En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 479.10 PTS
-
5 467.50
-
SBF 120 PTS
4 386.46
-
DAX PTS
12 374.66
-
Dowjones PTS
26 492.21
-0.26 %
7 563.19
+0.19 %
1.176
-0.01 %

Plainte contre Kevin Spacey à Los Angeles: les faits sont prescrits (procureur)

| AFP | 195 | Aucun vote sur cette news
L'acteur Kevin Spacey, le 11 juin 2017 à New York
L'acteur Kevin Spacey, le 11 juin 2017 à New York ( ANGELA WEISS / AFP/Archives )

La plainte déposée par un homme accusant l'acteur Kevin Spacey de l'avoir agressé sexuellement en 1992 dans la banlieue de Los Angeles ne donnera pas lieu à des poursuites car les faits sont prescrits, a indiqué mardi à l'AFP le bureau du procureur de Los Angeles.

Les services du procureur continuent toutefois d'examiner une autre plainte pour des faits similaires, déposée fin août contre l'acteur américain, visé par une quinzaine d'autres accusations aux Etats-Unis et à Londres.

Ils ont par ailleurs indiqué avoir abandonné les poursuites contre deux autres acteurs hollywoodiens accusés d'agression sexuelle: Steven Seagal, spécialiste des films d'action comme "Piège en haute mer", et Anthony Anderson dans les plus récents "Black-ish", "Barbershop: The Next Cut" et "Transformers".

Une enquête avait été ouverte en avril à la suite de la plainte d'un homme, "une connaissance", disant avoir été victime d'agression sexuelle de la part de Kevin Spacey en 1992.

Mais "ces accusations ont dépassé le délai de prescription (...) et ne donneront pas lieu à des poursuites", a écrit le bureau du procureur de Los Angeles dans une décision transmise à l'AFP.

Kevin Spacey, récompensé à deux reprises aux Oscars pour ses rôles dans "Usual Suspects" (1995) et "American Beauty" (1999), avait été débarqué par Netflix de la série "House of Cards" dont il tenait le premier rôle.

Il a également été renvoyé du dernier film de Ridley Scott, "Tout l'argent du monde", remplacé au pied levé par Christopher Plummer.

L'acteur Anthony Rapp a été le premier à accuser M. Spacey. Il a raconté à la presse en octobre 2017 comment l'acteur de 26 ans à l'époque s'était jeté sur lui, lors d'une soirée dans son appartement de New York. M. Rapp, alors âgé de 14 ans, a expliqué avoir réussi à lui échapper en se réfugiant dans la salle de bains.

Kevin Spacey a affirmé n'avoir aucun souvenir d'un tel épisode.

La plainte d'une femme accusant Steven Seagal d'agression sexuelle en 1993, alors qu'elle était âgée de 18 ans, est elle aussi prescrite "depuis 1999", a indiqué le bureau du procureur de Los Angeles.

L'acteur Anthony Anderson, le 25 juin 2018 à Santa Monica (Californie)
L'acteur Anthony Anderson, le 25 juin 2018 à Santa Monica (Californie) ( TARA ZIEMBA / AFP/Archives )

Quant aux accusations d'agressions sexuelles visant Anthony Anderson, elles sont abandonnées "faute de preuves suffisantes", la plaignante ayant refusé d'être interrogée par les enquêteurs.

La procureure Jackie Lacey a annoncé en novembre 2017 la création d'une cellule spéciale pour examiner la déferlante d'accusations d'agressions sexuelles contre une série de grands noms d'Hollywood, dans le sillage des révélations au sujet du producteur déchu Harvey Weinstein.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2018

Le résultat net, qui intègre désormais un IS à taux plein en raison de la fin en 2017 des déficits reportables, atteint 0,94 ME en croissance de +310,3%...

Publié le 25/09/2018

Pour l'exercice 2018, le Groupe DOM Security maintient sa prévision de chiffre d'affaires de 180 ME hors croissance externe...

Publié le 25/09/2018

Le groupe reste optimiste pour la poursuite de son exercice...

Publié le 25/09/2018

Au 30 juin 2018, les capitaux propres s'élèvent à 11,71 ME...

Publié le 25/09/2018

Le résultat net des entreprises consolidées s'élève à 10,9 ME sur le 1er semestre...