Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 669.85 PTS
-
6 653.00
-
SBF 120 PTS
5 221.50
-
DAX PTS
15 515.83
-
Dow Jones PTS
35 457.31
+0.56 %
15 410.72
+0. %
1.164
+0.1 %

Bilan hebdo : le CAC 40 perd 1,4%

| Boursier | 749 | Aucun vote sur cette news

Semaine de repli pour le CAC40 qui cède 1,40% sur cinq séances, à 6...

Bilan hebdo : le CAC 40 perd 1,4%
Credits Reuters

LA TENDANCE

Semaine de repli pour le CAC40 qui cède 1,40% sur cinq séances, à 6.570 points ce vendredi soir. Les investisseurs ont joué la " carte prudence " ces derniers jours, le manque de catalyseurs se faisant sentir alors que la semaine prochaine s'annonce chargée avec les réunions de la Réserve fédérale, de la Banque du Japon et de la Banque d'Angleterre. La Fed sera logiquement la plus surveillée. La majorité des économistes s'attendent à ce que la réduction des achats d'actifs obligataires (actuellement 120 milliards de dollars mensuels), le fameux 'tapering', commence en décembre et se poursuive jusqu'au troisième trimestre 2022. La hausse des taux semble quant à elle improbable désormais avant 2023.

La confirmation du ralentissement de la croissance chinoise, le contrôle de plus en plus fort de Pékin sur certains pans de l'activité ainsi que les grandes difficultés financières du géant de l'immobilier Evergrande n'ont également guère incité à la prise de risque. La semaine a également été marquée par la hausse de plus de 2,5% des cours du pétrole, qui restent soutenus par la baisse continue des stocks de brut aux Etats-Unis et par les perspectives solides concernant la demande énoncées en début de semaine par l'Opep et l'AIE.

Sur le front des valeurs, Lagardère s'est envolé après que Vivendi eut annoncé la reprise de la participation du fonds Amber Capital (près de 18%) pour 610 millions d'euros. Le groupe contrôlé par Vincent Bolloré devant par la suite lancer une offre publique d'achat. A l'inverse, Valneva a décroché alors que le gouvernement britannique a résilié son contrat de fourniture de vaccins contre la COVID-19, VLA2001.

LES VALEURS

* Elior signe la performance de la semaine sur le SBF120 à Paris à la faveur d'un gain de 10%. Le groupe de restauration collective a notamment été soutenu par une note de Citi qui s'est dit constructif sur le secteur alors que la mobilité sur le lieu de travail a inversé sa récente dynamique négative : c'est "clairement un signe encourageant". Mercredi, HSBC ('acheter') avait également jugé 'impressionnante' la reprise dans l'industrie. En outre, la valeur a également été dopée par les récents achats de titres de Gilles Cojan. Le président d'Elior a acquis plus de 117.000 actions (à moins de 6 euros pièce) au cours de la semaine dernière, selon les déclarations transmises à l'AMF les 14 et 15 septembre.

* Lagardère s'envole de 9% alors que le propriétaire de 'Paris Match', du 'JDD', de la radio 'Europe 1' ainsi que de la maison d'édition Hachette, s'apprête à passer sous le giron de Vivendi. Le groupe de divertissements et de médias a en effet accepté de reprendre la participation du fonds Amber Capital (près de 18%) dans Lagardère, et a annoncé son intention de lancer une offre publique d'achat (OPA) pour acquérir le solde du capital. Vivendi, qui détient déjà 27% de Lagardère, précise que l'opération sera réalisée d'ici au 15 décembre 2022 au prix de 24,10 euros par action, pour un total de 610 millions d'euros, ce qui portera sa participation à 45%. L'acquisition est soumise à l'autorisation de plusieurs autorités, dont le Conseil supérieur de l'audiovisuel et la Commission européenne.

* TechnipFMC gagne 9% avec TotalEnergies (+4,8%). La très bonne tenue des cours du pétrole a dopé le secteur ces derniers jours. Dans son dernier rapport mensuel, l'Opep affirme que le monde restera confronté à un déficit d'approvisionnement en pétrole dans les mois à venir, même si ses membres relancent, un peu, leur production. Malgré la menace du variant Delta du Covid-19, la consommation de carburant se redresse tandis que la production de brut, de la mer du Nord aux États-Unis en passant par le Mexique est plus faible que prévu. "On s'attend désormais à ce que le rythme de la reprise de la demande pétrolière soit plus soutenu et se fasse sentir majoritairement en 2022", peut-on lire dans le rapport du cartel.

* Virbac bondit de 6,5%, dopé par sa très belle publication intermédiaire et le nouveau relèvement de ses objectifs annuels. Sur les six premiers mois de l'exercice, le laboratoire pharmaceutique français dédié à la santé animale a dégagé un résultat opérationnel courant avant amortissement des actifs issus d'acquisitions de 105,3 millions d'euros contre 85,5 ME un an plus tôt, pour un chiffre d'affaires de 529,4 ME, en progression de +17,9% hors Sentinel (+10,7% à périmètre réel). Le résultat net courant s'établit à 74,4 ME, en hausse de 38,9%. Compte tenu de la très bonne tenue du marché de la santé animale et de la performance réalisée sur la période écoulée, le management a donc rehaussé une nouvelle fois sa guidance annuelle. Il anticipe à présent une croissance du chiffre d'affaires à taux et périmètre constants (hors impact de la cession de Sentinel) comprise entre 14% et 17%, contre 10 à 14% précédemment, (soit entre 11% et 14% à taux constants et périmètre réel, contre 7 à 11% auparavant), ainsi qu'un ratio de "résultat opérationnel courant avant amortissement des actifs issus d'acquisitions" sur "chiffre d'affaires" qui devrait se situer autour de 16% à taux de change constants (contre 15% visé jusqu'ici).

* Wendel s'adjuge 3,7%. La société d'investissement a annoncé que IHS Holding Limited, dont elle détient environ 21% du capital, a déposé un document d'enregistrement F-1 auprès de la Securities & Exchange Commission (SEC) aux États-Unis en vue de sa potentielle introduction à Wall Street. "Le document d'enregistrement en question a été déposé auprès de la SEC mais n'a pas encore pris effet. Les titres visés ne peuvent être vendus, et les offres d'achat ne peuvent être acceptées, avant que le document d'enregistrement n'entre en vigueur". IHS est l'un des plus grands propriétaire, gestionnaire et opérateur indépendant de tours télécoms dans le monde. "HS accompagne les opérateurs de téléphonie mobile leaders dans chacun de ses marchés et est très bien positionné pour bénéficier de la croissance organique tirée par la forte croissance des besoins d'infrastructures en Afrique, au Moyen-Orient et en Amérique Latine", selon Wendel.

* Engie avance de 0,7%. Ils ne seraient plus que cinq en lice. Deux des candidats à la reprise d'Equans, la filiale dédiée aux services multi-techniques d'Engie, auraient été écartés par l'énergéticien. Selon deux sources au fait du dossier citées par Reuters, Engie aurait en effet retenu les offres non-engageantes émanant des trois industriels français - Bouygues, Eiffage et Spie - et de deux fonds - celles des Américains Bain Capital et Carlyle Group. Les candidatures du tandem franco-luxembourgeois PAI Partners-CVC Capital Partners et d'Apollo Global Management auraient été écartées car jugées décevantes. Le groupe va désormais donner aux candidats l'accès à une "data room" contenant une somme d'informations considérable sur Equans, qui emploie près de 74.000 personnes et rassemble une large gamme de services d'installation et de maintenance dans l'électricité, le chauffage, la ventilation et la climatisation, la réfrigération, la mécanique et la robotique, le numérique ou encore les services généraux (facility management).

A l'inverse, * Valneva plonge de 42%. Le coup est rude pour la firme basée à Saint-Herblain qui a annoncé lundi que le gouvernement britannique avait résilié son contrat de fourniture de vaccins contre la COVID-19, VLA2001. La société conteste les allégations du gouvernement britannique selon lesquelles elle aurait manqué à ses obligations dans le cadre de l'accord."Valneva a travaillé sans relâche, et s'est investi au maximum de ses capacités, dans sa collaboration avec HMG, notamment en engageant des ressources significatives et en montrant une très forte implication afin de répondre aux demandes d'HMG sur des vaccins adaptés aux variants. Valneva continue à être pleinement engagé dans le développement de VLA2001 et va accroître ses efforts avec d'autres clients potentiels afin de s'assurer que son vaccin inactivé puisse être utilisé dans la lutte contre la pandémie", a affirmé le laboratoire. VLA2001 est actuellement le seul candidat vaccin à virus entier, inactivé et adjuvanté contre la Covid-19 en essais cliniques en Europe. Comme il cible l'ensemble du virus plutôt que la seule protéine de pointe, certains scientifiques pensent qu'il pourrait mieux résister aux variants.

* Kering abandonne 8,5%, avec LVMH (-4,9%) et Hermès International (-1,9%). Les craintes de ralentissement de l'économie chinoise ont fortement pesé sur le secteur, renforcées par l'annonce d'une timide hausse des ventes au détail dans le pays en août (+2,5%, soir le rythme le plus lent depuis août 2020) ainsi que par une progression de 5,3% sur un an de la production industrielle, soit la plus faible croissance depuis juillet 2020. Une mauvaise nouvelle n'arrivant jamais seule, l'industrie doit également faire face aux dernières annonces des autorités de la région semi-autonome chinoise de Macao qui ont décidé de modifier la réglementation afin de renforcer les restrictions imposées aux exploitants de casino. Le centre de jeux de Macao est apparu ces dernières années comme une alternative pour les touristes à Hong Kong, ce qui a stimulé les dépenses de luxe dans cette ville. Macao "n'est peut-être pas crucial en termes de ventes, mais il est important pour le sentiment sur les actions de luxe", estime Luca Solca, analyste chez Bernstein.

* Renault se replie de 1,7% avec Valeo (-3%) et Plastic Omnium (-3,5%). Il faut dire que l'été a été compliqué pour le marché automobile européen. Après quatre mois de forte croissance, les immatriculations de voitures neuves dans l'Union européenne ont plongé de 23,2% en juillet (823.949 unités) puis de 19,1% en août (622.993 unités), montrent les données de l'Association des constructeurs européens d'automobiles. Pour le deuxième mois consécutif, les plus grands marchés automobiles ont affiché des baisses à deux chiffres : Espagne (-28,9%), Italie (-27,3%), Allemagne (-23,0%) et France (-15,0%). Au niveau des constructeurs, Hyundai (-2,1%) et Toyota) (-1,7%) ont particulièrement bien résisté en août sur le Vieux continent. Volkswagen (-15,9%) et BMW (-17,3%) ont davantage souffert, tout comme Stellantis (-29,7%) et Renault (-20,6%).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/10/2021

Le consortium, dirigé par Airbus DS SLC et dont Streamwide fait partie, a été sélectionné pour la phase trois du projet d'innovation paneuropéen de...

Publié le 20/10/2021

Croissance de l'activité sur les 9 premiers mois de l'année :Hausse du chiffre d'affaires de 4,2% à 34,0 millions d'eurosL'activité de Bourse...

Publié le 20/10/2021

Fermentalg, acteur majeur français des microalgues, a été une fois encore distingué lors de la cérémonie organisée hier soir par EthiFinance pour...

Publié le 20/10/2021

Ekinops, fournisseur leader de solutions de télécommunications dédiées aux opérateurs de télécommunications et aux entreprises, a renforcé sa présence...

Publié le 20/10/2021

CGG, leader mondial des géosciences, a annoncé la signature d'un accord multi-clients entre Staatsolie, la société d'État en charge du développement...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne