Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 650.91 PTS
-
6 654.00
-
SBF 120 PTS
5 212.26
-
DAX PTS
15 573.88
-
Dow Jones PTS
34 869.37
+0.21 %
15 204.82
+0. %
1.170
+0.04 %

Bilan hebdo : le CAC40 a presque rattrapé ses records historiques

| Boursier | 3468 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 est même monté jusqu'à 6.914 points en cette fin de semaine

Bilan hebdo : le CAC40 a presque rattrapé ses records historiques
Credits Reuters

LA TENDANCE

Encore une semaine de progression quasiment ininterrompue en bourse de Paris même si les variations journalières ont été peu importantes en cette période estivale où les publications d'entreprises sont devenues rares. Le CAC40 gagne quand même un peu plus de 1% sur 5 jours proche des 6.900 points, niveau qui a été dépassé ce vendredi pour la première fois en presque 21 ans. Le CAC40 est même monté jusqu'à 6.914 points en cette fin de semaine, à 30 points seulement de ses records absolus du 4 septembre 2000 à 6.944,77 points...

Aux Etats-Unis, Dow Jones (à plus de 35.500 points) et S&P 500 (à plus de 4.460 points) ont encore enchaîné des pics historiques cette semaine, aidés par une inflation conforme aux attentes et un soutien budgétaire généreux de l'administration Biden. Les marchés relativisent toujours le risque d'inflation et misent sur un début du 'tapering' (allègement des achats obligataires de la Fed) en fin d'année ou au début de l'année prochaine.

VALEURS EN HAUSSE

* Carrefour (+3,8%) a été porté cette semaine par des rumeurs de cession de ses activités à Taïwan, évaluées environ 1,6 milliard d'euros. Selon l'agence Reuters, Carrefour aurait mandaté la banque d'affaires américaine Morgan Stanley pour mener à bien l'opération, qui devrait être lancée après l'été. Le groupe aurait approché un certain nombre d'acquéreurs potentiels, parmi lesquels des sociétés de capital-investissement, afin d'évaluer leur niveau d'intérêt. Ces activités représentaient au premier semestre un chiffre d'affaires de 1,26 milliard d'euros, en croissance de 13% à changes constants.

* Vivendi (+3,5%) a cédé, le 10 août, à Pershing Square Holdings et ses sociétés affiliées, dirigées par William Ackman, 7,1% du capital d'UMG pour un prix de 2,8 milliards de dollars américains. Cette opération s'effectue donc sur base de valeur d'entreprise de 35 milliards d'euros pour 100% du capital d'UMG. William Ackman a la possibilité d'acquérir, d'ici au 9 septembre, jusqu'à 2,9% du capital d'UMG supplémentaires par l'intermédiaire de fonds qu'il dirige ou dont il détient la majorité des intérêts économiques, sur la base de la même valorisation. Cette transaction intervient avant la distribution de 60% d'UMG aux actionnaires de Vivendi et la cotation de la société prévue le 21 septembre.

* Schneider (+4%) a pulvérisé cette semaine ses plus hauts historiques qui se situent désormais à 153 euros.

* Faurecia (+2,9%) et Plastic Omnium (-2,5%), ainsi que l'Allemand Mahlen, auraient soumis des offres pour acquérir l'équipementier automobile allemand Hella, a appris Reuters auprès d'une source " au fait des discussions ". Les offres se situeraient autour de 60 euros par action, un peu moins que le cours de bourse actuel d'Hella qui évolue autour de 63 euros à Francfort, pour une valorisation boursière proche de 7 milliards d'euros.

VALEURS EN BAISSE

* Worldline affiche la plus mauvaise performance des valeurs du CAC40 sur 5 jours (-4%).

* Safran recule de 2,6% et Airbus de 1,3%. Le secteur aéronautique est quand même freiné par la propagation du variant Delta qui risque de peser sur la reprise du trafic aérien.

* Valneva (-8%) a publié en milieu de semaine des résultats semestriels marqués par d'importantes pertes. La trésorerie au 30 juin 2021 a cependant progressé à 329,8 millions contre 204,4 millions au 31 décembre 2020. Cette augmentation de la trésorerie provient principalement de paiements reçus par le Gouvernement britannique dans le cadre du partenariat sur la Covid-19, ainsi qu'au produit de l'Offre Globale de nouvelles actions au Nasdaq à New York et sur Euronext à Paris en mai 2021.

* Ipsen( -10%) a annoncé ce vendredi, suite à de très récentes discussions avec les autorités réglementaires américaines (FDA), le retrait de sa demande d'approbation pour le palovarotène, utilisé pour la prévention de l'ossification hétérotropique (nouvelle formation osseuse) comme traitement potentiel pour les personnes atteintes de la fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP). Bien que la demande d'approbation pour revue prioritaire ait été acceptée, comme annoncé le 28 mai 2021, cette décision fait suite à plusieurs échanges entre la FDA et Ipsen. Au cours de la revue et des discussions qui se poursuivent, la FDA et Ipsen se sont accordés sur le fait qu'il serait nécessaire d'effectuer des analyses et une évaluation supplémentaire des données collectées dans le cadre de l'essai MOVE de Phase III et du programme FOP d'Ipsen, l'objectif étant de faire avancer et de finaliser le processus. La FDA et Ipsen sont également parvenus à la conclusion qu'il ne serait pas possible de compléter ce processus dans le cadre de la revue de demande d'approbation actuelle. C'est pourquoi Ipsen a confirmé son intention de retirer sa demande d'approbation pour le palovarotène. Suite à ses derniers échanges avec la FDA, Ipsen a prévu de soumettre une nouvelle demande, une fois les analyses de données complémentaires terminées.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/09/2021

A compter du 1er janvier 2022, Pascal Bantegnie est nommé Directeur Financier Groupe et membre du Comex de Safran, également en charge des fusions &...

Publié le 27/09/2021

La stratégie "Ancrage 2023" poursuit son développement et les comptes 2021 du Groupe Bernard Loiseau permettront d'en mesurer les premiers effets...

Publié le 27/09/2021

L'ANR d'ADC SIIC ressort à 0,3634 euro...

Publié le 27/09/2021

Colas a réduit les moyens affectés au contrat de liquidité de 650 kE...

Publié le 27/09/2021

Cette obligation verte financera le portefeuille énergétique existant du groupe, actuellement composé de projets de gaz de mine et de projets solaires dans le Nord de la France et en Wallonie...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne