En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 379.65 PTS
-
5 373.0
+0.58 %
SBF 120 PTS
4 318.32
-
DAX PTS
12 331.30
+0.99 %
Dowjones PTS
25 758.69
+0.35 %
7 371.42
-0.08 %
1.149
+0.01 %

Quand l'AMF répond à Nabilla et met en garde contre les dangers du bitcoin

| AFP | 402 | 4 par 1 internautes
Nabilla, le 19 mai 2016 à Nanterre
Nabilla, le 19 mai 2016 à Nanterre ( MARTIN BUREAU / AFP/Archives )

L'Autorité des marchés financiers (AMF) a lancé sur Twitter un avertissement sur les risques du bitcoin, en réponse à la starlette Nabilla, qui avait vanté dans une vidéo les mérites de la cryptomonnaie.

" Le c'est très risqué ! On peut perdre toute sa mise. Pas de placement miracle. Restez à l'écart", a tweeté mardi soir l'AMF.

"Les chéris je sais pas si vous avez déjà entendu parler du bitcoin, cette sorte de nouvelle monnaie virtuelle", entame la starlette de la téléréalité, en peignoir dans un hôtel, dans une vidéo diffusée sur internet.

Nabilla explique qu'elle connaît "une des filles qui travaillent avec un trader qui sont à fond dans le bitcoin" (sic) et que la cryptomonnaie est "grave en train de se développer".

"C'est vraiment sûr, c'est vraiment cool, si ça vous intéresse, vraiment vous pouvez y aller les yeux fermés !", poursuit-elle, ne tarissant pas d'éloges au sujet du trader.

"Même si vous y connaissez rien ça vous permet de gagner de l'argent sans investir beaucoup", affirme Nabilla, qui raconte avoir mis 1.000 euros et avoir "déjà gagné 800 euros".

Plusieurs économistes de renom ont récemment dénoncé les risques du bitcoin, et le prix Nobel d'économie 2001 Joseph Stiglitz a estimé qu'il devrait être "interdit".

Nabilla n'est pas la seule vedette à vanter le bitcoin et autres cryptomonnaies sur les réseaux sociaux. L'héritière Paris Hilton ou la star d'Instagram DJ Khaled ont par exemple incité leurs admirateurs à participer à des levées de fonds réalisées en monnaies virtuelles.

Et au Japon, où le bitcoin est particulièrement prisé, huit jeunes chanteuses viennent de lancer un groupe entièrement dédié aux monnaies virtuelles.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/08/2018

La levée de fonds de Genkyotex pourrait atteindre 9,225 ME...

Publié le 20/08/2018

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES…

Publié le 20/08/2018

Après la nomination en juin dernier de Pierre Pouletty comme président de Cromology, Wendel a annoncé l'arrivée le 27 août prochain de Loïc Derrien au poste de directeur général de Cromology.…

Publié le 20/08/2018

Adocia a annoncé que le tribunal arbitral en charge de la procédure engagée à l’encontre de Eli Lilly & Company a statué en sa faveur en ce qui concerne sa première demande. Il a accordé à…

Publié le 20/08/2018

Transgene a finalisé la vente des droits de TG6002 (virus oncolytique) et TG1050 (vaccin thérapeutique contre l’hépatite B chronique) pour la Grande Chine à Tasly Biopharmaceuticals. Toutes les…