Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 097.21 PTS
+0.02 %
7 108.00
+0.05 %
SBF 120 PTS
5 440.09
+0.05 %
DAX PTS
15 150.03
+0.11 %
Dow Jones PTS
33 978.08
+0.08 %
12 166.60
+0.96 %
1.087
0. %

Bilan hebdo : le CAC40 gagne encore 1,7%, au-dessus des 6.000 points

| Boursier | 634 | Aucun vote sur cette news

Difficile à croire dans ce climat anxiogène...

Bilan hebdo : le CAC40 gagne encore 1,7%, au-dessus des 6.000 points
Credits ChaunuPictures

Difficile à croire dans ce climat anxiogène. Mais le CAC40 enchaîne une troisième semaine consécutive de hausse avec un nouveau gain hebdomadaire de 1,74%, à 6.085 points ce vendredi soir. La nouvelle chute des marchés obligataires (et donc la hausse des rendements) sur fond de pression inflationniste persistante et de messages toujours 'bellicistes' de responsables de la Fed et de la BCE, la poursuite de la guerre en Ukraine et de tensions toujours fortes entre Pékin et Washington sur le front technologique n'auront pas empêché le marché parisien de poursuivre son rebond.

Des achats à bon compte sur des valeurs 'à la casse', des publications trimestrielles globalement résilientes, malgré quelques déceptions, ainsi que le virage à 180 degrés du gouvernement britannique (ponctué par le départ de Liz Truss) auront soutenu les indices.

Dans cet environnement adverse, le billet vert est resté haut perché avec un indice dollar au plus haut niveau depuis 20 ans (113 pts). Quant à l'euro, il évolue toujours bien en-deçà de la parité, autour des 0,979$. Le Bitcoin se négocie proche des 19.050$ tandis que le baril de Brent s'échange à 92,7$.

Dans l'actualité entreprises, les publications trimestrielles sont passées à la vitesse supérieure avec de belles performances de la part de Hermès, Veralli, Bastide ou encore GL Events. A l'inverse, Virbac, L'Oréal, Sartorius Stedim ou Kering ont déçu. Le rythme de publications va encore accélérer la semaine prochaine avec Michelin, Orange, Seb, Vinci, Remy Cointreau, Worldline, Atos, Carrefour, Elis, Nexans, Sodexo. Pour ne citer qu'elles. Au milieu de tout ça, la décision de politique monétaire de la BCE sera à suivre jeudi.

LES VALEURS

*Orpea s'envole de 37,6%. Aucune information particulière ne semble expliquer ce regain d'intérêt pour le groupe, si ce n'est justement que sa valorisation était tombée sur de très bas niveaux sur fond de scandales financiers et sanitaires. La remontée de l'action entraine également des rachats de la part de vendeurs à découvert (Blackrock a notamment réduit ses positions courtes cette semaine), ce qui entretient la phase haussière du titre. Malgré cet accès de fièvre du moment, Orpea, dans la tourmente depuis fin janvier sur fond de manquements dans la prise en charge des résidents de ses maisons de retraite et d'allégations de mauvaise gestion financière, affiche encore une perte d'environ 80% depuis le premier janvier.

* Bastide grimpe de 14,2%. Le spécialiste du matériel médical destiné aux soins à domicile a amélioré sa rentabilité lors du dernier exercice tandis que son chiffre d'affaires a atteint 468,3 millions d'euros, en hausse de +5,5%, et supérieur à son objectif de 460 ME. Malgré l'impact négatif du contexte inflationniste et des baisses tarifaires de 10% sur la prise en charge de l'apnée du sommeil et du diabète depuis le 1er septembre 2021 et le 1er janvier 2021 respectivement, la marge d'Ebitda affiche une hausse de 60 pbs, à 20,3%. L'Ebitda ressort ainsi à 95 ME, en hausse de +7,6%.En dépit d'un environnement inflationniste, le management vise une marge opérationnelle courante de plus de 8,3% grâce à un strict contrôle de ses coûts de structure.

* Verallia s'adjuge 15,3%. La société spécialisée dans l'emballage pour les boissons et les produits alimentaires a rehaussé son objectif d'Ebitda ajusté pour l'année après avoir fait état d'une hausse de 24% de ce dernier sur les 9 premiers mois de l'exercice (+24,3% à taux de change et périmètre constants), à 654 ME. Sur la période, le chiffre d'affaires atteint 2,518 milliards d'euros, en hausse de 24,5% en données publiées (+24,4% à taux de change et périmètre constants), malgré des volumes en léger retrait sur le troisième trimestre. La marge d'Ebitda ajusté s'élève à 26% sur les 9 mois, malgré l'effet dilutif mathématique des hausses de prix de vente qui ont eu lieu depuis le début de l'année.

* GL Events flambe de près de 12%. Le spécialiste de l'événementiel a dévoilé des chiffres supérieurs aux attentes pour son troisième trimestre et a également rehaussé sa guidance annuelle. Il vise désormais une croissance supérieure à 55% de son chiffre d'affaires et un cash-flow opérationnel supérieur à 100 ME, contre 'environ' 100 ME précédemment.

* Pierre et Vacances Center Parcs gagne 10,8% après la présentation de ses revenus annuels. Sur l'exercice 2021-2022, le chiffre d'affaires hébergement s'élève à 1,2 MdE, représentant près du double du chiffre d'affaires enregistré sur l'exercice précédent et en croissance de 12,6% par rapport à l'exercice 2019. Ces performances confortent la pertinence des orientations stratégiques du Groupe et la qualité de son offre touristique répondant aux aspirations nouvelles des clients pour un tourisme de proximité. Le portefeuille de réservations touristiques à date pour le 1er trimestre de l'exercice 2022/2023 confirme la poursuite de la croissance de l'activité sur l'ensemble des marques, portée par une hausse du prix moyen de vente. Dans un contexte macro-économique difficile, le Groupe reste néanmoins vigilant et mène un travail approfondi sur ses coûts de structure.

* Alstom prend 8%, porté par le gain de plusieurs contrats.

A l'inverse, * Virbac trébuche de 16,2% après un point trimestriel marqué par un ralentissement de son activité, un resserrement de la guidance annuelle de revenus et un léger avertissement sur la marge. Le management anticipe désormais une croissance de son chiffre d'affaires annuel à taux et périmètre constants dans une fourchette comprise entre 6% et 9%, contre entre 5% et 10% auparavant. L'objectif de marge d'EBITA est lui ramené d'"autour de 15%" à "entre 14% et 15%" (à taux de change constants). Le groupe de santé animale a réalisé un chiffre d'affaires de 304,9 millions d'euros au troisième trimestre, en progression de +5,8% sur un an. À parités constantes, l'évolution ressort à peu près stable " dans un contexte, comme anticipé, de ralentissement de la croissance du marché, et en comparaison d'un troisième trimestre 2021 qui avait été exceptionnel".

* Outre Virbac, Sartorius Stedim Biotech trébuche de 10,7%, sanctionné après son point trimestriel. Le fournisseur d'équipements et de services destinés à l'industrie biopharmaceutique a dévoilé des comptes en forte croissance sur neuf mois, mais un peu courts par rapport aux attentes des analystes au troisième trimestre. Le marché retient également surtout que la croissance annuelle du chiffre d'affaires consolidé devrait se situer dans la moitié inférieure de la fourchette de 15 à 19% prévue jusqu'à présent. Concernant la rentabilité, le management a confirmé viser une marge d'Ebitda courant de plus de 35%.

* L'Oréal rend 5%. Le numéro un mondial des cosmétiques a fait état d'une forte croissance de son chiffre d'affaires au troisième trimestre, la demande en Europe et aux Etats-Unis ayant permis de compenser les perturbations en Chine liées aux restrictions sanitaires. L'Oréal, qui détient des marques grand public comme Maybelline et d'autres plus haut de gamme comme Lancôme, a ainsi réalisé des revenus de 9,58 milliards d'euros, en hausse de 9,1% à périmètre constant. Mais les analystes se montrent préoccupés par le ralentissement de L'Oréal Luxe, qui n'a dépassé que récemment la division grand public de l'entreprise pour devenir la plus grande du groupe, et a tiré la croissance au cours des derniers trimestres.

* Pernod Ricard recule de 3% malgré l'annonce d'un chiffre d'affaires trimestriel de 3,308 MdsE, en croissance interne de +11%. Alexandre Ricard, Président-Directeur Général, déclare : "Notre croissance devrait continuer à être dynamique sur l'exercice 2022/23 avec la poursuite de notre stratégie bénéficiant de l'engagement total de nos équipes à travers le monde". La croissance faciale est de +22%, avec un effet de change très favorable dans l'ensemble, principalement grâce au dollar américain et au yuan chinois, contre l'euro.

* Fnac Darty rend 2% après son point trimestriel. Le distributeur a enregistré des revenus de 1,849 milliard d'euros, stables en données publiées et en léger retrait de 1,3% en données comparables. Le taux de marge brute est resté stable, hors impact technique dilutif de la franchise, malgré un mix produits impacté par un poids de la téléphonie plus élevé en lien principalement avec le succès du lancement de l'iPhone 14. Fnac Darty s'attachera à optimiser son taux de marge brute grâce à sa capacité à continuer à répercuter les hausses de prix tout proposant une large offre de produits et services. Le groupe sera vigilant sur sa maîtrise des coûts opérationnels dans un contexte d'inflation particulièrement élevé au second semestre. La poursuite des plans de performance devrait permettre de compenser au mieux l'impact de l'inflation. Le groupe vise toujours un cash-flow libre opérationnel cumulé d'environ 500 millions d'euros sur la période 2021-2023 et d'au moins 240 ME en rythme annuel à compter de 2025.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
REJOIGNEZ-NOUS LORS DES AVANT LE 6 MARS

Jusqu'à 200€ offerts* sur vos frais de courtage

J'en profite

*Voir conditions de l'offre

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 23/12/2022

Le CAC40 a progressé timidement de 0,8% sur les cinq dernières séances...

Publié le 30/09/2022

Et de trois ! Nouvelle semaine (légèrement) baissière pour le CAC40 qui concède 0,3% sur cinq séances...

Publié le 19/08/2022

La belle série s'arrête là...

Publié le 12/08/2022

Sixième semaine consécutive de hausse pour le marché parisien ! Sur les cinq dernières séances, le CAC40 a encore gagné 1,25%...

Publié le 15/07/2022

L'euro s'effondre face au dollar et le pétrole s'accroche autour des 100$...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/01/2023

GAUSSIN et sa filiale METALLIANCE (Euronext Access MLETA - FR0010492181), annoncent la nomination de Sophie Burcklen au Conseil d'administration de...

Publié le 27/01/2023

Le CAC40 cash a clôturé la séance en hausse de 0,74 % à 7095,99 dans un volume de 3,4 MD. 

Publié le 27/01/2023

ElisLa société de services aux entreprises annoncera son chiffre d'affaires du quatrième trimestre.Kaufman et BroadLe promoteur immobilier publiera ses résultats annuels. LumibirdLe spécialiste…

Publié le 27/01/2023

Au quatrième trimestre, les revenus d’Alten ont progressé de 25,8%, dont une progression de 9,6% en France et de 34,3% à l’International. A données constantes, la croissance est de 14,9%, dont…

Publié le 27/01/2023

Après séance, LVMH a dépassé les attentes au quatrième trimestre en publiant une hausse de 9% de son chiffre d'affaires sur la période, les consommateurs en Europe et aux Etats-Unis ayant peu…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

WEBINAIRES

Pour vous former et vous informer

Participez à nos webinaires et conférences sur la #Bourse et l'#Epargne :
100% gratuits, 100% bonne humeur 😉


JE PARTICIPE