5 319.17 PTS
-0.32 %
5 307.50
-0.41 %
SBF 120 PTS
4 234.88
-0.39 %
DAX PTS
12 993.73
-0.41 %
Dowjones PTS
23 358.24
-0.43 %
6 314.51
-0.39 %
Nikkei PTS
22 396.80
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Marchés / bilan hebdomadaire : torpeur estivale, CGG en vedette

| Boursier | 776 | Aucun vote sur cette news

Une semaine estivale très calme pour la place parisienne et un CAC40 qui termine en léger repli de 0,19% sur cinq séances, à 5...

Marchés / bilan hebdomadaire : torpeur estivale, CGG en vedette
Credits Reuters

Une semaine estivale très calme pour la place parisienne et un CAC40 qui termine en léger repli de 0,19% sur cinq séances, à 5.104 points ce vendredi soir. La grosse actualité était en fait programmée aujourd'hui avec le symposium de Jackson Hole et les interventions de Mario Draghi et de Janet Yellen. Les opérateurs cherchent à dénicher quelques indices sur la teneur et l'évolution à venir des politiques monétaires des deux grandes banques centrales.

Sur le front des valeurs, CGG est sans conteste la star de la semaine avec un bond de 91%. Le groupe parapétrolier est l'objet de rumeurs d'intérêt du chinois Sinopec malgré sa phase délicate de restructuration financière massive. A l'inverse, Publicis a été secoué par l'avertissement de WPP et le secteur de la distribution a souffert après les dernières annonces d'Amazon.

ECO ET DEVISES

Les ventes de logements neufs ont atteint 571.000 unités aux USA en juillet, en retrait de 9,4% par rapport au mois précédent et de 8,9% sur un an. Il s'agit de la plus forte baisse depuis juin 2014. Le consensus tablait sur un niveau de 612.000.

D'après la National Association of Realtors américaine, les reventes de logements existants pour le mois de juillet 2017 se sont établies sur un rythme de 5,44 millions d'unités, contre 5,56 millions de consensus et 5,52 millions sur le mois antérieur. C'est en-dessous des attentes.

En Europe, l'indice PMI Composite dans l'Eurozone est ressorti à 55,8 ce mois-ci en estimation flash, soit une progression de 0,1 point en rythme mensuel.

Le climat des affaires en France s'améliore pour le quatrième mois consécutif en août. L'indicateur qui le synthétise, calculé par l'Insee, gagne de nouveau un point pour atteindre un niveau plus observé depuis avril 2011, à 109.

L'indice de confiance des milieux d'affaires allemands compilé par l'Institut ressort à 115,9 points en août, contre 116 le mois précédent et 115,5 de consensus.

Pas de surprise pour la croissance allemande. L'Office fédéral de la statistique a confirmé que le PIB, corrigé des variations saisonnières, avait progressé de 0,6% au deuxième trimestre. En glissement annuel, la croissance ressort à +0,8%, comme attendu.

Sur le marché des changes, l'euro vaut désormais 1,187$, en recul d'environ 1% sur la semaine. Du côté du pétrole, le baril WTI s'affiche à environ 47,7$ et le Brent ressort à 52,3$. L'once d'or s'échange autour des 1.290 dollars (+0,4%).

LES VALEURS

* CGG s'envole de 91,4%, porté par un puissant mouvement spéculatif. Alors que le groupe est en plein restructuration, diverses rumeurs plus ou moins exotiques circulent dans les salles de marché depuis quelques jours. La dernière en date, dévoilée par la presse chinoise, prête à Sinopec l'intention de faire une offre de reprise de CGG. Simple rumeur ou réel intérêt, difficile à dire. Les actionnaires 'historiques' de la société ne doivent en tous cas pas être mécontents de ce sursaut alors que le processus de restructuration de la dette de 2 MdsE va entrainer une nouvelle forte dilution sur un titre qui affiche encore une perte de 60% depuis le premier janvier et qui a été divisé par 4,5 depuis la fin octobre 2016.

* Archos flambe de près de 20%. La société a promis de dévoiler des nouveaux produits à l'occasion du salon électronique IFA de Berlin début septembre.

* Total avance de 1,6%. Le groupe va récupérer la division pétrolière d'AP Möller Maersk pour 7,45 milliards de dollars. Les deux entreprises ont annoncé ce matin dans un communiqué avoir scellé un arrangement pour le changement de contrôle de Maersk Oil, ce qui permettra à la major française de devenir le second plus important opérateur de Mer du Nord. Par ailleurs, la justice brésilienne a provisoirement empêché le rachat de 50% de ThermoBahia par le groupe français auprès de Petrobras, après une plainte. L'opération faisait partie d'un ensemble plus vaste d'accords signés en décembre entre les deux groupes.

* Spie (+1,2%) va faire son entrée au sein du STOXX 600 Europe le 18 septembre prochain, a fait savoir le fournisseur suisse d'indices, filiale de la Deutsche Boerse.

* Tikehau termine stable. François Fillon va rejoindre le groupe en tant qu'associé dès le 1er septembre. La société espère profiter de son expérience internationale et de son expertise des questions économiques.

A l'inverse, Publicis concède 4,7%, pénalisé par l'avertissement de WPP. Le numéro un mondial de la publicité (dont le titre plonge de 12% à Londres) a revu à la baisse son objectif de chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'année après avoir manqué ses objectifs au premier semestre en raison de la baisse de la demande de ses clients dans le secteur des biens de consommation et d'un environnement commercial défavorable aux Etats-Unis. Invest Securities réitère malgré tout sa confiance sur le dossier et maintient son conseil "acheter" sur le titre.

* TF1 en prend aussi ombrage en reculant de 5,5%.

* Carrefour perd 3,2% et Casino cède 1,6%. L'ensemble du secteur de la grande distribution est pénalisé par les annonces d'Amazon. Le géant américain a indiqué hier qu'il allait baisser les prix de nombreux produits de Whole Foods Market, dont il bouclera lundi l'acquisition pour 13,7 milliards de dollars.

* Worldline recule de 2,9% alors que le broker Mainfirst est passé de "surperformance" à "neutre" sur le dossier, tout en rehaussant son objectif de 32 à 36 euros.

* BNP Paribas se replie de 2,7%. La Belgique songe à céder une nouvelle fraction du solde de ses actions BNP Paribas, qui représentent actuellement 7,8% de la banque française. La presse belge du weekend dernier ('Le Soir', 'De Tijd') en veut pour preuve le renouvellement du contrat signé par la Société fédérale des participations et investissements avec 12 établissements bancaires qui pourraient être chargés de la cession des titres.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/11/2017

Affine a acquis auprès de la société belge Banimmo (dont elle détient 49,5 %), le marché Vaugirard, situé à Paris 15ème face à la gare Montparnasse. Cette galerie commerciale, ouverte sur le…

Publié le 17/11/2017

Gaussin Manugistique, spécialisée dans l'audit des process de manutention, a annoncé la réception usine par son distributeur Blyyd de 2 véhicules ATM (Automotive Trailer Mover) Full Elec. Les ATM…

Publié le 17/11/2017

Résultats trimestriels...

Publié le 17/11/2017

Article L. 233-8-II du Code de commerce et article 223-16 du Règlement général de l'AMF Dénomination sociale de l'émetteur :             Atos SE Name and…

Publié le 17/11/2017

Conformément à la réglementation relative aux rachats d'actions, Atos SE déclare ci-après les opérations d'achats d'actions propres pour un montant de 13,8 millions…

CONTENUS SPONSORISÉS