En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 365.50
+0.98 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
-0.28 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Une ex-assistante de production accuse Weinstein d'agression sexuelle

| AFP | 438 | Aucun vote sur cette news
Mimi Haleyi, ancienne assistante de production, essuie des larmes alors qu'elle évoque l'agression sexuelle dont elle affirme avoir été victime par le producteur Harvey Weinstein, lors d'une conférence de presse à New York le 24 octobre 2017
Mimi Haleyi, ancienne assistante de production, essuie des larmes alors qu'elle évoque l'agression sexuelle dont elle affirme avoir été victime par le producteur Harvey Weinstein, lors d'une conférence de presse à New York le 24 octobre 2017 ( Jewel SAMAD / AFP/Archives )

Une nouvelle femme a ajouté mardi au torrent d'accusations contre Harvey Weinstein, affirmant qu'il l'avait agressée en 2006 dans un hôtel new-yorkais alors qu'elle cherchait du travail comme assistante de production.

Cette nouvelle accusation, portée lors d'une conférence de presse par une ex-assistante de production, qui a changé de carrière depuis, illustre la difficulté à transformer beaucoup de ces accusations en plaintes valides en justice, alors même qu'une cinquantaine de femmes ont maintenant accusé le producteur, soit de harcèlement, soit d'agressions sexuelles allant jusqu'au viol.

L'assistante de production, Mimi Haleyi, a raconté qu'elle avait "une vingtaine d'années" - elle n'a pas voulu donner son âge exact - quand elle a rencontré pour la première fois le tout-puissant producteur en 2004.

Comme d'autres victimes présumées du producteur multi-oscarisé, elle espérait qu'il l'aiderait à trouver du travail et lorsqu'il lui a proposé de la revoir dans un hôtel new-yorkais en 2006, elle a accepté.

Quelques jours plus tard, les choses se dégradent, selon elle, quand il la harcèle, au point de forcer la porte de son appartement, pour qu'elle l'accompagne à Paris pour des défilés de mode. Elle refuse.

A son retour de Paris, Harvey Weinstein lui fixe un rendez-vous chez lui à SoHo, qu'elle accepte car "je voulais maintenir de bonnes relations avec lui". C'est là qu'il l'agresse sexuellement, oralement, jusqu'à lui enlever son tampon, a-t-elle affirmé.

Mais Mimi Haleyi a indiqué ne "pas être allée" voir la police, et ne sait pas si elle le fera un jour.

Son avocate Gloria Allred, qui représente d'autres accusatrices d'Harvey Weinstein et qui était présente aux côtés de Mme Haleyi à la conférence de presse, a reconnu que ces faits datant de 2006, qui constituent une accusation d'agression sexuelle, "pourraient être prescrits", tant au pénal qu'au civil.

Dans ces conditions, elle n'a rien voulu dire sur les suites qu'elle envisageait de donner à cette affaire.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

L'Assemblée générale fut également l'occasion de détailler les conditions de réalisation du résultat de l'exercice 2017...

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

Biocorp annonce le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant cible de l'opération est de 4,5…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea annonce la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un...

Publié le 22/06/2018

Nouvelle histoire en cinq épisodes.