En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
+0.00 %

Le CAC40 cède un peu de terrain sur la semaine, AF-KLM, Casino et Iliad malmenés

| Boursier | 258 | Aucun vote sur cette news

La semaine avait bien commencé... elle se termine dans le rouge...

Le CAC40 cède un peu de terrain sur la semaine, AF-KLM, Casino et Iliad malmenés
Credits Reuters

La semaine avait bien commencé... elle se termine dans le rouge. Résultat, le CAC40 cède 0,47% sur cinq séances, à 5.407 points ce vendredi soir. Après le succès des négociations commerciales avec le Mexique, et les espoirs autour du Canada, les opérateurs se montrent plus prudents, alors que les relations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine restent tendues. Donald Trump aurait fait savoir à son entourage qu'il était prêt à imposer des droits de douane sur l'équivalent de 200 milliards de dollars d'importations supplémentaires en provenance de Chine dès que la période de consultation publique pour cette mesure expirera la semaine prochaine.

La situation qui se dégrade dans certains pays émergents inquiète aussi. L'Argentine et sa devise nationale ont particulièrement fait parler ces derniers jours, le peso tombant sur un nouveau plancher historique malgré la nouvelle hausse des taux de la Banque centrale locale et la demande du gouvernement, au FMI, d'accélérer le versement d'une partie des 50 Mds$ de financements prévu.

Sur le front des valeurs, Bouygues s'est distingué après ses résultats. A l'inverse, Air France KLM, Casino et Iliad ont souffert.

Les valeurs à suivre

* Faurecia s'adjuge plus de 4%. Le titre de l'équipementier a été soutenu par une note d'analyste. Kepler Cheuvreux a en effet rehaussé de 'conserver' à 'acheter' sa recommandation sur le dossier malgré un cours cible ajusté de 70 à 65 euros.

* Renault grimpe de 2,9%. Le titre du constructeur automobile a été dopé par une note du Crédit Suisse qui est passé de 'sous-performer' à 'neutre' sur le dossier malgré un objectif de cours réduit de 95 à 81 euros.

* Bouygues (+1,8%). Les investisseurs ont salué la solide publication de la maison-mère de TF1 et Colas, la stabilisation observée dans la construction au deuxième trimestre et l'amélioration continue des résultats de la branche télécoms éclipsant la lourde perte du début d'année liée aux mauvaises conditions météorologiques. Bouygues, qui a également confirmé tous ses objectifs d'amélioration des résultats en 2018, a réalisé au premier semestre un chiffre d'affaires de 15,74 milliards d'euros, en hausse de 4%, et dégagé un bénéfice net, part du groupe, de 260 millions (+18,2%).

* Saint-Gobain prend 1,2% alors que Bank of America ML est passé de 'sous-performer' à 'acheter' sur le spécialiste des matériaux de construction. La banque évoque la baisse significative de la valorisation après le repli de près de 20% de l'action depuis le premier janvier. Elle met également en avant l'éventuelle vente d'actifs d'ici la fin de l'année, dont le produit pourrait être utilisé pour financer des acquisitions ciblées et des rachats d'actions. L'objectif est porté de 38 à 44 euros.

A l'inverse, * Recylex plonge de 17,5%. Le recycleur de métaux a reporté la publication de ses résultats semestriels consolidés 2018 ainsi que le démarrage de la phase de production du nouveau four de réduction.

* Casino s'effondre de près de 13,1%, au plus bas depuis plus de 22 ans. Le fonds activiste Muddy Waters, qui s'est déjà attaqué au distributeur par le passé, est derrière ce décrochage. Dans un tweet, il affirme que Casino Finance, la plus grosse filiale française du groupe, n'a pas déposé ses comptes 2017... Répondant par téléphone aux questions de Reuters, un porte-parole de Casino a déclaré que les comptes de la filiale Casino Finance n'avaient pas été publiés pour des raisons de "retard technique" et qu'ils étaient intégrés aux chiffres consolidés 2017 du groupe. "Les comptes de Casino Finance seront déposés samedi et lisibles sur Infogreffe lundi", a précisé le porte-parole.

* Iliad abandonne 11,4%, au plus bas depuis six ans. Les derniers chiffres de Bouygues Telecom confirment qu'Iliad est le seul opérateur à avoir perdu des abonnés à la fois dans le fixe et dans le mobile au deuxième trimestre. S'il faudra patienter jusqu'au 4 septembre pour connaitre les résultats trimestriels de la maison-mère de Free, nul doute que le dernier entrant sur le marché des télécoms risque de souffrir de la comparaison avec ses 3 concurrents.

* Air France KLM trébuche de 10,7%. Alors que l'intersyndicale, qui cherche toujours à obtenir une hausse généralisée des salaires de 5,1%, a menacé de durcir le mouvement dans les prochaines semaines, Kepler Cheuvreux a dégradé la valeur d''acheter' à 'conserver' tout en abaissant son objectif de 10 à 9 euros.

* Ingenico perd 9,4%. Le lancement d'Amazon dans le paiement mobile au Japon fait craindre l'émergence d'un concurrent de poids pour les acteurs des moyens de paiement. "C'est lié au lancement d'Amazon au Japon sur le marché du paiement mobile, qui alimente les craintes d'une concurrence possible pour Ingenico qui réalise 20% de son chiffre dans la région Asie-Pacifique", a expliqué à Reuters un trader en poste à Paris, en référence à la chute du titre. Grâce à un partenariat avec Nippon Pay, les japonais peuvent désormais payer leurs achats dans des magasins physiques à l'aide de l'application Amazon Pay.

* Edenred recule de 4,8%, victime d'une note d'analyste. Berenberg est passé de 'conserver' à 'vendre' avec un cours cible ajusté de 20 à 23 euros.

* Ubisoft rend 1,8% dans une actualité guère favorable. Outre l'avertissement d'Electronic Arts, les projets des régulateurs chinois visant à réduire le nombre de jeux en ligne et à décourager le temps de jeu pèsent sur l'ensemble du secteur. Ubisoft est toutefois particulièrement visé dans la mesure où le groupe compte le géant Chinois Tencent parmi ses principaux actionnaires.

* Pernod Ricard cède 1,7% après une publication annuelle globalement en ligne avec les attentes du consensus, mais des prévisions jugées malgré tout prudentes par les analystes. Pernod Ricard vise une croissance organique de son ROC comprise entre 5% et 7% cette année, contre 7,4% de consensus. Le numéro deux des spiritueux a précisé s'attendre à un robuste premier trimestre compte tenu d'une base de comparaison très favorable liée au calendrier des fêtes de la lune en Chine...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...

Publié le 21/09/2018

Gascogne a révélé ses résultats au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste du papier et de l’emballage a publié un résultat net consolidé de 5 millions d’euros, un…

Publié le 21/09/2018

Amoeba vient de publier des résultats semestriels 2018 impactés par le repositionnement de la société. Ainsi, le groupe a dévoilé une perte nette de 4,497 millions d’euros sur la période,…