En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 754.08 PTS
-0.95 %
4 759.5
-0.69 %
SBF 120 PTS
3 776.40
-0.94 %
DAX PTS
10 740.89
-0.29 %
Dowjones PTS
23 634.38
+0.18 %
6 474.86
+0.41 %
1.136
+0.10 %

Polanski attendu lundi soir par des féministes à Paris

| AFP | 307 | Aucun vote sur cette news
Le réalisateur franco-polonais Roman Polanski, au Festival de Cannes, le 27 mai 2017
Le réalisateur franco-polonais Roman Polanski, au Festival de Cannes, le 27 mai 2017 ( Valery HACHE / AFP/Archives )

Au moins 100 à 200 personnes étaient attendues lundi soir par l'association Osez le féminisme pour protester contre la rétrospective consacrée à la Cinémathèque de Paris au cinéaste franco-polonais Roman Polanski, accusé par plusieurs femmes d'agressions sexuelles.

L'association Osez le féminisme appelle à manifester à 19H30 devant l'établissement où le réalisateur, 84 ans, doit assister à la projection de son dernier film, "D'après une histoire vraie".

"Pour nous, l'important c'est d'annuler la rétrospective, des excuses de la Cinémathèque et une prise de conscience", a dit à l'AFP la porte-parole du groupe féministe, Raphaëlle Rémy-Leleu.

La Cinémathèque française a exclu d'annuler la rétrospective. "Fidèle à ses valeurs et à sa tradition d'indépendance, la Cinémathèque n'entend se substituer à aucune justice", a informé l'institution présidée par le réalisateur Costa-Gavras, dénonçant une demande de "censure pure et simple".

"La rétrospective Polanski est prévue depuis très longtemps", a dit vendredi la ministre de la Culture Françoise Nyssen. "Il s’agit d’une oeuvre, il ne s'agit pas d’un homme, je n’ai pas à condamner une oeuvre", a-t-elle affirmé.

"Il y a quelque chose de très malsain dans le fait de traiter les violences (faites aux femmes) par rapport aux qualités et aux défauts de l'agresseur et non pas par rapport à la dignité et à l'accès au droit des victimes", déclare Raphaëlle Rémy-Leleu. Une pétition réclamant l'annulation de l'hommage à Polanski a recueilli plus de 26.000 signatures.

Sous la pression de féministes, Roman Polanski, avait dû au début de l'année renoncer à présider la cérémonie des César.

Le cinéaste a été inculpé en 1977 aux Etats-Unis pour le viol d'une adolescente de 13 ans, Samantha Gailey. Alors âgé de 43 ans, Polanski avait reconnu avoir eu des relations sexuelles illégales avec une mineure. Le juge avait accepté de ne pas retenir d'autres incriminations, dont le viol.

Après avoir passé 42 jours en prison, Roman Polanski s'était enfui des Etats-Unis en janvier 1978, redoutant d'être lourdement condamné, contrairement à un accord à l'amiable.

Depuis cette affaire et le scandale de l'affaire Weinstein, plusieurs femmes sont sorties de l'ombre pour accuser le cinéaste d'agression sexuelle. Son avocat a qualifié ces accusations comme étant "sans fondement".

Osez le féminisme reproche aussi à la Cinémathèque de prévoir en janvier une rétrospective consacrée à Jean-Claude Brisseau. Celui-ci avait été condamné en 2005 pour le harcèlement sexuel de deux jeunes actrices qui espéraient décrocher un premier rôle dans son long-métrage "Choses secrètes".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2018

Claude Tempé quitte ses fonctions. Sylvestre Blavet lui succède...

Publié le 18/12/2018

Cet ensemble de sociétés vend aux grandes surfaces de bricolage et grandes surfaces alimentaires en France et en Espagne une gamme très complète de robinetterie pour les salles de bain et les…

Publié le 18/12/2018

Tikehau Capital et Bpifrance entrent au capital de GreenYellow, via une augmentation de capital de 150 ME...

Publié le 18/12/2018

 Conformément à la réglementation applicable, DERICHEBOURG déclare avoir effectué les opérations d'achat d'actions suivantes dans les conditions de l'article 5 §2…

Publié le 18/12/2018

La nouvelle saison de Life is Strange associe Square Enix External Studios et l'équipe de Dontnod Entertainment...