5 357.14 PTS
-
5 340.0
-1.11 %
SBF 120 PTS
4 274.04
-
DAX PTS
13 068.08
-
Dowjones PTS
24 508.66
-0.31 %
6 389.91
+0.00 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Trump décline l'offre "probable" du magazine Time pour être personnalité de l'année

| AFP | 159 | Aucun vote sur cette news
Le président américain Donald Trump, le 21 novembre 2017 à la Maison Blanche, à Washington
Le président américain Donald Trump, le 21 novembre 2017 à la Maison Blanche, à Washington ( ANDREW CABALLERO-REYNOLDS / AFP/Archives )

Le président américain Donald Trump a assuré vendredi avoir décliné une offre du célèbre magazine américain Time pour être désigné personnalité de l'année 2017, visiblement vexé que le magazine mette quelques nuances dans sa proposition.

"Time Magazine a appelé pour dire que je serai PROBABLEMENT désigné "Homme (personne) de l'année", comme l'an dernier", mais il fallait que je donne mon accord pour une interview et une séance de photos", a tweeté le président américain.

"J'ai dit que probablement n'est pas suffisant et j'ai décliné. Merci quand même!", a-t-il ajouté.

L'hebdomadaire américain a répondu vendredi soir, sans cependant apporter un démenti formel.

"Le Président se trompe sur notre manière de choisir la personnalité de l'année. TIME ne commente pas son choix avant la publication, qui est le 6 décembre", a indiqué le magazine sur Twitter.

Donald Trump, alors président élu, à la Une du magazine américain Time comme
Donald Trump, alors président élu, à la Une du magazine américain Time comme "Personne de l'année", le 7 décembre 2016 ( Nadav KANDER / TIME Inc./AFP/Archives )

Time Magazine désigne chaque année la personnalité qui a "le plus marqué l'année écoulée, pour le meilleur ou pour le pire". Donald Trump avait déjà reçu cette distinction en 2016, année de son élection à la Maison Blanche, avec le titre "Président des Etats divisés d'Amérique".

En 2015, 2014 et 2012, Donald Trump s'était plaint sur Twitter de ne jamais avoir été sélectionné par Time.

En juin dernier, plusieurs clubs de golf du milliardaire avaient défrayé la chronique en affichant dans leurs locaux une fausse une du magazine avec l'ancien magnat de l'immobilier en couverture.

Depuis son accession à la présidence, Donald Trump entretient une relation conflictuelle avec une partie de la presse américaine - qualifiée de "Fake news" - qu'il accuse de chercher à dénigrer sa politique et sa personnalité.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Les deux plus hauts dirigeants du groupe vont le quitter. Guillaume Faury remplacera Fabrice Brégier...

Publié le 15/12/2017

Communiqué de presse Ecully, le 15 décembre 2017   Transfert des actions de Spineway sur le groupe de cotation E2 (offre au public) d'Euronext Growth…

Publié le 15/12/2017

Une partie de l'électricité est achetée par Kimberly-Clark...

Publié le 15/12/2017

Les syndicats du distributeur n'ont pas tous la même stratégie pour la fin de l'année. Mais tous attendent la direction au tournant dès 2018...

Publié le 15/12/2017

La production hydroélectrique augmentera à partir de 2020...

CONTENUS SPONSORISÉS