En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 163.55 PTS
-0.18 %
5 159.50
-0.23 %
SBF 120 PTS
4 135.15
-0.14 %
DAX PTS
11 738.75
-0.32 %
Dowjones PTS
25 798.42
+0.00 %
7 276.43
+0.00 %
1.153
-0.32 %

Sa fille Ivanka ambassadrice à l'ONU? De la "dynamite", selon Trump

| AFP | 186 | Aucun vote sur cette news
Ivanka Trump, conseillère à la Maison Blanche, le 9 octobre 2018
Ivanka Trump, conseillère à la Maison Blanche, le 9 octobre 2018 ( Olivier Douliery / AFP )

Une nomination de sa fille Ivanka au poste d'ambassadrice des Etats-Unis à l'ONU "serait de la dynamite", a estimé mardi Donald Trump qui était interrogé sur les rumeurs qui la voient succéder à Nikki Haley, démissionnaire.

Le président américain a cependant immédiatement ajouté que les soupçons de népotisme empêcheraient probablement une telle nomination. Et Ivanka Trump a elle-même exclu cette possibilité dans un tweet en forme de mise au point.

"Je sais que le président va nommer une personne formidable pour remplacer l'ambassadrice Haley. Cette personne, ce ne sera pas moi", a-t-elle écrit.

"Nous avons beaucoup de noms", a expliqué Donald Trump aux journalistes sur la pelouse de la Maison Blanche d'où il allait s'envoler pour une réunion publique dans l'Iowa à l'approche des élections législatives de mi-mandat du 6 novembre.

Il a également évoqué le nom de Dina Powell, ancienne responsable du Conseil de sécurité national de la présidence américaine, "une personne à laquelle je réfléchirais".

"Mais je vais vous dire, les gens qui savent, ils savent qu'Ivanka ça serait de la dynamite. Mais vous savez, je serais accusé de népotisme, vous pouvez y croire?", s'est-il interrogé, visiblement ravi de jouer devant les journalistes avec l'idée d'une nomination de sa fille de 36 ans à ce poste clé de l'administration.

"Je pense qu'Ivanka serait incroyable. Ce qui ne veut pas dire que je vais la choisir (...) Je ne pense pas qu'il y ait quelqu'un qui ait davantage qu'elle confiance dans le monde", a-t-il poursuivi.

Nikki Haley a annoncé mardi matin sa démission, effective à la fin de l'année, prenant par surprise l'ensemble de la classe politique américaine. Elle avait été l'une des personnalités les plus en vue du début de mandat de Donald Trump.

Aux côtés du président américain, dans le Bureau ovale, elle a rendu un hommage appuyé et remarqué à Ivanka Trump et à son mari, Jared Kushner, également conseiller à la Maison Blanche.

"Je ne peux pas dire assez de bonnes choses sur Jared et Ivanka. Jared est un tel génie caché", a-t-elle déclaré.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/10/2018

Activité commerciale soutenue

Publié le 17/10/2018

Grosse incertitude autour du distributeur espagnol...

Publié le 17/10/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 17/10/2018

Safran et Lufthansa Technik ont signé un accord de coopération pour la maintenance et la réparation des nacelles de l’Airbus A320neo. Cet accord vise à proposer aux opérateurs des services…

Publié le 17/10/2018

Pour la 8ème fois consécutive