En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 025.20 PTS
-0.17 %
5 026.5
+0.19 %
SBF 120 PTS
4 013.27
-0.22 %
DAX PTS
11 341.00
-0.11 %
Dowjones PTS
25 413.22
+0.49 %
6 867.02
-0.34 %
1.142
+0.00 %

Belle semaine de rebond pour le CAC40

| Boursier | 179 | Aucun vote sur cette news

Le marché l'espérait...

Belle semaine de rebond pour le CAC40
Credits Reuters

Le marché l'espérait. Le rebond a enfin sonné ! Après un mois d'octobre rouge vif, les bourses occidentales ont repris le chemin de la hausse ces derniers jours. Sur cinq séances, le CAC40 s'adjuge 2,7%, de retour à 5.102 points ce vendredi soir. L'indice parisien efface ainsi une partie des 7,3% perdus en octobre, soit le plus fort repli mensuel depuis août 2015.

Les facteurs à l'origine du mouvement baissier n'ont pas disparu pour autant mais les investisseurs ont profité de cette chute pour réaliser quelques achats à bon compte, jugeant les niveaux de valorisation plus attractifs. Malgré quelques déceptions, les résultats des entreprises restent globalement bien orientés de part et d'autre de l'Atlantique et offrent également un certain soutien. L'accalmie sur le front commercial entre les Etats-Unis et la Chine a également servi de détonateur.

Outre la poursuite des négociations entre Bruxelles et Rome d'un côté, et entre Bruxelles et Londres de l'autre, les élections de mi-mandat aux Etats-Unis sont désormais la prochaine grosse échéance à surveiller. Le scrutin, prévu mardi prochain, devrait conduire à une division partisane du Congrès, les démocrates récupérant la majorité à la Chambre des représentants et les républicains conservant leur avantage au Sénat au terme de deux années de présidence de Donald Trump. Enfin, la réunion de la FED sera, comme toujours, scrutée de près, même si aucune annonce majeure n'est attendue.

Les valeurs

* Valeo s'envole de 22% sur la semaine. L'équipementier automobile s'offre la plus forte hausse hebdomadaire sur le SBF120 et efface ainsi une partie de ses dernières pertes. Le groupe dirigé par Jacques Aschenbroich, qui avait fortement souffert de son deuxième avertissement en trois mois, a profité ces derniers jours de l'accalmie sur le front commercial entre les Etats-Unis et la Chine. Le titre affiche toutefois encore un bilan clairement négatif depuis le début de l'année puisqu'il a été divisé par plus de deux par rapport à son niveau du premier janvier.

* Bénéteau flambe de 19% sur cinq séances. Le groupe vendéen a mis la main sur la start-up nantaise Digital Nautic alors que son point d'activité annuel a fait ressortir des performances supérieures aux prévisions. Sur l'ensemble de l'exercice 2017-2018, le champion des bateaux de plaisance a enregistré un chiffre d'affaires de 1.287,2 ME, en croissance de 6,5% en données publiées et en hausse de 8,5% à taux de change constant.

* Faurecia (+17%) et Plastic Omnium (+18%) grimpent également fortement sur la semaine, dans une actualité plus favorable pour le secteur.

* STMicroelectonics bondit de 13% sur la semaine, dans le sillage notamment d'ASM International. L'équipementier pour semi-conducteurs a fait état de perspectives meilleures qu'attendu pour la fin d'année, contredisant ainsi les craintes d'un tassement du marché.

* Kering grimpe de 12% sur une semaine. RBC Capital profite du récent repli du titre pour passer de 'performance sectorielle' à 'surperformer' sur la valeur, estimant que le ratio rendement/risque est désormais plus favorable. "Le marché étant obsédé par les tendances des ventes à court terme et l'inévitable normalisation de la croissance de Gucci l'année prochaine, le profil de ROIC supérieur à la moyenne de Kering (pas si éloigné d'Hermes, le meilleur de sa catégorie) et le solide profil de génération de trésorerie ne semblent pas bien appréciés compte tenu de la valorisation plus faible du groupe par rapport à ses pairs", écrit l'analyste. L'objectif est fixé à 520 euros.

* Air France KLM prend 11% sur cinq jours, porté par les résultats trimestriels de bonne facture de la compagnie et les nombreux ajustements d'analystes qui ont suivi. Le groupe a réalisé un résultat d'exploitation de 1,065 milliard d'euros au troisième trimestre, en repli de 6,7%, pour des revenus de 7,55 MdsE, en hausse de 5,8% en comparable. L'Ebitda atteint 1,77 MdE et le bénéfice net, part du groupe, ressort à 786 ME (+145 ME).

* TF1 gagne 9% sur une semaine, dopé par la confirmation de ses objectifs annuels après un très bon troisième trimestre. La filiale de Bouygues a enregistré des revenus de 492 millions d'euros, contre 431,7 ME un an plus tôt alors que son résultat opérationnel courant a grimpé à 23,7 ME. Des résultats supérieurs aux attentes du marché. La 'une', qui anticipe une continuité des tendances publicitaires sur les trois derniers mois d'année, a confirmé ses prévisions pour l'exercice et à moyen terme.

A l'inverse, Eutelsat chute de 12% sur cinq jours, victime de son nouvel avertissement. L'opérateur satellites table désormais sur un chiffre d'affaires globalement stable et non plus en légère croissance sur son exercice 2018-19. Le groupe, qui a perdu un contrat avec un distributeur travaillant pour le département américain de la Défense, a lancé 3 avertissements en cinq trimestres ! Et ses revenus du premier trimestre ont également déçu, à 335,1 millions d'euros, en retrait de 2,7% à données comparables. De quoi expliquer la chute du titre cette semaine.

* Ubisoft cède 2% sur la semaine, malgré la confirmation de ses objectifs annuels. Une guidance considérée comme prudence par certains analystes. La valorisation du dossier reste par ailleurs pour le moins élevée en bourse.

* Sodexo perd moins de 1% sur cinq jours. Dans une note dévoilée en fin de semaine, Kepler Cheuvreux estime que les prévisions des analystes du secteur concernant les résultats du quatrième trimestre de la société de restauration collective pourraient être "trop optimistes". "Bien que nous ne prévoyions pas que la tendance sous-jacente se détériore, nous estimons que le consensus pourrait être trop optimiste en termes de croissance organique et de marge opérationnelle sur les trois derniers mois de l'année, ainsi qu'au niveau des estimations de marge opérationnelle 2019, affirme le courtier.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/11/2018

 CRÉDIT AGRICOLE S.A.   Société anonyme au capital de 8 559 311 468 EUROS Siège social : 12, Place des Etats-Unis - 92127 Montrouge Cedex France 784608416…

Publié le 16/11/2018

    Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social Monthly information relating to the total number of…

Publié le 16/11/2018

    CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 167 886 006,48 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000 Saint-Etienne 554 501 171 R.C.S.…

Publié le 16/11/2018

  Raison sociale de l'émetteur : Société Générale S.A. - SA au capital de 1 009 897 173,75…

Publié le 16/11/2018

TIVOLY Société Anonyme au capital de 11 079 900 euros Siège Social : 266 route Portes de Tarentaise - 73790 Tours-en-Savoie R.C.S. Chambéry : 076 120 021   Communiqué de…