5 340.45 PTS
+0.40 %
5 335.00
-
SBF 120 PTS
4 251.42
-
DAX PTS
13 058.66
-
Dowjones PTS
23 430.33
+0.31 %
6 308.61
-0.09 %
Nikkei PTS
22 438.97
+0.80 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Mort de Diana: une semaine de deuil qui a ébranlé la monarchie

| AFP | 188 | Aucun vote sur cette news
Les unes des journaux britanniques le 1er septembre 1997 sur le décès de la Princesse Diana dans un accident de la route à Paris
Les unes des journaux britanniques le 1er septembre 1997 sur le décès de la Princesse Diana dans un accident de la route à Paris ( JOHNNY EGGITT / AFP/Archives )

Le 31 août 1997, la princesse Diana meurt dans un accident de voiture à Paris. Pendant une semaine, jusqu'à ses funérailles grandioses, le Royaume-Uni est plongé dans un deuil sans précédent, qui ébranle la monarchie.

Divorcée depuis un an du prince Charles, la jeune femme de 36 ans et son nouvel amour, le producteur de cinéma égyptien Dodi Al-Fayed, ont été traqués tout l'été par les paparazzis autour de la Méditerranée.

L'épave de la voiture accidentée où se trouvait Lady Diana après l'accident dans le tunnel de l'Alma à Paris le 31 août 1997
L'épave de la voiture accidentée où se trouvait Lady Diana après l'accident dans le tunnel de l'Alma à Paris le 31 août 1997 ( Jack GUEZ / AFP/Archives )

Arrivé dans l'après-midi du 30 août à Paris, le couple est allé dîner au Ritz, un palace de la place Vendôme, qu'il tente de quitter discrètement peu après minuit à bord d'une Mercedes.

Poursuivie par des photographes en motos, la puissante berline s'engouffre à vive allure dans le tunnel de l'Alma et percute un pilier.

Diana est extraite par les secours de la Mercedes broyée. Dodi Al-Fayed et leur chauffeur, dont l'enquête démontrera un taux d'alcoolémie élevé, sont morts sur le coup. Leur garde du corps est grièvement blessé.

L'épave de la voiture accidentée où se trouvait Lady Diana après l'accident dans le tunnel de l'Alma à Paris le 31 août 1997
L'épave de la voiture accidentée où se trouvait Lady Diana après l'accident dans le tunnel de l'Alma à Paris le 31 août 1997 ( PIERRE BOUSSEL / AFP/Archives )

Sept photographes sont interpellés. Dès le lendemain, des photos de l'accident seront proposées à des magazines pour un million de dollars.

La princesse, qui présente un "choc hémorragique gravissime d'origine thoracique", est transportée à la Pitié-Salpêtrière. A 04H00 (02H00 GMT), les médecins constatent son décès.

L'ambassadeur de France téléphone aux collaborateurs de la reine à Balmoral, en Ecosse, où Elizabeth II, le duc d'Edimbourg, Charles, ainsi que les princes William, 15 ans, et Harry, 12 ans, résident pendant l'été.

- 'Princesse du peuple' -

Le Royaume-Uni se réveille en deuil. Sous un ciel gris, des centaines de Londoniens, en pleurs, commencent à déposer des fleurs devant les palais de Buckingham et de Kensington, résidence de la princesse.

Une marée de bouquets déposés en hommage par la population à la Princesse Diana devant sa résidence de Kensington Palace à Londres le 2 septembre 1997
Une marée de bouquets déposés en hommage par la population à la Princesse Diana devant sa résidence de Kensington Palace à Londres le 2 septembre 1997 ( Martin HAYHOW / AFP/Archives )

Des sanglots dans la voix, le jeune Premier ministre travailliste Tony Blair rend hommage à "la princesse du peuple".

Dans le monde entier, c'est la consternation. Le président américain Bill Clinton se dit "profondément attristé". En Inde, Mère Teresa prie pour la défunte avant de mourir quelques jours plus tard. Michael Jackson, "effondré", annule le concert qu'il devait donner en Belgique.

La princesse de Galles Lady Diana, dans la propriété de son ami, le cheik Al Fayed à Saint-Tropez, le 14 juillet 1997
La princesse de Galles Lady Diana, dans la propriété de son ami, le cheik Al Fayed à Saint-Tropez, le 14 juillet 1997 ( PATRICK HERTZOG / AFP )

Les paparazzis sont les premiers mis en accusation. Le frère de Diana, Charles Spencer, accuse les journaux d'avoir "du sang sur les mains".

Embarrassée, le presse populaire britannique élève Diana au rang d'icône. "Elle est née lady. Elle est devenue notre princesse. Sa mort a fait d'elle une sainte", écrit le Daily Mirror.

La princesse de Galles Lady Diana avec son fils Harry, le 14 juillet 1997, en vacances dans la propriété du cheik Al Fayed à Saint-Tropez
La princesse de Galles Lady Diana avec son fils Harry, le 14 juillet 1997, en vacances dans la propriété du cheik Al Fayed à Saint-Tropez ( PATRICK HERTZOG / AFP/Archives )

La ferveur populaire s'amplifie. Au palais de Saint-James, où repose sa dépouille, il faut attendre jusqu'à onze heures pour accéder aux registres de condoléances.

"La vision des bouquets de fleurs est saisissante: une véritable mer qui approche les cent mètres de long", écrit l'AFP.

- La Reine contrainte de s'exprimer -

L'organisation des funérailles est un casse-tête. Depuis son divorce, Lady Di n'a plus droit au titre d'altesse royale et à des obsèques nationales. Mais les Britanniques réclament un hommage à la hauteur de leur "reine de coeur".

Diana, princesse de Galles
Diana, princesse de Galles ( Gillian HANDYSIDE / AFP )

D'autant que la colère monte face au silence de la famille royale, toujours retranchée à Balmoral.

Les journaux, furieux de l'absence de drapeau en berne sur le Palais de Buckingham, appellent la Reine à s'adresser à ses sujets. "La famille royale nous a laissé tomber", cingle The Sun.

La reine Elizabeth II et son mari le duc d'Edimbourg, regardent le 5 septembre 1997 les milliers de bouquets déposés à la mémoire de Diana devant Kensington Palace où elle résidait à Londres
La reine Elizabeth II et son mari le duc d'Edimbourg, regardent le 5 septembre 1997 les milliers de bouquets déposés à la mémoire de Diana devant Kensington Palace où elle résidait à Londres ( JOHN STILLWELL / POOL/AFP/Archives )

"Blessée", Elizabeth II se résout le 5 septembre à rendre un hommage appuyé à cet ex-belle-fille qu'elle n'aimait guère dans une allocution télévisée -- la 2e en 45 ans de règne --, avant de s'incliner publiquement devant son cercueil.

"Si les Windsor ne retiennent pas la leçon, ils n'enterreront pas seulement Diana, mais aussi leur avenir", prévient le Guardian, alors que près d'un quart des Britanniques se prononcent désormais pour l'abolition de la monarchie.

Le lendemain, près d'un million de personnes assistent au cortège funèbre dans un lourd silence, ponctué de pleurs et du son du glas.

Les princes William, Harry et leur père, le prince Charles, suivent le cercueil de la princesse Diana qui quitte l'abbaye de Westminster à Londres lors de ses funérailles le 6 septembre 1997
Les princes William, Harry et leur père, le prince Charles, suivent le cercueil de la princesse Diana qui quitte l'abbaye de Westminster à Londres lors de ses funérailles le 6 septembre 1997 ( IAN WALDIE / RTR/WPA POOL/AFP/Archives )

Tête baissée, les deux princes orphelins suivent le cercueil, accompagnés du prince Charles, du duc d'Edimbourg et du comte Spencer, sous le regard de 2,5 milliards de téléspectateurs.

A Westminster, 2.000 invités, parmi lesquels Hillary Clinton, Tony Blair, Luciano Pavarotti, Margaret Thatcher et Tom Cruise, assistent à la cérémonie. Elton John y interprète son tube "Candle in the wind", dont il a réécrit les paroles en hommage à Diana.

Dans l'après-midi, la princesse est inhumée dans l'intimité à Althorp, au nord-ouest de Londres. Elle y repose sur une petite île du parc familial.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2017

  COMMUNIQUE DE PRESSE   Paris, le 20 novembre 2017   Evolution du capital de Direct Energie    Cession par EBM Trirhena AG d'une partie de sa participation Environ 4,7% du…

Publié le 20/11/2017

   Communiqué de Presse   Paris, le 20 Novembre 2017   Informations relatives au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital…

Publié le 20/11/2017

Les résultats du premier semestre étant en ligne avec les prévisions du groupe, le Conseil d’administration de la société Bigben Interactive a, lors de sa réunion du 20 novembre 2017, décidé…

Publié le 20/11/2017

Bigben a enregistré au premier semestre, clos fin septembre, de l’exercice 2017/2018 un résultat net de 4,2 millions d’euros, en hausse de 102,4% et un résultat opérationnel courant de 6…

CONTENUS SPONSORISÉS