En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 409.43 PTS
-0.36 %
5 412.50
-0.30 %
SBF 120 PTS
4 333.74
-0.30 %
DAX PTS
12 561.02
+0.16 %
Dowjones PTS
25 048.90
+0.12 %
7 358.61
-0.23 %
Nikkei PTS
22 597.35
-

Neymar va payer une amende de 2,1 millions d'euros au fisc brésilien

| AFP | 1220 | Aucun vote sur cette news
La star brésilienne du PSG, Neymar, le 11 août 2017 à Saint-Germain-en-Laye près de Paris
La star brésilienne du PSG, Neymar, le 11 août 2017 à Saint-Germain-en-Laye près de Paris ( ALAIN JOCARD / AFP )

Neymar a accepté de payer une amende de 2,1 millions d'euros au fisc brésilien pour mettre fin à un litige lié au versement de droits d'image à l'époque où il évoluait à Santos, son club formateur, ont indiqué vendredi ses avocats.

"Nous avons calculé qu'il restait 8 millions de réais à payer (2,1 millions d'euros au taux de change actuel). Cette somme sera payée, même si nous ne sommes pas d'accord avec cette amende", a expliqué l'avocat Marcos Neder lors d'une conférence de presse.

"Ce procès dure depuis plus de trois ans et nous voulons aller de l'avant lors de cette nouvelle phase qui commence pour Neymar", a-t-il ajouté, en référence au transfert record de l'attaquant de 25 ans vers le Paris Saint-Germain, pour 222 millions d'euros.

En septembre 2015, le Trésor brésilien avait gelé 188,8 millions de réais (environ 43 millions d'euros au taux de change de l'époque) d'avoirs du joueur, en raison d'impôts impayés liés aux droit d'image touchés de 2011 à 2013.

Il a obtenu depuis une réduction considérable de l'amende, même si le fisc doit toujours déterminer s'il accepte la somme proposée par la défense de Neymar.

Ses avocats ont estimé que l'attaquant ne risquait pas d'avoir ce genre de problème à Paris, affirmant que le PSG ne le rémunèrera pas par le biais de droits d'image.

"C'est un contrat simple, selon les règles de la loi française, qui est très stricte et ne permet pas le versement de droits d'image", a expliqué l'avocat Gustavo Xisto.

Neymar est parvenu à se débarrasser d'une bonne partie de ses problèmes avec la justice brésilienne, mais il sera jugé en Espagne en raison de son transfert controversé de Santos à Barcelone, en 2013.

Ses avocats ont par ailleurs expliqué qu'ils n'excluaient pas d'attaquer le Barça en justice pour réclamer le paiement d'une prime de 26 millions d'euros. Une prime liée à la rénovation de son contrat avec le club catalan jusqu'en 2021, l'an dernier, quand il était déjà l'objet de la convoitise du PSG.

Cette prime aurait dû être payée avant le 31 juillet dernier, mais Neymar a fini par quitter le Barça trois jours plus tard et les dirigeants catalans ont indiqué le lendemain qu'il était hors de question qu'ils versent les 26 millions d'euros en question.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

LES SUMMER DAYS

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 16 juillet 2018

CODE OFFRE : SUMMER18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

Retour d'assemblée générale...

Publié le 16/07/2018

"Ces partenariats sont construits en conformité avec les règles du droit de la concurrence", assure Carrefour...

Publié le 16/07/2018

Communiqué de presse                                                                            …

Publié le 16/07/2018

    Communiqué financier     Chiffre d'affaires 1er semestre 2018 : 94,8 MEUR Activité récurrente en hausse de 6,3% Priorité aux marges       Reims, le 16 juillet…

Publié le 16/07/2018

  NEOLIFE ANNONCE LE PRINCIPE D'UNE EMISSION ET DE L'ATTRIBUTION GRATUITE DE BSA A SES ACTIONNAIRES     NEOLIFE® (Euronext Growth : FR0011636083 - ALNLF), acteur…