En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 959.31 PTS
+0.57 %
5 949.50
+0.46 %
SBF 120 PTS
4 696.17
+0.46 %
DAX PTS
13 348.39
+0.19 %
Dow Jones PTS
28 722.85
+0. %
9 090.93
+0. %
1.099
-0.23 %

Bilan hebdo : le CAC40 termine la semaine au plus haut, au-dessus des 6.000 points !

| Boursier | 751 | Aucun vote sur cette news

Nouvelle semaine faste pour le CAC40 qui s'adjuge 1,73% sur cinq séances, à 6...

Bilan hebdo : le CAC40 termine la semaine au plus haut, au-dessus des 6.000 points !
Credits Reuters

LA TENDANCE

Nouvelle semaine faste pour le CAC40 qui s'adjuge 1,73% sur cinq séances, à 6.022 points ce vendredi soir. L'indice parisien, qui renoue avec des niveaux plus observés depuis 12 ans, est ainsi bien parti pour boucler l'exercice 2019 sur un gain supérieur à 25%, soit l'une des meilleures performances de son histoire. Il reste toutefois encore 4 séances pour clôturer cette année boursière 2019 (3 séances complètes et 2 moitiés de séances les 24 et 31 décembre prochains). Ni la mise en accusation de Donald Trump par la Chambre des Représentants (qui a très peu de chances d'aboutir sur une destitution pure et simple), ni la pression mise par Boris Johnson pour acter au plus vite la sortie du Royaume-Uni de l'UE, ni les mouvements sociaux en France n'ont perturbé les opérateurs cette semaine.

Les investisseurs ont en effet préféré se focaliser sur l'avancée des négociations sino-américaines puisqu'après l'annonce de l'accord de Phase 1 entre les deux parties, Steven Mnuchin, le secrétaire au Trésor, a assuré que le compromis conclu avec Pékin serait signé début janvier. L'inflexion de certains indicateurs économiques et la posture toujours très accommodante des grandes Banques centrales ont également soutenu la tendance.

Côté entreprises, l'actualité est plus calme à l'approche de la trêve des confiseurs. Groupe PSA et Fiat Chrysler Automobiles ont néanmoins officialisé leur rapprochement en annonçant la signature d'un accord engageant en vue de la fusion à 50/50 de leurs activités. Accorhotels a finalisé sa transformation en un modèle "asset-light, Showroomprivé s'est effondré après un énième avertissement et Guerbet a été chahuté après le départ surprise de son directeur général.

VALEURS EN HAUSSE

* SQLI s'envole de 27,7%. L'entreprise de services spécialisés dans le numérique a annoncé avoir un nouvel actionnaire de référence puisque le fonds Nobel et Amar Family Office ont cédé leurs participations respectives de 9,85% et 11,98% à la société DBAY Advisors, dans le cadre d'une transaction hors-marché. Portzamparc n'anticipe pas de changement opérationnel à court terme mais note que ce mouvement pourrait relancer les spéculations sur une éventuelle OPA dans la mesure où DBAY a plusieurs antécédents à son actif. D'autant que le capital de SQLI est totalement éclaté...

* AKKA Technologies bondit de 9,5% après avoir fait part de son intention de lancer une offre publique d'achat sur le Norvégien Data Respons pour un montant total de 3,7 milliards de couronnes (366 millions d'euros).

* Thales s'offre un gain de 7,8%. Le groupe d'électronique spécialisé dans l'aérospatiale, la défense, la sécurité et le transport vient de remporter plusieurs beaux contrats au cours des dernières semaines. Le dernier en date a été signé avec la marine espagnole qui a choisi les technologies de Thales pour équiper ses cinq nouvelles frégates multi-missions.

* Capgemini (+6%) encourage les actionnaires d'Altran à apporter leurs actions à l'offre amicale d'ici le 22 janvier 2020, date fixée par l'AMF à la suite de la décision du Premier Président de la Cour d'appel de Paris de rejeter la demande de report de la clôture de l'offre, comme le demandaient certains actionnaires minoritaires. Le rapprochement entre les deux acteurs français, qui a reçu le feu vert des deux conseils d'administration, doit donner naissance à un acteur mondial de la transformation numérique des entreprises industrielles, avec un chiffre d'affaires de 17 milliards d'euros et un effectif de plus de 250.000 personnes.

* Alten grimpe de 5,5%, au plus haut de son histoire boursière. Avec une progression de près de 60% en 2019, le titre du groupe d'ingénierie et de conseil en hautes technologies est un des grands gagnants de l'année à Paris. Alten, qui a enregistré une activité dynamique tout au long de l'exercice, devrait réaliser une croissance organique de l'ordre de 10% cette année, selon les objectifs affichés par la direction. Réponse le 24 janvier avec la publication des revenus du quatrième trimestre et de l'ensemble de l'exercice.

Ipsen prend 3,1% malgré le départ surprise de son directeur général, David Meek. En attendant de trouver son successeur, le groupe biopharmaceutique a annoncé la nomination d'Aymeric Le Chatelier, actuellement vice-président exécutif, au poste de directeur général par intérim à compter du 1er janvier. David Meek, qui dirigeait Ipsen depuis 2016, va lui prendre la tête de FerGene, une coentreprise entre Blackstone Life Sciences et Ferring Pharmaceutical.

* Groupe PSA gagne 1,6% alors que le groupe français et Fiat Chrysler Automobiles vont fusionner et former le quatrième constructeur automobile mondial en volumes et le troisième en chiffre d'affaires. Les deux acteurs ont annoncé mercredi la signature d'un accord de rapprochement engageant, en vue de la fusion à 50/50 de leurs activités.

* Accor s'adjuge 1,1%, les investisseurs saluant la finalisation de la transformation du groupe hôtelier en un modèle "asset-light" suite à la cession d'Orbis pour 1,06 milliard d'euros et à l'accord de "sale & management back" du portefeuille des hôtels Mövenpick en location. Combinés aux récentes cessions d'une participation de 5,2% dans AccorInvest et d'une participation de 5% dans Huazhu, Accor a fortement renforcé sa capacité financière et va retourner 1 milliard d'euros supplémentaires à ses actionnaires d'ici deux ans.

VALEURS EN BAISSE

* Showroomprivé chute de 21%. La nouvelle révision à la baisse des objectifs, malgré les actions de rationalisation et d'optimisation des coûts entreprises par le management est logiquement sanctionnée. Le groupe a indiqué qu'il n'atteindra pas son objectif d'être profitable au second semestre en raison d'une activité moins dynamique qu'anticipé. Dans un climat défavorable, la firme s'attend en effet à une baisse de son chiffre d'affaires plus importante qu'anticipée sur le second semestre.

* Guerbet plonge de 17,1% après le départ surprise de son directeur général et d'un avertissement sur les résultats 2020. David Hale, Chief Commercial Officer et membre du Comité Exécutif du groupe depuis février 2018, sera le nouveau directeur général de l'entreprise à compter du 1er janvier 2020. Il succèdera à Yves L'Epine qui occupait ces fonctions depuis fin 2011. Par ailleurs, si les objectifs 2019 ont été confirmés, la marge d'EBITDA est désormais attendue entre 14 et 15% en 2020, en retrait par rapport aux objectifs intermédiaires du plan GEAR 2023 (supérieure à 16,5%).

* Figeac Aero plonge de 13,2% alors que l'équipementier aéronautique a dévoilé des résultats semestriels en retrait, marqués par une dégradation de la rentabilité malgré une croissance organique de 8,4%. Le groupe a notamment été pénalisé par l'arrêt de la production de l'A380, la crise du 737 Max, et la mise en sommeil de l'avion régional CRJ de Bombardier.

* Plastivaloire trébuche de 12,7%, sanctionné après la publication de résultats annuels marqués par une dégradation de la rentabilité et des prévisions décevantes. Portzamparc estime que les objectifs de revenus pour le prochain exercice, même si prudents, paraissent décevants et note que la valorisation relative aux autres équipementiers français ne semble pas attractive.

*Valeo recule de 6,4%, encore pénalisé par la présentation de son nouveau plan stratégique pour la période 2020-2022. Les objectifs ont été jugés décevants et la forte hausse de la valeur depuis le début de l'année a renforcé la consolidation de l'action en cette fin d'année. Plusieurs analystes ont revu leur copie sur le dossier ces derniers jours à l'image de Jefferies qui a ajusté son objectif sur le dossier de 29 à 28 euros tout en restant à 'sous-performer'.

* Lagardère perd 5,2%. Les investisseurs continuent à refaire leurs calculs sur le dossier après que le groupe eut annoncé la prochaine cession de Lagardère Sports dans le cadre d'une opération valorisant sa filiale environ 110 millions d'euros. Un montant nettement moindre que celui évoqué il y a quelques mois dans les médias. Le Financial Times avait notamment parlé de discussions très avancées avec Wasserman Media Group et une opération comprise entre 250 à 300 M$... Compte tenu des sommes investies dans cette activité, Lagardère va par ailleurs enregistrer une dépréciation comprise entre 210 et 240 ME.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 29/01/2020

Dans ses directives sur le déploiement de la 5G, la cinquième génération de réseaux mobiles, la Communauté européenne autorise les pays membres à appliquer des restrictions « aux fournisseurs…

Publié le 29/01/2020

Le groupement composé d’Icade Promotion et du Groupe DUVAL a été désigné lauréat de l’appel à opérateurs pour l’aménagement du secteur Courbet-Cerdan-République situé au centre-ville…

Publié le 29/01/2020

McDonald's a publié des résultats au quatrième trimestre 2019 au-dessus du consensus, avec un chiffre d'affaires à 5,35 milliards de dollars (+4% à change constant), contre 5,31 milliards…

Publié le 29/01/2020

A compter du 28 Janvier, Denis Le Vot est nommé directeur régions, commerce et marketing pour le groupe Renault et membre du Comité Exécutif groupe (CEG). Il sera rattaché à Clotilde Delbos,…

Publié le 29/01/2020

La publication des ventes annuelles de LVMH semble plonger les investisseurs dans l'expectative. En repli de près de 2% en début de séance, le titre a en effet rapidement rebondi de plus de 2%.…