5 256.18 PTS
-
5 252.0
-0.01 %
SBF 120 PTS
4 213.66
-
DAX PTS
12 385.60
-
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
+0.00 %
Nikkei PTS
21 961.32
-0.85 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Pour Oliver Stone, Weinstein est victime d'un "système de justiciers"

| AFP | 362 | 4 par 1 internautes
Le réalisateur américain Oliver Stone, le 13 octobre 2017 à Busan en Corée du Sud
Le réalisateur américain Oliver Stone, le 13 octobre 2017 à Busan en Corée du Sud ( JUNG Yeon-Je / AFP )

Le producteur et magnat de Hollywood Harvey Weinstein, accusé de harcèlement sexuel et de viols, est "condamné par un système de justiciers", a estimé vendredi le réalisateur américain Oliver Stone.

"Moi, je crois à la théorie selon laquelle il faut attendre jusqu'à ce que cela arrive au procès", a déclaré M. Stone, estimant que l'industrie du cinéma et le public jugeaient prématurément M. Weinstein.

"S'il a enfreint la loi, ça se saura. Pour moi, un homme ne devrait pas être condamné par un système de justiciers", a ajouté M. Stone face à des journalistes qui l'interrogeaient à Busan, ville de Corée du Sud où il préside le jury international d'un festival de cinéma.

Hollywood est truffé "d'histoires d'horreurs", mais les accusations à l'encontre de M. Weinstein, qui s'étalent sur de nombreuses années, sont pour le moment des rumeurs, aux yeux de M. Stone.

"Ce qu'il traverse n'est pas facile. Au cours de cette période, j'étais un rival et je ne le connaissais pas vraiment. J'ai entendu des histoires d'horreurs sur tout le monde dans le travail, donc je ne vais pas commenter des cancans", a dit M. Stone.

Interrogé lui aussi à Busan sur l'affaire Weinstein, le réalisateur américain Darren Aronofsky a exprimé une autre opinion:

"Les agressions sexuelles de quelque nature que ce soit ou que ce soit sont inacceptables. C'est illégal. Et il faut que ce soit combattu par tous. Hommes et femmes ne doivent avoir aucune tolérance pour cela", a estimé le réalisateur de "Black Swan".

Harvey Weinstein, l'un des plus puissants producteurs de Hollywood, a été licencié dimanche par sa propre maison de production, The Weinstein Company, trois jours après la publication dans le quotidien américain New York Times d'une enquête révélant une série d'accusations de harcèlement sexuel à son encontre.

Il est accusé par plusieurs femmes, parmi lesquelles les actrices vedettes Ashley Judd et Rose McGowan, d'avoir tenté de les masser, de les avoir forcées à le regarder nu ou d'avoir promis de favoriser leur carrière en échange de faveurs sexuelles.

M. Weinstein, âgé de 65 ans, est désormais visé par une enquête policière à New York ainsi qu'au Royaume-Uni, et a été accusé jeudi d'un quatrième viol.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2018

Le holding pourrait récupérer les parts d'autres membres du groupe Mitsubishi...

Publié le 20/02/2018

Les titres sont destinés au programme d'actions gratuites...

Publié le 20/02/2018

Le management n'a pas l'intention de modifier son offre sur l'Autralien, malgré une parité qui s'est dégradée...

Publié le 19/02/2018

  Démission de Madame Nicole LOWE de son mandat d'administrateur   Suresnes - 19 février 2018 Madame Nicole Tinkham LOWE, qui travaillait à la direction…

Publié le 19/02/2018

Biocorp reprend la main sur ses systèmes Newseal et Carpseal

CONTENUS SPONSORISÉS