendra le 17 octobre le deuxième pays au monde à légaliser le cannabis récréatif, cinq ans après l'Uruguay, va rejoindre les quelques pays les plus libéraux en ce domaine ( Raul ARBOLEDA / AFP/Archives )

Le Canada, qui deviendra le 17 octobre le deuxième pays au monde à légaliser le cannabis récréatif, cinq ans après l'Uruguay, va rejoindre les quelques pays les plus libéraux en ce domaine.

Si beaucoup ont dépénalisé l'usage et la détention de marijuana, renonçant aux peines de prison envers les consommateurs, plus rares sont les pays qui donnent un cadre légal à sa culture et sa consommation.

- Amérique latine: l'Uruguay en pointe

L'Uruguay est devenu en décembre 2013 le premier pays au monde à légaliser la production, la distribution et la consommation du cannabis. Auparavant, seules la détention et la consommation étaient dépénalisées.

Trois modes d'accès sont possibles: culture à domicile pour consommation personnelle, appartenance à un club cannabique ou achat en pharmacie.

L'achat est nominatif, limité à 40 grammes mensuels par usager, à 1,30 dollar le gramme. Le gouvernement a sélectionné deux entreprises privées, chargées de la production et de la distribution.

Plusieurs autres pays latino-américains ont légalisé uniquement l'usage thérapeutique: Chili fin 2015, Colombie en 2016, puis Argentine, Mexique et Pérou en 2017.

- Le Canada et huit États américains

Le Canada deviendra donc le 17 octobre le premier pays du G7 à légaliser le cannabis récréatif, et le deuxième pays au monde. C'était une promesse de campagne du Parti libéral du Premier ministre Justin Trudeau.

Chaque ménage pourra faire pousser jusqu'à quatre plants chez lui et une personne pourra détenir en public jusqu'à 30 grammes de cannabis légal. Il revient aux provinces d'organiser la vente dans des magasins autorisés, publics ou privés. L'usage thérapeutique était autorisé depuis 2001.

Aux États-Unis, la loi fédérale interdit la culture, la vente et l'utilisation de la marijuana.

La consommation récréative a néanmoins été légalisée dans huit États et dans la capitale fédérale Washington. Le dernier en date, la Californie, est devenu le 1er janvier 2018 le plus gros marché légal au monde. Par ailleurs, 29 États autorisent l'usage médical.

Le secteur craint toutefois une possible marche arrière: l'administration Trump est revenu sur le principe selon lequel l'État fédéral ne contestait pas les votes locaux favorables à l'usage récréatif. Les procureurs fédéraux peuvent désormais agir comme ils l'entendent.

- Europe: Pays-Bas et Espagne

Aux Pays-Bas, la possession, la consommation et la vente au détail de moins de cinq grammes de cannabis, dans les "coffee shops", sont tolérées depuis 1976, de même que la production de moins de cinq plants.

Depuis 2012 cependant, une loi controversée, appliquée dans trois provinces du sud du pays (Limbourg, Brabant-du-Nord et Zélande), interdit la vente aux non-résidents et aux touristes. La capitale, La Haye, a interdit le cannabis en centre ville depuis avril.

En juillet, le gouvernement a donné son feu vert à une expérience de culture légale menée par dix municipalités.

En Espagne, la loi tolère la consommation et la culture de cannabis dans un cadre privé, non lucratif et entre adultes. Des clubs de consommateurs ont été autorisés en Catalogne mi-2017.

En République tchèque, les personnes qui possèdent jusqu'à 15 grammes de marijuana ou font pousser chez elles jusqu'à cinq plants ne risquent qu'une amende.

Le Portugal a décriminalisé en 2001 la consommation et la détention de toutes les drogues, qui restent toutefois interdites. Les consommateurs sont passibles d'une amende à laquelle ils peuvent échapper en optant pour un traitement contre la dépendance. Et le pays s'apprête à légaliser l'usage thérapeutique des dérivés de cannabis.

En Géorgie, la Cour constitutionnelle a aboli en juillet les amendes pour consommation personnelle.

Plusieurs autres pays européens ont légalisé le cannabis thérapeutique, comme l'Allemagne, l'Autriche, la Grande-Bretagne, la Finlande, l'Italie, la Grèce, la Roumanie, la Slovénie, la Croatie, la Pologne et la Macédoine.

En France, deux médicaments dérivés du cannabis, le Marinol et l'Epidiolex, disposent d'une autorisation temporaire d'utilisation. Le gouvernement a annoncé en janvier la fin de la pénalisation automatique de la consommation, pour prioriser des amendes.

- Processus en cours en Afrique du Sud

En 2016, les Nations unies ont appelé les États à "réexaminer leurs politiques et leurs pratiques" en matière de cannabis, après des décennies de répression. Plusieurs pays ont ainsi modifié leurs lois anti-drogues qui dataient pour certains des années 1970.

Le 18 septembre 2018, la plus haute instance judiciaire sud-africaine a déclaré "anticonstitutionnelle" une loi qui interdisait la consommation de marijuana à domicile par des adultes. Elle a aussi autorisé la culture du cannabis à domicile, ordonnant au Parlement de rédiger une nouvelle loi conforme à sa décision dans les deux ans. Son jugement ne décriminalise toutefois pas l'usage de la marijuana en public, ni sa commercialisation.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

Onxeo examine toutes les voies de recours et de négociation possibles...

Publié le 13/12/2018

Le Conseil d'administration d'ARTEA (Code ISIN : FR0012185536/ Mnémonique : ARTE), réuni le 20 novembre 2018, a décidé la mise en oeuvre du programme de rachat…

Publié le 13/12/2018

Ivry, 13 décembre 2018   Information réglementée PUBLICATION DU NOMBRE D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL ET DU NOMBRE TOTAL DE DROITS DE…

Publié le 13/12/2018

Au premier semestre, clos fin septembre, EuropaCorp a essuyé une perte nette, part du groupe de 88,9 millions d’euros contre - 70,6 millions d’euros, un an plus tôt. Le groupe a enregistré des…

Publié le 13/12/2018

Depuis le dernier trimestre 2017, début du partenariat entre le spécialiste du marketing point de vente MEDIA 6 et Lucibel, la collaboration entre les...