En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 084.66 PTS
-0.63 %
5 084.50
-0.56 %
SBF 120 PTS
4 076.70
-0.66 %
DAX PTS
11 553.83
-0.31 %
Dowjones PTS
25 444.34
+0.26 %
7 107.23
-0.12 %
1.151
-0.02 %

Le CAC40, stable sur la semaine, s'offre un gain de 4,1% sur le trimestre

| Boursier | 2056 | Aucun vote sur cette news

Malgré un vendredi agité, le CAC40 parvient à boucler la semaine à l'équilibre...

Le CAC40, stable sur la semaine, s'offre un gain de 4,1% sur le trimestre
Credits Reuters

Malgré un vendredi agité, le CAC40 parvient à boucler la semaine à l'équilibre. Sur cinq séances, l'indice parisien recule de 0,01%, à 5.494 points ce vendredi soir. Une 'résistance' qui permet au CAC40 de s'offrir une belle progression de 4,13% sur le trimestre. Les objectifs de déficit budgétaire annoncés par le gouvernement italien ont surpris les investisseurs puisque le Mouvement 5 Etoiles et la Ligue se sont entendus jeudi soir sur un objectif de déficit de 2,4% du PIB pour les 3 prochaines années, un niveau trois plus fois plus important que la trajectoire fixée par le précédent exécutif. Une annonce qui a provoqué de fortes tensions sur le marché obligataire transalpin mais qui a également secoué la bourse milanaise, les banques en premier lieu.

L'actualité de la semaine a également été marquée par la nouvelle hausse des taux de la Fed et la confirmation de son intention de poursuivre le resserrement de sa politique. La Réserve fédérale prévoit ainsi une autre hausse de taux d'ici à la fin de l'année, trois de plus l'an prochain et une en 2020. La Fed a par ailleurs supprimé le terme "accommodant" pour désigner sa politique monétaire, qui figurait dans ses communiqués depuis une dizaine d'années, suite à la crise des subprimes de 2008...

Enfin, l'annonce d'une inflation 'core' moins vigoureuse qu'anticipée dans la zone euro en septembre est venue contrebalancer les propos du début de semaine de Mario Draghi. Le patron de la BCE avait évoqué lundi, devant le Parlement européen, "un redressement relativement vigoureux de l'inflation sous-jacente", et s'était déclaré confiant dans la poursuite de la croissance des salaires tout en soulignant que ces évolutions impliquaient le maintien des taux directeur de la BCE à leur niveau actuel, au moins jusqu'à l'été prochain.

Du coté des valeurs, la vigueur de l'or noir a soutenu le compartiment pétrolier alors que l'avertissement de BMW et les menaces qui pèsent sur le commerce mondial ont secoué le secteur automobile.

Les valeurs

* Gfi Informatique gagne 29,3%. Mannai Corporation, qui détient 96,6% du capital et des droits de vote de la société, compte déposer auprès de l'Autorité des marchés financiers une offre publique de retrait suivie d'un retrait obligatoire au prix de 10,50 euros par action.

* Bourbon flambe de 27,2%, dans le sillage d'un baril de pétrole qui flirte avec les 82$.

* SES s'envole de 15%, alors que les enchères pour les fréquences 5G en Italie sont en train de s'envoler. Elles atteignaient 5,96 milliards d'euros au 12ème jour, les offres pour la seule bande 3,7 GHz dépassant le budget prévisionnel du gouvernement. Plus globalement, SES et Intelsat gagent du terrain depuis plusieurs mois alors que les investisseurs anticipent une manne potentielle de plusieurs milliards de dollars aux États-Unis grâce à l'utilisation mobile du spectre en bande C des deux opérateurs satellites dans la gamme de fréquences 3,7-4,2 GHz.

GTT avance de 3,5%. Le titre du spécialiste des systèmes de confinement à membranes cryogéniques utilisés pour le transport maritime et pour le stockage du Gaz Naturel Liquéfié a été porté par la récente commande de Samsung Heavy Industries ainsi que par deux notes d'analystes dévoilées. Portzamparc est ainsi passé d''alléger' à 'conserver' sur le dossier en reconduisant sa valorisation théorique de 62,10 euros alors qu'Exane BNP Paribas a rehaussé de 'conserver' à 'surperformer' son opinion sur la valeur tout en portant son objectif de 35 à 90 euros !

* JCDecaux (+5%) après le feu vert du régulateur australien à l'acquisition d'APN Outdoor.

* Total gagne 2,9%, également soutenu par la vigueur des cours de l'or noir. Le groupe a également profité d'une journée investisseurs pour présenter sa stratégie et ses perspectives. L'occasion pour Patrick Pouyanné, PDG de Total, et Patrick de La Chevardière, directeur financier, de confirmer les principaux objectifs de l'entreprise pour les années à venir, à savoir, une hausse de la production, de l'ordre de 6 à 7% par an en moyenne sur la période 2017-2020, des investissements nets de 15 à 17 milliards de dollars sur cette même période, et un objectif de réduction des coûts opératoires de 5 milliards de dollars par an d'ici à 2020, en augmentation par rapport aux économies de 3,7 milliards de dollars atteintes en 2017.

* Air France-KLM grignote 0,1%, après la nomination de Benjamin Smith au poste de Directeur Général d'Air France pour une période de transition qui s'achèvera au plus tard le 31 décembre 2018. Le nouveau patron d'AF-KLM aura notamment pour objectif de trouver un compromis avec les syndicats sur les salaires et éviter ainsi de nouvelles grèves. Par ailleurs, les spéculations quant à une éventuelle sortie de l'Etat du capital du groupe franco-hollandais vont bon train.

A l'inverse, * Trigano chute de près de 20%. Le marché a accueilli froidement le point d'activité annuel qui a mis en relief, comme attendu, un ralentissement du rythme de croissance sur les trois derniers mois de l'exercice 2017/2018 clos le 31 août dernier, tandis que les perspectives restent floues en l'absence de guidance précise.

* Genfit plonge de 13,8%, après la publication de ses comptes semestriels. La bioteh a fait état d'une trésorerie de 238 millions d'euros au 30 juin 2018 contre 273,8 ME à fin décembre alors que la perte nette intermédiaire s'est creusée, à 34,5 ME (22,6 ME au 30 juin 2017).

* Soitec trébuche de 12,9%. C'est en fait tout le secteur des semi-conducteurs qui subit des dégagements alors que le sentiment des opérateurs sur l'industrie se dégrade comme l'attestent les dernières notes d'analystes sur plusieurs acteurs mondiaux.

* Faurecia (-9,1%), Plastic Omnium (-6,5%) et Valeo (-8,8%) ont connu, comme l'ensemble du secteur automobile, une semaine compliquée. L'avertissement de BMW et la publication décevante d'Akwel (-19%) ont fortement pesé sur les trois équipementiers.

* Iliad perd 6,7%, victime d'une note défavorable de broker. JP Morgan a dégradé d'un cran son avis sur la maison mère de Free, de "surpondérer" à "neutre", tout en sabrant son objectif de cours de 195 à 135 euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

Trigano communique les caractéristiques des deux Pactes Dutreil...

Publié le 19/10/2018

Cette notation est assortie d'une perspective 'stable'...

Publié le 19/10/2018

Le rapport d'échange proposé pour la fusion s'établit à 0,2745 action ordinaire Safran par action Zodiac Aerospace...

Publié le 19/10/2018

Le titre est sur un dernier cours de 0,412 euro...

Publié le 19/10/2018

SOCIETE DE TAYNINH       Paris, le 19 octobre 2018     COMMUNIQUE DE PRESSE       INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE   3ème TRIMESTRE 2018       Chiffre…