5 390.46 PTS
+0.20 %
5 383.50
+0.18 %
SBF 120 PTS
4 288.02
+0.14 %
DAX PTS
13 059.84
+0.39 %
Dowjones PTS
23 557.99
+0.14 %
6 409.29
+0.36 %
Nikkei PTS
22 550.85
+0.12 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Une actrice accuse la société Weinstein d'avoir rendu possibles les agressions sexuelles

| AFP | 118 | Aucun vote sur cette news
Le producteur américain Harvey Weinstein, le 24 mai 2013 à Cannes
Le producteur américain Harvey Weinstein, le 24 mai 2013 à Cannes ( ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP/Archives )

Une actrice a porté plainte mardi contre la Weinstein Company, affirmant avoir été agressée sexuellement par le magnat d'Hollywood, Harvey Weinstein, et accusant les responsables de sa société d'avoir permis ses abus en n'agissant pas alors qu'ils avaient été informés de plusieurs cas.

Dominique Huett affirme dans sa plainte, la première du genre à être déposée depuis que le scandale a éclaté début octobre, qu'elle a rencontré le producteur dans un hôtel de Beverly Hills en 2010 pour parler de sa carrière.

L'actrice, qui a joué dans la série américaine "Blue Bloods" en 2015, relate un scénario qui ressemble à celui des nombreuses actrices et mannequins qui ont témoigné publiquement ces derniers jours: Harvey Weinstein est parvenu à la convaincre de le rejoindre dans sa chambre, avant de lui demander un massage.

Elle a d'abord refusé mais, voyant que le producteur n'acceptait pas son rejet, s'est finalement exécutée, selon la plainte déposée devant la cour supérieure de justice de Los Angeles.

Dominique Huett explique qu'Harvey Weinstein l'a alors agressée sexuellement, malgré là encore ses refus.

"Après un acte sexuel oral commis sur la plaignante, Weinstein s'est masturbé face à la plaignante jusqu'à l'orgasme", poursuit le document.

La plainte accuse les responsables de sa société de production, The Weinstein Company (TWC), d'avoir été complices des abus présumés de Harvey Weinstein en n'ayant pas agi alors qu'ils savaient depuis des années que le producteur perpétrait "des actes répétés de conduite sexuelle inappropriée" sur des femmes.

Les autres dirigeants de la société de production ont toujours nié avoir été au courant des pratiques de Harvey Weinstein, qui a été licencié le 9 octobre, quelques jours après des révélations du New York Times.

Mais, accuse l'actrice, "(TWC) connaissait le mode de fonctionnement de Weinstein consistant à utiliser son pouvoir pour contraindre et forcer de jeunes actrices à avoir des relations sexuelles avec lui", selon la plainte.

Dès lors, TWC "aurait dû savoir" que M. Weinstein n'était pas en mesure d'occuper ce poste et qu'il "présentait un risque particulier pour les autres".

Selon l'avocat de Dominique Huett, Jeff Herman, ces accusations ne tombent pas dans les délais de prescription puisque sa cliente ignorait tout des autres accusations visant le producteur jusqu'aux révélations de ces derniers jours.

"Avant les faits concernant la plaignante, (TWC) était au courant de nombreuses accusations de conduites sexuelles inappropriées qui ont été réglées avec les victimes avant le dépôt de cette plainte", selon le document. "Le comité de direction de l'accusé le savait, y compris, d'après les informations, Bob Weinstein", le frère du producteur.

Dominique Huett donnera une conférence de presse avec son avocat mercredi.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/11/2017

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000 SAINT-ETIENNE 554 501 171 R.C.S.…

Publié le 24/11/2017

Le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C a progressé de 100 en octobre par rapport à septembre en France, à 5 616 000 personnes, a annoncé le Ministère du travail. Il a…

Publié le 24/11/2017

  ACANTHE DEVELOPPEMENT Société Européenne au capital de 19 991 141 euros Siège social : 2 rue de Bassano - 75116 PARIS RCS PARIS 735 620 205 - SIRET 735 620 205 00121…

Publié le 24/11/2017

Fouad Chéhady est nommé responsable de la Transformation et de l’Excellence opérationnelle, membre du comité exécutif de Natixis. Il est rattaché à Laurent Mignon, Directeur général de…

Publié le 24/11/2017

Saint-Gobain a acquis 90% des actions d'Isoroc Pologne ainsi que la marque Isoroc en Europe. Saint-Gobain détient déjà la société Isoroc Russie et la marque correspondante depuis 2016. Isoroc…

CONTENUS SPONSORISÉS