En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 095.11 PTS
+0.21 %
5 094.50
+0.26 %
SBF 120 PTS
4 085.62
+0.22 %
DAX PTS
11 609.61
+0.48 %
Dowjones PTS
25 444.34
+0.00 %
7 107.23
+0.00 %
1.149
-0.19 %

Trump peut-il être jugé pour diffamation? Un juge va trancher

| AFP | 883 | Aucun vote sur cette news
Summer Zervos, ancienne candidate de l'émission
Summer Zervos, ancienne candidate de l'émission "The Apprentice", lors d'une audience à New York le 5 décembre 2017 ( Barry WILLIAMS / POOL/AFP )

Le président des Etats-Unis peut-il être jugé pour diffamation? La question a été soumise mardi à une juge, appelée à dire si Summer Zervos, qui accuse Donald Trump de harcèlement sexuel, peut le poursuivre devant une juridiction civile à New York.

Ancienne candidate de l'émission de télé-réalité "The Apprentice", présentée de 2004 à 2015 par Donald Trump, Summer Zervos a affirmé en octobre 2016 que l'ancien promoteur immobilier l'avait caressée et avait tenté de l'embrasser de force en 2007, dans un hôtel de Los Angeles.

Donald Trump avait nié les faits et son équipe de campagne avait publié le témoignage d'un cousin de Summer Zervos, qui ne concernait pas l'incident lui-même mais reprochait à sa parente de chercher "à attirer de nouveau les projecteurs sur elle aux dépens de M. Trump".

Cette entrepreneuse, propriétaire d'un restaurant à Huntington Beach (Californie), a contre-attaqué et assigné mi-janvier, M. Trump devant la Cour suprême de l'Etat de New York, lui reprochant "plusieurs déclarations mensongères et diffamatoires".

Mardi, la juge Jennifer Schecter a entendu les arguments de Marc Kasowitz, un des avocats du milliardaire qui avaient déposé un recours pour faire annuler la procédure.

M. Kasowitz a invoqué la "clause de suprématie", passage de la Constitution qui énonce que les Etats ne peuvent interférer dans le fonctionnement du gouvernement fédéral.

Selon lui, une juridiction d'Etat "ne peut exercer aucun contrôle sur le président".

Il a évoqué l'affaire Paula Jones, qui avait attaqué en 1994 le président Bill Clinton pour harcèlement devant une juridiction fédérale. Selon lui, cette procédure a consacré la suprématie du fédéral sur chaque juridiction d'Etat.

Il a également fait valoir qu'il était impossible de séparer l'homme de la fonction et que le président des Etats-Unis devant "être disponible 24 heures sur 24", cela l'empêche de respecter les échéances d'une procédure judiciaire en étant notamment présent physiquement à certaines audiences et à un éventuel procès.

L'avocate Mariann Meier Wang, qui défend Summer Zervos, a répliqué que la procédure pouvait tout à fait être aménagée "pour ne pas empiéter sur les obligations du président".

Elle a également fait valoir que, selon elle, le cas Paula Jones montrait simplement qu'un président pouvait être jugé et condamné par une juridiction civile, si les faits examinés étaient intervenus avant le début de son mandat, ce qui est le cas pour Donald Trump.

La juge Schecter n'a pas indiqué quand elle rendrait sa décision.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

Les Différents Types d'Ordre de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 22/10/2018

L'islamologue suisse Tariq Ramadan le 26 mars 2016 à Bordeaux ( MEHDI FEDOUACH / AFP/Archives )Tariq Ramadan a rendez-vous lundi midi chez les juges d'instruction parisiens pour leur donner sa…

Publié le 21/10/2018

Le président des Républicains (LR) Laurent Wauquiez, le 9 octobre 2018 à Paris ( Philippe LOPEZ / AFP/Archives )Le président des Républicains (LR) Laurent Wauquiez juge Emmanuel Macron…

Publié le 21/10/2018

Georges Tron, ex-secrétaire d'Etat, arrive au tribunal de Bobigyn, le 12 décembre 2017 ( JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives )Voici les grandes dates de l'affaire Georges Tron, ex-secrétaire…

Publié le 19/10/2018

François Fillon le 28 mars 2018 à Paris ( Ludovic MARIN / POOL/AFP/Archives )Dix-huit mois après avoir mis en examen François Fillon, les juges d'instruction ont annoncé vendredi avoir…

Publié le 19/10/2018

Le tueur en série Michel Fourniret arrive au Palais de Justice de Charleville-Mézieres, dans le nord de la France, le 16 avril 2008 ( FRANCOIS NASCIMBENI / AFP/Archives )Une première depuis…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/10/2018

L’équipe de TradingSat.com, séduite par les qualités graphiques de court terme de VALLOUREC, entrevoit un potentiel intéressant sur cette action qui constituera le sous-jacent d’un turbo Call…

Publié le 22/10/2018

Korian conclut un partenariat avec CAREIT et Primonial REIM dans le cadre du programmede reconfiguration de son parc immobilier, destiné à accélérer...

Publié le 22/10/2018

Hasbro publie un bénéfice net en repli, passant de 265,6 millions au troisième trimestre 2017 à 263,9 millions de dollars pour la même période de l’exercice en cour. Les revenus s'élèvent à…

Publié le 22/10/2018

Après s’être effondrée de 25,66% vendredi, l’action Sopra Steria continue de subir les foudres des investisseurs : -4,61% à 85,80 euros. Trois mois après l’annonce de résultats semestriels…

Publié le 22/10/2018

    Information relative au nombre total…