En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 365.50
+0.98 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
-0.28 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Venezuela: Maradona se propose comme "soldat" à Maduro

| AFP | 492 | Aucun vote sur cette news
Photo diffusée le 10 décembre 2014 par la présidence vénézuélienne du président Nicolas Maduro et l'ancienne gloire du football Diego Maradona, à Caracas
Photo diffusée le 10 décembre 2014 par la présidence vénézuélienne du président Nicolas Maduro et l'ancienne gloire du football Diego Maradona, à Caracas ( FRANCISCO BATISTA / Présidence Venezuela/AFP/Archives )

L'ancienne star du football argentin Diego Maradona a envoyé mardi un message de soutien au président vénézuélien Nicolas Maduro, dont le pays traverse une grave crise politique, précisant qu'il s'offrait à lui comme "soldat" de la révolution bolivarienne.

"Nous sommes chavistes (M. Maduro est l'héritier politique du défunt président Hugo Chavez, ndlr) jusqu'à la mort. Et quand Maduro l'ordonnera, je serai vêtu comme un soldat pour un Venezuela libre, pour me battre contre l'impérialisme et contre ceux qui veulent s'emparer de nos drapeaux, qui sont ce que nous avons de plus précieux", a affirmé Maradona sur Facebook.

Plongé dans une grave crise politique et économique depuis début 2016, le Venezuela connaît un regain de tension depuis fin mars. Près de 125 personnes ont trouvé la mort dans de violentes manifestations contre M. Maduro.

Dans un autre message qui porte également la signature de sa compagne Rocio Oliva, Maradona revient sur son soutien au gouvernement vénézuélien: "Vive Chavez. Vive Maduro. Vive la révolution. Vive les Vénézuéliens de pure souche", écrivent-ils.

Un autre champion du monde argentin (1978), Mario Kempes a critiqué la prise de position de Maradona, habituel soutien des régimes cubain et vénézuélien.

", comment peux-tu soutenir la mort de 124 jeunes, pour avoir défendu la liberté et la démocratie dans leur pays. Non à la dictature! Venezuela libre", a tweeté l'ancien joueur de Rosario Central et de Valence.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

L'Assemblée générale fut également l'occasion de détailler les conditions de réalisation du résultat de l'exercice 2017...

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

Biocorp annonce le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant cible de l'opération est de 4,5…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea annonce la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un...

Publié le 22/06/2018

Nouvelle histoire en cinq épisodes.