En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.95 PTS
-1.53 %
4 850.50
-1.51 %
SBF 120 PTS
3 852.26
-1.55 %
DAX PTS
12 557.64
-1.41 %
Dow Jones PTS
28 308.68
0. %
11 724.89
+0.4 %
1.186
+0.33 %

Un syndicat de Canal+ condamne "les dérapages permanents" d'Eric Zemmour

| AFP | 689 | 1.40 par 10 internautes
Le polémiste Eric Zemmour au salon du Livre à Paris, le 16 mars 2019
Le polémiste Eric Zemmour au salon du Livre à Paris, le 16 mars 2019 ( JOEL SAGET / AFP/Archives )

Le syndicat autonome +Libres, première organisation syndicale au sein du groupe Canal+, a condamné jeudi "avec la plus grande fermeté" les propos d'Eric Zemmour contre les mineurs isolés tenus fin septembre sur CNews, et appelé la direction à agir contre ses "dérapages permanents".

"Nous avons saisi le comité d'éthique (de Canal+, ndlr) et espérons qu'il saura faire les recommandations nécessaires afin que cessent les dérapages permanents de ce polémiste récemment de nouveau condamné pour +provocation à la haine raciale+ et +injures publiques à caractère raciste+", a souligné le syndicat dans un communiqué.

"Au-delà de l'aspect idéologique en totale rupture avec les valeurs que +Libres défend depuis de nombreuses années, nous nous inquiétons de l'impact néfaste que cela pourrait avoir sur les conditions de travail et la sécurité des collaborateurs tant sur le terrain qu'au sein même de la chaîne", a ajouté +Libres.

"La course à l'audience ne saurait justifier l'abandon de notre responsabilité sociale et sociétale", conclut le syndicat, qui appelle "les dirigeants de Groupe Canal+ à préserver l'image de l'entreprise, de ses filiales et de ses chaînes et à initier un véritable plan de relance, plutôt que d'engendrer un énième buzz destructeur de valeur".

Contacté par l'AFP, le groupe n'a pas commenté dans l'immédiat ces déclarations.

Eric Zemmour avait soulevé un tollé fin septembre en affirmant dans l'émission "Face à l'info" sur CNews, la chaîne d'info du groupe Canal+ dont il est une vedette, que "tous" les mineurs migrants sont "voleurs", "assassins" et "violeurs".

Plusieurs plaintes ont été déposées contre le polémiste pour ses déclarations et le parquet de Paris a décidé le 1er octobre d'ouvrir une enquête à son encontre, notamment pour "provocation à la haine raciale".

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
10 avis
Note moyenne : 1.40
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/10/2020

Les concours bancaires utilisés par Courtois dans les comptes consolidés s'élèvent au 30 septembre à 5,38 ME...

Publié le 21/10/2020

Grâce à sa solidité financière, Lisi maintient également intactes ses ambitions stratégiques de croissance à moyen et long terme...

Publié le 21/10/2020

La croissance organique n'apparaissant plus comme un indicateur pertinent pour l'exercice 2020, aucun nouvel objectif n'a été fixé par Mercialys...

Publié le 21/10/2020

Ce franchissement de seuil résulte d'une diminution du nombre d'actions Safran détenues à titre de collatéral...

Publié le 21/10/2020

Le groupe Actiplay communiquera très prochainement sur les prochaines étapes de la procédure et ses projets opérationnels.

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne