En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 069.25 PTS
-0.93 %
5 079.00
-0.73 %
SBF 120 PTS
4 070.11
-0.82 %
DAX PTS
11 556.23
-0.28 %
Dowjones PTS
25 379.45
-1.27 %
7 116.09
+0.00 %
1.146
+0.04 %

Weinstein et Toback: la police de Beverly Hills enquête à son tour

| AFP | 285 | Aucun vote sur cette news
Montage photo de 20 actrices, parmi lesquelles Rose McGowan, Angelina Jolie et Asia Argento, qui ont accusé Harvey Weinstein de harcèlement ou d'abus sexuels
Montage photo de 20 actrices, parmi lesquelles Rose McGowan, Angelina Jolie et Asia Argento, qui ont accusé Harvey Weinstein de harcèlement ou d'abus sexuels ( STAFF / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

La police de Beverly Hills a annoncé mardi qu'elle avait ouvert une enquête sur des "plaintes multiples" contre le producteur américain Harvey Weinstein et le metteur en scène James Toback, tous deux visés par de nombreuses accusations d'abus sexuels.

Plus de 80 femmes, y compris des stars comme Gwyneth Paltrow ou Angelina Jolie, ont publiquement accusé le puissant producteur devenu paria de harcèlement sexuel ou viol depuis la parution d'enquêtes du New York Times et du New Yorker il y a près d'un mois.

M. Weinstein, également visé par des enquêtes des polices de New York et Los Angeles, nie toute relation sexuelle non consentie.

Dans son communiqué intitulé "Agressions sexuelles récemment rapportées", le département de la police de Beverly Hill, près de Los Angeles, n'apporte pas de détail sur ces plaintes et ajoute qu'aucune information supplémentaire ne sera fournie à ce stade.

Le Los Angeles Times a interviewé 38 femmes qui ont accusé James Toback, 72 ans, de harcèlement et de relations sexuelles non consenties, commises sur plusieurs décennies. Le journal a été inondé de courriers électroniques et d'appels de plus de 200 autres femmes témoignant de faits similaires. Ces témoignages n'ont pu être vérifiés, a précisé le journal.

Comme Harvey Weinstein, James Toback a rejeté ces allégations.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

La direction d'Air France aurait proposé un accord salarial devant être signé d'ici 15 heures, ce vendredi. C’est ce qu’ont déclaré à Reuters les représentants des syndicats CFDT et…

Publié le 19/10/2018

Le groupement Alise, piloté par Vinci Energies, et Eiffage Énergie Systèmes, ont annoncé avoir remporté le contrat de réalisation de l'ensemble de l'architecture électrique de la ligne 15 Sud…

Publié le 19/10/2018

Mais pas encore les 35.000$ promis !

Publié le 19/10/2018

AccorHotels annonce la nomination d'Emlyn Brown au poste de Directeur du Bien-Être pour les marques Luxe et Haut de Gamme...

Publié le 19/10/2018

Bouygues dégringole de 9,77% à 32,84 euros au lendemain de la révision à la baisse des perspectives de ses activités de construction et du groupe pour 2018. Cet avertissement a été lancé deux…