5 319.17 PTS
-0.32 %
5 307.50
-0.41 %
SBF 120 PTS
4 234.88
-0.39 %
DAX PTS
12 993.73
-0.41 %
Dowjones PTS
23 358.24
-0.43 %
6 314.51
-0.39 %
Nikkei PTS
22 293.34
-0.46 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Marchés / bilan hebdomadaire : le CAC40 gagne un peu de terrain

| Boursier | 149 | Aucun vote sur cette news

Semaine de yoyo pour le marché parisien qui est finalement sorti de sa torpeur grâce à une vague de publications d'entreprises diversement appréciées...

Marchés / bilan hebdomadaire : le CAC40 gagne un peu de terrain
Credits PrimeView

Semaine de yoyo pour le marché parisien qui est finalement sorti de sa torpeur grâce à une vague de publications d'entreprises diversement appréciées. Sur cinq séances, le CAC40 avance de 0,39% à 5.373 points ce vendredi soir. Les bonnes notes sont à mettre à l'actif de Soitec, Carrefour, Pernod Ricard ou FNAC Darty. A l'inverse, Publicis, GL Events ou AccorHotel ont été sanctionnés. Alors que les tensions géopolitiques restent nombreuses et que la réforme fiscale souhaitée par Donald Trump semble enfin avancer, Wall Street a atteint de nouveaux sommets. Le Dow Jones a notamment clôturé pour la toute première fois au-dessus des 23.000 pts.

ECO ET DEVISES

D'après la National Association of Realtors américaine, les reventes de logements existants aux USA pour le mois de septembre se sont établies au nombre de 5,39 millions d'unités, contre 5,3 millions de consensus de place et 5,35 millions un mois avant. Les reventes ont ainsi progressé de 0,7% en comparaison du mois antérieur, mais reculent de 1,5% en glissement annuel.

D'après la Fed, la production industrielle américaine a affiché pour le mois de septembre une progression de 0,3% en comparaison du mois antérieur, contre +0,2% de consensus et -0,7% un mois avant.

D'après le rapport gouvernemental américain, les mises en chantier de logements pour le mois de septembre sont ressorties au nombre de 1,127 million d'unités, contre 1,17 million de consensus de place et 1,183 million pour la lecture révisée du mois d'août. Les permis de construire, quant à eux, se sont établis au nombre de 1,215 million, contre 1,238 million de consensus et 1,272 million un mois plus tôt.

D'après le Conference Board, l'indice des indicateurs avancés pour le mois de septembre 2017 a décliné de 0,2% en comparaison du mois antérieur, contre +0,1% de consensus de place.

L'excédent commercial de la zone euro avec le reste du monde a atteint 16,1 milliards d'euros en août contre +17,5 MdsE un an plus tôt, selon les premières estimations d'Eurostat. Le consensus tablait sur 23,3 MdsE. Les exportations se sont établies à 171,5 milliards d'euros, en hausse de 6,8%, alors que les importations ont atteint 155,4 MdsE, en progression de 8,6%.

Nouvel indicateur décevant pour l'économie britannique. Alors que l'inflation atteint des sommets, les ventes au détail ont reculé de 0,8% en septembre après avoir progressé de 0,9% le mois précédent. En glissement annuel, les ventes augmentent de 1,2% contre +2,3% en août et +2,1% de consensus. Les ventes 'core' affichent un repli de 0,7% sur un mois et une hausse limitée à 1,6% sur un an après +2,6% en août et contre 2,4% attendu.

Sur le marché des changes, l'euro vaut désormais 1,179$, en repli d'environ 0,3% sur la semaine. Du côté du pétrole, le baril WTI s'affiche à environ 51,7$ et le Brent ressort à 57,5$. L'once d'or s'échange autour des 1.280 dollars (-1,7%).

LES VALEURS

* CGG flambe de 11,8%. A l'approche de l'assemblée générale qui doit valider le plan de restructuration financière, CGG a obtenu le soutien de Bpifrance, qui détient 9,4% de son capital et 10,8% de ses droits de vote. La banque publique s'est engagée à voter en faveur de l`ensemble des résolutions nécessaires à la mise en oeuvre du plan de restructuration financière, a fait savoir le spécialiste des études géophysiques.

* Soitec bondit de 8,4%. Le recentrage du groupe porte ses fruits, comme le prouve le chiffre d'affaires réalisé au cours du premier semestre 2017/2018. Le directeur général Paul Boudre a relevé à "environ 25%" l'objectif de marge d'Ebitda annuelle, qui était jusque-là attendue à "plus de 20%".

* Pernod Ricard gagne 5%. Les revenus du premier trimestre fiscal ont progressé de 5,7% en organique, une performance solide. L'objectif de croissance interne du résultat opérationnel courant pour l'exercice compris entre +3% à +5% est confirmé.

* Airbus regagne 4,5%, les investisseurs ont accueilli favorablement l'annonce du partenariat avec Bombardier concernant le programme CSeries du constructeur canadien.

* Carrefour progresse de 4,2%. Le chiffre d'affaires du troisième trimestre s'élève à 21,859 MdsE, en hausse de +0,5% en comparable. La France a souffert. L'objectif de cash-flow libre est maintenu. Sur l'année, la société vise une croissance des revenus à change constant de 2 à 4%. La variation du ROC annuel à taux de changes courants devrait être comparable à celle constatée au premier semestre

* Casino s'adjuge 3,1%. Au 3ème trimestre, le chiffre d'affaires de Casino s'est établi à 9,2 milliards d'euros, en croissance de +1,9%. Il bénéficie d'une croissance organique de +3,4% et est pénalisé par un effet change négatif de -1,5% (contre +4,3% au T2).

* Danone prend 2%. La société a décidé de réunir les fonctions de Président et de Directeur Général. Emmanuel Faber, Directeur Général depuis 2014, est nommé PDG de Danone, à compter du 1er décembre 2017. Il succède à Franck Riboud en qualité de Président. Le groupe a par ailleurs dévoilé un chiffre d'affaires trimestriel consolidé de 6,45 MdsE, soit une augmentation "en données comparables New Danone" de +4,7%. Cette croissance reflète une hausse des volumes de +0,4%, et une progression en valeur de +4.3%.

A l'inverse, Sartorius Stedim Biotech plonge de 10,7%. Le fournisseur leader de l'industrie biopharmaceutique a annoncé par anticipation les résultats pour les 9 premiers mois de l'année et lancé un avertissement. Le groupe anticipe désormais une croissance du chiffre d'affaires 2017 à taux de change constant d'environ 4% (objectif précédent : environ 8 à 12%).

* GL Events perd 8,1% après avoir abaissé son objectif de chiffre d'affaires annuel. Avec une activité au 4ème trimestre 2017 attendue supérieure à 250 ME, GL events prévoit un chiffre d'affaires 2017 sensiblement égal à celui de 2016. La maîtrise des coûts et le mix des métiers devraient néanmoins permettre à GL events d'afficher une progression de sa rentabilité opérationnelle au 31 décembre 2017.

* Haulotte Group rend 5,3% après une publication trimestrielle jugée décevante. Le groupe a pourtant confirmé une prévision de croissance du chiffre d'affaires annuel voisine des 10% en 2017, et le retour à un niveau de rentabilité opérationnelle courante voisin des 7,5%.

* Publicis recule de 4,1% après avoir dévoilé une croissance organique de 1,2% au troisième trimestre. Le management reste prudent en signalant que l'environnement reste difficile, même si plusieurs budgets sont entrés récemment (Diesel, Southwest, Lionsgate, McDonald's...). Publicis mise toujours sur des taux de croissance supérieurs à la concurrence, en s'appuyant sur quatre initiatives internes. La croissance organique du second semestre sera supérieure à celle du premier, promet la direction, qui ne donne pas plus de précisions malgré l'acquis de 1,2% affiché au 3ème trimestre.

* bioMérieux cède 4,7%. Après neuf mois d'activité, le chiffre d'affaires a atteint 1,674 MdE. La croissance organique de la période est forte, puisqu'elle atteint 10,7%. Les objectifs sont confortés.

* Onxeo (-4,4%) a été lourdement condamnée par le Tribunal de commerce de Paris dans le litige qui l'oppose à SpePharm et sa filiale SpeBio, laquelle était dédiée à l'exploitation de Loramyc en Europe. Elle pourrait payer quelque 4,5 ME. Un appel est envisagé.

* AccorHotels perd 3,6%. Le chiffre d'affaires du numéro un européen de l'hôtellerie aux enseignes Ibis, Novotel, Sofitel, Fairmount ou Raffles, s'est hissé à 504 millions d'euros au troisième trimestre 2017, en hausse de 7,2% en données publiées grâce aux acquisitions réalisées par le groupe. C'est nettement inférieur au consensus qui tablait sur des revenus consolidés de 529 ME.

* Thales retombe de 3%. Le troisième trimestre est moins favorable que prévu, avec un chiffre d'affaires inférieur aux attentes. Une question de phasage, selon le management, qui a confirmé ses prévisions annuelles et ses objectifs de moyen terme.

* Rémy Cointreau cède 1,8%. Le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 544,4 millions d'euros au cours du premier semestre 2017-2018, en croissance publiée de 6%. En organique (à devises et périmètre constants), les ventes sont en progression de 7%, grâce à la poursuite d'une excellente dynamique au 2ème trimestre (+6,2%).

* Michelin se replie de 1% après avoir réalisé 5,34 milliards d'euros de chiffre d'affaires au troisième trimestre 2017, en hausse de 3%. Sur les 9 premiers mois de l'année, les ventes nettes ressortent à 16,39 milliards d'euros, en augmentation de 6%, avec un effet favorable de +2,8% des volumes, et un effet prix-mix favorable de + 2,6% dont +1,8% pour les prix. Les objectifs annuels ont été confirmés.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/11/2017

Gennevilliers, le 17 novembre 2017, Communiqué de presse Réalisation définitive de la fusion-absorption par Prologue de sa filiale Imecom…

Publié le 17/11/2017

Les fluctuations d'activité rencontrées par le fret ferroviaire n'ont pour l'instant pas d'impact sur l'activité de la société...

Publié le 17/11/2017

L'actuel Directeur Général d'EuropaCorp Television, Thomas Anargyros, s'est porté acquéreur. La transaction ne comprend pas Taken...

Publié le 17/11/2017

Le centre, situé à proximité de la gare Montparnasse, dégage un loyer annuel de 690 kE...

Publié le 17/11/2017

Une stratégie de réorganisation structurelle dont la finalisation demeure sujette à l'approbation de l'extension des agréments de sa filiale de gestion monégasque par les autorités…

CONTENUS SPONSORISÉS