En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.00 %

Marchés / bilan hebdomadaire : le CAC40 commence très bien l'année

| Boursier | 473 | Aucun vote sur cette news

Très belle première semaine 2018 pour le marché parisien...

Marchés / bilan hebdomadaire : le CAC40 commence très bien l'année
Credits Reuters

Très belle première semaine 2018 pour le marché parisien. Si la première séance fut un faux départ, les trois autres ont permis au CAC40 de s'offrir un gain de 2,98% sur quatre jours, à 5.471 points ce vendredi soir. Malgré la vigueur de l'euro, l'indice parisien a fortement grimpé dans le sillage de Wall Street, qui aligne les records, avec un Dow Jones qui se situe désormais au-dessus des 25.000 points. Le solides indicateurs de conjoncture, en Europe comme aux Etats-Unis (malgré des chiffres mensuels de l'emploi décevants), ont également soutenu la tendance. Les crypto-monnaies continuent par ailleurs à faire couler beaucoup d'encre. Après le Bitcoin, l'Etherum et le Ripple ont particulièrement fait parler cette semaine.

ECO ET DEVISES

Les créations d'emplois non-agricoles ressortent particulièrement décevantes au mois de décembre 2017 aux États-Unis, à seulement 148.000, contre un consensus de place de 191.000. Néanmoins, les créations d'emplois du mois de novembre ont été révisées en hausse à 252.000, contre 228.000 précédemment estimé. Le taux de chômage américain s'établit à 4,1%, comme prévu, en décembre, stable en comparaison du mois antérieur. Les créations de postes dans le privé déçoivent également, puisqu'elles ne sont que de 146.000 en décembre selon le rapport gouvernemental, contre 185.000 de consensus et 239.000 un mois avant.

D'après le rapport gouvernemental américain, les dépenses de construction du mois de novembre sont ressorties en progression de 0,8% en comparaison du mois précédent, contre +0,6% de consensus de place et +0,9% pour la lecture révisée du mois antérieur. En comparaison du mois de novembre 2016, les dépenses de construction s'affichent en hausse de 2,4%.

L'indice Markit PMI des services américains pour le mois de décembre 2017 est ressorti à 53,7, contre un consensus de place de 52,4 et un niveau de 54,5 un mois auparavant. Malgré son léger repli en comparaison du mois de novembre, cet indicateur traduit toujours une assez vive expansion de l'activité dans les services aux USA.

L'inflation annuelle dans la zone euro a légèrement diminué en décembre, à 1,4% après +1,5% en novembre. Selon l'estimation préliminaire d'Eurostat, l'inflation annuelle 'core' resterait stable à 0,9%. Une donnée en ligne avec les attentes.

Le secteur manufacturier français a terminé l'année 2017 sur des bases très solides, la production et les effectifs des fabricants affichant leurs plus fortes croissances depuis le milieu de l'année 2000, soutenues par la plus forte expansion du volume des nouvelles commandes depuis 7 ans. L'Indice PMI IHS Markit manufacturier a atteint ainsi 58,8 en décembre, contre 57,7 le mois précédent. Le consensus était néanmoins positionné un peu plus haut, à 58,3.

L'inflation se serait stabilisée en décembre en France. Les données provisoires de l'Insee montrent que les prix à la consommation augmenteraient de 1,2% sur la période, soit un niveau conforme aux attentes. Cette stabilité des prix résulterait d'un ralentissement des prix de l'énergie et de l'alimentation compensé par une accélération des prix du tabac et un moindre recul des prix des produits manufacturés. Par ailleurs, les prix des services augmenteraient au même rythme qu'en novembre, précise l'Insee.

Sur le marché des changes, l'euro vaut désormais 1,203$, en hausse d'environ 0,5% sur la semaine. Du côté du pétrole, le baril WTI s'affiche à environ 61,2$ et le Brent ressort à 67,4$. L'once d'or s'échange autour des 1.318 dollars (+0,9%).

LES VALEURS

* Atari s'enflamme de près de 30%. Il y a quelques jours, le marché avait mollement réagi aux résultats semestriels améliorés du groupe... Mais depuis quelques jours, les opérateurs spéculent sur une autre actualité... En effet, en marge des publications semestrielles, Atari a confié ses projets dans le domaine de la blockchain et dans la crypto-monnaie. Le groupe a évoqué la "finalisation d'une licence long-terme de la marque Atari au profit d'une société de Blockchain / crypto-monnaie"....

* AB Science flambe de plus de 19% après avoir reçu le feu vert du Comité Indépendant de Revue des Données pour la poursuite de l'étude de phase III du masitinib dans le traitement de patients atteints de sclérose en plaques progressive primaire ou de sclérose en plaques secondairement progressive sans poussées, sans modifier la taille de l'échantillon de l'étude. Les résultats de l'analyse finale sont attendus au second trimestre 2019.

* Vallourec bondit de 10,6%, dans le sillage de la bonne tenue des cours du brut. Bourbon se distingue également avec une hausse de plus de 11%.

* GL Events gagne 10,2%, soutenu par un analyste. Louis Capital Markets Midcap Partners est passé de 'neutre' à 'acheter' sur le dossier tout en ajustant sa cible de 27 à 28 euros.

* PSA Groupe grimpe de 6,8%. JP Morgan a intégré le titre dans sa liste de valeurs préférées.

* STMicroelectronics prend 6,7%, dans le sillage du secteur technologique américain.

* Crédit Agricole avance de 6%. HSBC a relevé à l'achat sa recommandation sur le dossier, en portant à 18 euros son objectif de cours. Le bureau d'études a dans le même temps relevé à l'achat son avis sur Natixis et abaissé ses recommandations sur Société Générale et BNP Paribas d'achat à neutre.

* Michelin s'adjuge 5,4%. La filiale nord-américaine et Sumitomo Corporation of Americas vont rapprocher leurs activités de "grossisme" et de détail en Amérique du Nord au sein d'une joint-venture détenue à parité. Michelin apportera 630 M$ à son partenaire en soulte. La finalisation de la transaction est soumise à l'obtention des autorisations habituelles.

* Bureau Veritas (+4,9%), soutenu par une note d'analyste. Le Crédit Suisse est en effet passé de neutre à "surperformance" sur la valeur.

* Safran (+3,8%). Bernstein a relevé sa recommandation sur la valeur à "surperformance" contre "performance de marché" précédemment.

* GTT (+2,6%) a reçu fin 2017 une commande d'un chantier sud-coréen concernant la conception des cuves GNL d'un nouveau méthanier. Sa livraison est prévue pour le premier trimestre 2020. GTT réalisera le design des cuves de GNL du méthanier d'une capacité de 174.000 m3.

* AccorHotels progresse de 1,8%. Le groupe hôtelier poursuit sur sa lancée de la semaine dernière, sur fond de spéculations autour de la conclusion de la cession d'une partie du capital d'AccorInvest à un groupe d'investisseurs français et internationaux de premier plan...

A l'inverse, Rémy Cointreau perd 2,5%. Un accès de faiblesse qui s'explique notamment par l'abaissement de la recommandation d'Investec de "conserver" à "vendre", pour un objectif ramené de 103 à 100 euros. Le bureau d'études estime que la demande pour le cognac va rester robuste à moyen terme, mais il considère aussi que certains nuages commencent à s'accumuler à l'horizon, notamment à cause d'une valorisation tendue, qui pourrait provoquer des prises de profits.

* Publicis rend 1,9%. Macquarie est à l'origine de cette pression vendeuse puisque le broker a dégradé la valeur de "surperformance" à neutre, pour un objectif de cours ramené de 70 à 60 euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A 16h00 aux Etats-UnisReventes de logements en juin.source : AOF

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…

Publié le 20/07/2018

Eurazeo annonce être entrée en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans Asmodee, un leader international de l’édition et de la distribution de jeux…