En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 999.78 PTS
-1.06 %
4 995.50
-1.08 %
SBF 120 PTS
4 001.03
-1.20 %
DAX PTS
11 342.28
-1.58 %
Dowjones PTS
25 317.41
-0.50 %
7 141.21
+0.00 %
1.146
-0.02 %

Sommet Kim-Trump: Rodman assure qu'il se rendra à Singapour

| AFP | 440 | Aucun vote sur cette news
L'ancien basketeur américain Dennis Rodman et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un en mars 2013 à Pyongyang
L'ancien basketeur américain Dennis Rodman et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un en mars 2013 à Pyongyang ( KCNA VIA KNS / KCNA/AFP/Archives )

Dennis Rodman, l'ancienne star extravagante du basket américain et visiteur fréquent de Pyongyang, a assuré qu'il serait à Singapour mardi prochain pour le sommet tant attendu entre Donald Trump et Kim Jong Un, et ce même si la Maison Blanche a déjà nié toute implication de sa part dans cette rencontre.

"Grâce à mes sponsors (...) je vais m'envoler pour Singapour pour ce sommet historique", a tweeté l'ancienne star de la NBA vendredi.

"Je suis prêt à apporter toute l'aide dont ont besoin mes amis, Donad Trump et le Maréchal Kim Jong Un", a-t-il ajouté.

Le message était assorti d'un photomontage le représentant, hilare, aux côtés du président américain et du dirigeant nord-coréen sous les drapeaux des deux pays.

L'ancien coéquipier de Michael Jordan aux Chicago Bulls s'est rendu cinq fois à Pyongyang depuis l'arrivée au pouvoir de Kim, grand fan de basket, qu'il appelle son "ami pour la vie".

"Il y a un an, le 15 juin, j'ai donné le livre +The Art of the Deal+ au ministre (des sports, ndlr) Kim Il Guk à Pyongyang", a également tweeté Rodman samedi matin, en référence au best-seller de Donald Trump.

"J'espère que tout le monde l'aura lu avant le sommet historique de Singapour le 12 juin", a-t-il également écrit.

Alors que le New York Post avait annoncé que l'excentrique ancienne gloire de la NBA serait du voyage à Singapour, la Maison Blanche a nié jeudi toute implication de sa part dans ses discussions.

"Je ne vois pas quel rôle le meilleur rebondeur de l'histoire du basket peut jouer dans cette affaire", a expliqué Hogan Gidley, porte-parole de l'exécutif américain, sur Fox News.

"Il est formidable sur le parquet mais les négociations devraient être menées par ceux qui savent comment s'y prendre", a-t-il ajouté.

"Je l'aime bien, c'est un bon mec, mais il n'a pas été invité", a confirmé Donald Trump dans la foulée.

Reste donc à déterminer ce que Rodman fera précisément le 12 juin à Singapour.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

Les Différents Types d'Ordre de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2018

Orange Business Services et Telespazio, société commune de Leonardo et Thales, annoncent s’unir pour fournir des services de télécommunication par satellite au Ministère des Armées. Les deux…

Publié le 23/10/2018

Un des points faibles historiques d’Atos est revenu le hanter pour la deuxième publication consécutive : la faiblesse de sa croissance organique. Déjà décevante au premier semestre, elle…

Publié le 23/10/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 23/10/2018

Innate Pharma a annoncé la signature d'un accord multi-termes avec AstraZeneca et MedImmune, son bras recherche et développement de molécules...

Publié le 23/10/2018

Eurofins a fait état d’une progression de 30,6% de son chiffre d’affaires au troisième trimestre, à 955 millions d’euros. La croissance organique est ressortie à plus de 5%, en ligne avec…