En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 328.16 PTS
+0.43 %
5 319.00
+0.27 %
SBF 120 PTS
4 266.88
+0.20 %
DAX PTS
12 188.87
+0.21 %
Dowjones PTS
25 162.41
-0.54 %
7 354.66
+0.00 %
1.137
+0.23 %

Tarantino savait pour Weinstein et regrette de n'avoir rien dit

| AFP | 290 | Aucun vote sur cette news
Quentin Tarantino le 10 août 2017 à Los Angeles
Quentin Tarantino le 10 août 2017 à Los Angeles ( Matt Winkelmeyer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

Le réalisateur américain Quentin Tarantino a révélé jeudi qu'il était au courant depuis des décennies des pratiques de son ami et producteur Harvey Weinstein, accusé de harcèlement sexuel et de viols par près de 40 actrices, et contre qui la police de Los Angeles a ouvert une enquête mardi.

"J'en savais suffisamment pour réagir plus que ce que je n'ai fait", a expliqué le réalisateur, qui a travaillé sur de nombreux projets avec le producteur, dans une interview au New York Times.

"C'était plus que les rumeurs habituelles, les ragots. Ce n'était pas des +on dit+. Je savais qu'il avait fait plusieurs de ces choses", a également déclaré Tarantino en référence au magnat d'Hollywood qui a produit plusieurs de ses plus gros succès, comme "Kill Bill" ou "Pulp Fiction".

Mira Sorvino, son ancienne compagne, lui a notamment fait part d'attouchements non consentis de la part de M. Weinstein, mais le réalisateur a "mis de côté" de son propre aveu cet incident, qui n'était pourtant pas le seul dont il avait eu connaissance.

La police de Los Angeles (LAPD) a également confirmé jeudi soir avoir ouvert une enquête visant Harvey Weinstein pour une agression sexuelle qui remonterait à 2013.

Le porte-parole de la LAPD n'a pas identifié la victime, mais selon plusieurs médias il s'agirait d'une actrice et mannequin italienne.

"J'aurais aimé avoir agi de façon responsable devant ce que j'ai entendu", a également déclaré Quentin Tarantino, qui a précisé "espérer" que les révélations autour de Harvey Weinstein n'affecteraient pas la popularité de ses films auprès du public.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/08/2018

Le titre a enfoncé la zone d'overlap (ancienne résistance devenue support) des 25.5 euros. L'orientation négative des indicateurs techniques milite pour une poursuite de la phase de repli en…

Publié le 16/08/2018

La série de quatre séances consécutives de baisse va-t-elle s'arrêter pour le marché parisien ? Après la chute de plus de 1,8%...

Publié le 16/08/2018

Atlantia chute de 24,98% à 17,66 euros à la Bourse de Milan après que le gouvernement italien a lancé une procédure contre sa filiale Autostrade per l'Italia, mise en cause dans l'effondrement…

Publié le 16/08/2018

La compagnie serait sur le point de se doter d'un patron non français et, de plus, non européen