En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 160.52 PTS
-0.15 %
5 168.50
+0.06 %
SBF 120 PTS
4 093.58
-0.17 %
DAX PTS
11 309.21
+0.09 %
Dowjones PTS
25 891.32
+0.03 %
7 066.61
+0.16 %
1.134
+0.27 %

USA: Jay-Z et son avocat à la rescousse de 21 Savage

| AFP | 140 | Aucun vote sur cette news
Le rappeur Jay-Z, le 13 octobre 2017 à Austin (Texas)
Le rappeur Jay-Z, le 13 octobre 2017 à Austin (Texas) ( SUZANNE CORDEIRO / AFP/Archives )

Les rangs des défenseurs de 21 Savage, détenu par la police migratoire américaine depuis dimanche au motif que le rappeur d'origine britannique est illégalement aux Etats-Unis, se sont renforcés avec l'arrivée à la rescousse d'une superstar, Jay-Z, qui a mis son avocat sur le coup.

L'avocat new-yorkais Alex Spiro a confirmé jeudi à l'AFP qu'il avait, à la demande de Jay-Z qu'il a souvent représenté, repris le dossier du jeune rappeur d'Atlanta, star montante du rap qui figure cette année parmi les finalistes pour les Grammys, les prestigieuses récompenses de la musique américaine qui seront décernées dimanche à Los Angeles.

Le richissime Jay-Z a annoncé mercredi qu'il pèserait de tout son poids dans la bataille pour "libérer 21 Savage". Une cause déjà relayée, sous le mot d'ordre #Free21Savage, par de nombreuses personnalités, de Cardi B à la jeune élue démocrate du Congrès américain Alexandria Ocasio-Cortez.

"L'arrestation et la détention de 21 Savage est une mascarade totale, sa demande de visa U est en souffrance depuis quatre ans", a écrit Jay-Z sur sa page Facebook. "21 est non seulement un musicien avec des disques à succès, mais il mérite aussi de pouvoir retrouver immédiatement ses enfants".

La quasi-totalité des fans du rappeur de 26 ans --de son vrai nom Sha Yaa Bin Abraham Joseph, père de trois enfants-- ont découvert, avec son arrestation surprise dimanche par la police migratoire (ICE), qu'il n'était pas citoyen américain, bien qu'il ait vécu à Atlanta depuis l'âge de sept ans et qu'il se soit toujours présenté comme un enfant de la nouvelle capitale du hip-hop américain.

Depuis son interpellation, qui expose 21 Savage à une expulsion du territoire américain, ses avocats ont confirmé qu'il était sans-papiers depuis l'expiration de son visa en 2006, alors qu'il était encore mineur. Et qu'il se retrouvait depuis dans la même situation que quelque 1,8 million de jeunes, arrivés aux Etats-Unis enfants mais toujours sans papiers arrivés à l'âge adulte.

21 Savage, dont l'album "I Am > I Was" était en tête des ventes américaines début 2019, a présenté il y a plusieurs années une demande de visa "U" --réservé aux victimes de crimes-- mais sa demande est restée en souffrance.

"Il a une demande de visa correctement déposée, qui est restée bloquée alors qu'elle aurait dû être validée il y a longtemps", ce qui aurait "sécurisé son statut migratoire", a fait valoir M. Spiro.

"Le seul problème concernant son statut tient à une condamnation pour une affaire de marijuana (remontant à 2014, NDLR), annulée depuis", a ajouté l'avocat.

Dans ces conditions, "il devrait être au minimum libéré sous conditions pour pouvoir se défendre", a ajouté M. Spiro, en indiquant qu'une audience aurait lieu "très prochainement" pour essayer de débloquer le dossier.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/02/2019

Le patrimoine immobilier de Selectirente est constitué de 344 murs de commerces d'une valeur de 233 ME...

Publié le 19/02/2019

  RÉSULTATS 2018 EN PROGRESSION   Paris, 19 février 2019       RÉSULTATS FINANCIERS 2018[1] SUPÉRIEURS AUX OBJECTIFS Chiffre d'affaires : 4,1…

Publié le 19/02/2019

Le produit net des opérations se chiffre à environ 21 ME, ce qui porte la valeur de la coentreprise Proseat à 8,5 fois l'Ebitda moyen (2016-2018)...

Publié le 19/02/2019

Cette acquisition permet au groupe français de devenir un des leaders de ce marché aux USA...

Publié le 19/02/2019

Paris, le 19 février 2019, 19h00   Chiffre d'affaires T4 2018 Priorité au retour à la rentabilité sur le nouveau périmètre     …