5 403.21 PTS
+0.57 %
5 386.50
+0.32 %
SBF 120 PTS
4 297.96
+0.22 %
DAX PTS
13 033.87
+0.33 %
Dowjones PTS
23 328.63
+0.71 %
6 108.82
+0.00 %
Nikkei PTS
21 696.65
+1.11 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Sénégal: une chanteuse interpellée pour "offense" au chef de l'Etat

| AFP | 289 | Aucun vote sur cette news
La chanteuse sénégalaise  Amy Colle Dieng lors de l'inauguration d'une école à Dakar, le 17 mai 2017.
La chanteuse sénégalaise Amy Colle Dieng lors de l'inauguration d'une école à Dakar, le 17 mai 2017. ( Diop LE MAIRE / AFP/Archives )

La chanteuse sénégalaise Amy Collé Dieng a été interpellée pour "offense" au chef de l'Etat, après des propos contre le président Macky Sall dans une vidéo diffusée sur internet quelques jours après les élections législatives.

Amy Collé Dieng, chanteuse de "mbalakh", musique sénégalaise basée sur les percussions, a été arrêtée jeudi soir à Dakar par la police, a indiqué à l'AFP une source policière.

Elle est accusé d'"offense au chef de l'Etat et diffusion de fausses nouvelles", selon la même source.

Le procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye, a mis en garde dans la soirée les "personnes mal intentionnées qui utilisent les réseaux sociaux et autres sites internet pour diffuser des images ou propos obscènes, injurieux et même à caractère ethnique".

Une "mise en demeure est adressée" aux "auteurs de tels manquements (...) aux fins de mettre un termes à ces agissements répréhensibles, sous peine de poursuites judiciaires", a averti le procureur dans un communiqué.

Amy Collé Dieng se trouvait toujours en garde à vue vendredi soir à la Division des investigations criminelles (DIC, police judiciaire), selon un responsable administratif s'exprimant sous le couvert de l'anonymat.

La chanteuse a affirmé après son interpellation appartenir à un groupe sur la messagerie WhatsApp et ses propos n'étaient pas destinés à être rendus publics, selon une source proche de l'enquête.

Dans un enregistrement sonore diffusé jeudi sur des sites d'informations et sur les réseaux sociaux, la chanteuse s'est montrée favorable à l'ex-président Abdoulaye Wade (2000-2012), un des leaders de l'opposition lors des élections législatives du 30 juillet, et critique envers le président Sall.

Elle a accusé le chef de l'Etat sénégalais de "manoeuvrer dans l'ombre" pour accomplir ses desseins et d'être un "saï-saï" ("coquin" en langue wolof).

Elle lui a également reproché de n'avoir "rien fait dans le pays" depuis son élection en 2012 et d'avoir "volé les élections" législatives du 30 juillet. Elle a en outre dénoncé la gestion par le pouvoir du scrutin, marqué par d'importants problèmes d'organisation.

Après la diffusion de la vidéo, les autorités ont "mis à ses trousses" des enquêteurs, dont des policiers en civil, qui l'ont interpellée, a indiqué à l'AFP le responsable administratif.

Quatre personnes --trois femmes et un homme-- ont été inculpées début juin pour "diffusion d'image contraire aux bonnes mœurs et d'associations de malfaiteurs" et placées en détention préventive à la suite de la diffusion d'un photomontage jugé offensant pour le président Macky Sall sur la messagerie WhatsApp. Le photomontage montre le visage du chef de l'Etat superposé au corps d'un homme nu.

L'arrestation d'Amy Collé Dieng survient après les élections législatives du 30 juillet dont les résultats officiels définitifs sont attendus vendredi.

Un total de 165 sièges à l'Assemblée nationale étaient à pourvoir à l'issue de ces élections pour lesquelles la majorité a revendiqué une large victoire.

La coalition du maire de Dakar, Khalifa Sall, en prison pour détournement de fonds présumé, estime avoir remporté la capitale et a annoncé qu'elle allait introduire des recours.

Le Sénégal, un des rares pays africains à n'avoir connu aucun coup d'Etat depuis son indépendance en 1960, et qui a vécu deux alternances pacifiques, en 2000 et en 2012, est souvent vanté comme un modèle de démocratie sur le continent.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 09/08/2017

La chanteuse sénégalaise Amy Colle Dieng lors de l'inauguration d'une école à Dakar, le 17 mai 2017. ( Diop LE MAIRE / AFP/Archives )Deux opposants sénégalais actifs sur la messagerie…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2017

La réalisation d'un chandelier en marteau le 19 octobre a permis au titre d'entamer une phase de rebond. Les indicateurs techniques restent bien orientés et militent pour une nouvelle phase de…

Publié le 23/10/2017

JC DECAUX SA. constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Call P576S émis par…

Publié le 23/10/2017

Atos a remporté lors des Oracle Excellence Awards 2017 le prix du Partenaire de l'année spécialisé dans le Cloud pour la zone Europe, Moyen-Orient et...

Publié le 23/10/2017

Réservé à la baisse ce matin, le titre DBV Technologies chute de 40,8% à 48,56 euros après les résultats très décevants de son étude de phase 3 évaluant son traitement Viaskin Peanut chez…

Publié le 23/10/2017

Ymagis annonce l'arrivée de Pascal Mogavero en tant que Senior Vice-Président Eclair...

CONTENUS SPONSORISÉS