En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 968.50 PTS
+0.84 %
5 964.0
+0.77 %
SBF 120 PTS
4 690.58
+0.74 %
DAX PTS
13 344.34
+0.46 %
Dow Jones PTS
28 135.38
+0.01 %
8 487.71
+0. %
1.113
+0.12 %

Pologne: controverse autour d'une visite de Polanski à l'école de cinéma de Lodz

| AFP | 349 | Aucun vote sur cette news
Le cinéaste Roman Polanski, le 4 novembre 2019 à Paris après la présentation de son film
Le cinéaste Roman Polanski, le 4 novembre 2019 à Paris après la présentation de son film "J'accuse" ( Thomas SAMSON / AFP/Archives )

Une pétition lancée sur internet visant l'annulation d'une visite de Roman Polanski à la célèbre école de cinéma de Lodz (centre) dont il est un ancien étudiant, après les nouvelles accusations de viol contre lui, a été rejetée par la direction de cet établissement comme "inappropriée".

"Nous, les sous-signés étudiants, employés et anciens étudiants de l'Ecole de cinéma de Lodz, nous réclamons l'annulation d'une rencontre avec Roman Polanski prévue samedi à l'école", déclare une pétition lancée sur internet et signée jeudi matin par 116 personnes.

Roman Polanski doit se rendre à Lodz pour le festival Cinergia où il doit présenter son dernier film "J'accuse".

"Ce n'est pas à nous de juger si les accusations sont vraies ou non. Nous considérons en même temps que le poids de ces accusations fait que la rencontre avec M. Polanski sur le terrain de l'école serait un manque de respect envers toutes les personnes qui ont été victimes de comportements violents. De telles personnes sont également parmi nous, font partie de la communauté de notre Ecole. Nous exigeons qu'il n'y ait pas d'exception à ces règles", ont écrit les auteurs de cette pétition.

L'AFP n'a pu joindre jeudi matin les auteurs de cette initiative.

"L'école de cinéma tout comme tout autre établissement d'éducation devrait être un endroit où les comportements sexuels violents doivent être condamnés. M. Polanski est accusé d'au moins cinq comportements de ce genre. La plus jeune des victimes était âgée de dix ans", dit encore ce texte.

Le recteur de l'école de cinéma a réagi sur Facebook aux "signaux (pour l'instant non officiels) au sujet de ces controverses".

Selon le professeur Mariusz Grzegorzek, "la vie humaine est un phénomène complexe et vibrant, qui requiert discernement et respect. Nous, les artistes, devrions le comprendre tout particulièrement. Ce n'est pas à nous de rendre des verdicts dans des affaires aussi ambiguës et complexes que les allégations contre Roman Polanski", a écrit le recteur.

"Je préfère inviter une partie des étudiants et des employés intéressés (je rappelle ici que cette rencontre n'est pas publique) à discuter avec un artiste merveilleux et expérimenté, un homme sage, disposé à une conversation approfondie", a-t-il dit.

Toujours poursuivi par la justice américaine pour des relations sexuelles illégales avec une fille de 13 ans il y a 40 ans, accusé de viol ou d'agression à quatre reprises par d'autres femmes, Polanski a été récemment mis en cause par une photographe française, Valentine Monnier, qui affirme avoir été "rouée de coups" et violée par le réalisateur en 1975, alors qu'elle avait 18 ans.

Polanski a contesté cette accusation.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/12/2019

Plus forte baisse du marché SRD, CNIM Group dévisse de 19,06% à 24,20 euros, la mise sous administration le 6 décembre d’un partenaire britannique se traduisant par un avertissement sur ses…

Publié le 16/12/2019

Lagardère cède 1,1% à 19,8 euros après avoir reçu une offre de rachat de la société d'investissement H...

Publié le 16/12/2019

Media 6 a annoncé l'acquisition de la société canadienne Interior Manufacturing Group (IMG), spécialisée dans l'agencement de points de vente de luxe en Amérique du Nord. Le montant de la…

Publié le 16/12/2019

L'option pour le paiement de l'acompte sur dividende en actions nouvelles EDF au titre de l'exercice 2019 a retenu l'intérêt des actionnaires d'EDF...