En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.00 %

Nigeria: le chanteur Davido entendu par la police après trois morts suspectes

| AFP | 488 | Aucun vote sur cette news
Le chanteur nigérian Davido sur scène le 14 janvier 2017 lors de la cérémonie d'ouverture de la dernière coupe d'Afrique des nations à Libreville.
Le chanteur nigérian Davido sur scène le 14 janvier 2017 lors de la cérémonie d'ouverture de la dernière coupe d'Afrique des nations à Libreville. ( GABRIEL BOUYS / AFP/Archives )

La pop-star nigériane Davido a été entendu à deux reprises par la police de l'Etat de Lagos après la mort suspecte de trois de ses proches en l'espace d'une semaine, un fait divers qui déclenche des réactions passionnées au Nigeria.

Tagbo Umeike, 35 ans, était déjà mort lorsqu'il a été déposé à l'hôpital général de Lagos Island le 3 octobre au petit matin, après une soirée très alcoolisée - il avait bu 40 shots de Tequila, selon la police - avec des amis, dont le chanteur Davido, de son vrai nom David Adedeji Adeleke.

Le fait divers a déclenché sur la toile des réactions hystériques de colère et de soutien des fans de la pop-star de 24 ans, véritable icone de sa génération qui cumule 2,8 millions d'abonnés sur Twitter et 5 millions sur Instagram.

La petite amie du jeune homme décédé, Caroline Danjuma, une actrice de Nollywood, a pour sa part dès le lendemain du drame accusé le chanteur de s'être enfui après avoir abandonné son ami, le sommant de s'expliquer.

Entendu une première fois, Davido avait affirmé aux policiers avoir continué la soirée en discothèque et n'avoir été informé de la mort de Tagbo que plusieurs heures plus tard, a indiqué le chef de la Police de Lagos, Imohimi Edgal, lors d'une conférence de presse mercredi.

"Toutefois, l'enquête a révélé que c'est le chauffeur du Toyota Hilux de l'escorte de Davido (...) qui a emmené le défunt à l'hôpital général et l'a abandonné (...) sur les instructions de Davido", a déclaré M. Edgal.

"Le rapport d'autopsie provisoire a établi que la victime est morte d'asphyxie, ce qui veut dire d'étouffement", a ajouté le responsable, précisant que Davido avait été entendu une nouvelle fois mercredi.

Or, deux autres morts "non naturelles" sont survenues dans l'entourage du chanteur quelques jours plus tard. Les cadavres de deux autres de ses camarades ont été retrouvés le 7 octobre dans une BMW garée dans une résidence privée du très chic quartier Banana Island, à Lagos.

La presse locale a dans un premier temps évoqué de possibles surdoses mais la police a indiqué attendre les résultats de l'autopsie pour se prononcer sur les causes des décès.

Davido a en tous cas réagi mercredi soir en publiant une vidéo sur son compte Instagram où il dénonce des "mensonges", suite aux accusations proférées contre lui sur internet et à son audition par la police.

"Par respect pour Tagbo et sa famille, je n'ai pas parlé de la question depuis (sa mort). Bientôt, une déclaration et des images seront publiées. Trop c'est trop", a affirmé la star.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A 16h00 aux Etats-UnisReventes de logements en juin.source : AOF

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…

Publié le 20/07/2018

Eurazeo annonce être entrée en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans Asmodee, un leader international de l’édition et de la distribution de jeux…