En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 813.13 PTS
+0.68 %
4 785.0
+0.27 %
SBF 120 PTS
3 831.94
+0.73 %
DAX PTS
10 788.09
-0.21 %
Dowjones PTS
24 388.95
-2.24 %
6 613.28
-3.30 %
1.140
+0.09 %

Monaco: des escrocs usurpent l'identité de personnalités dont le Prince Albert

| AFP | 387 | Aucun vote sur cette news
Le Prince Albert II de Monaco et son épouse, la princesse Charlène au balcon du palais princier à Monaco, le 27 janvier 2018
Le Prince Albert II de Monaco et son épouse, la princesse Charlène au balcon du palais princier à Monaco, le 27 janvier 2018 ( VALERY HACHE / AFP/Archives )

Des escrocs se font passer depuis plusieurs semaines pour de hautes personnalités de la principauté de Monaco, dont un faux prince Albert II, selon Monaco-Matin, pour tenter de soutirer de l'argent à leurs victimes, a mis en garde le gouvernement princier.

"Depuis plusieurs semaines, des individus en bande organisée usurpent l’identité de hautes personnalités de la Principauté et tentent d’entrer en contact avec des relations personnelles de celles-ci, des dirigeants de société ou des personnes à responsabilités, notamment par message électronique, SMS ou visio-conférence au moyen d’application de type WhatsApp", indique le communiqué du gouvernement monégasque.

Selon le quotidien Monaco-Matin, les escrocs ont notamment eu recours à un faux prince Albert II, lui ressemblant physiquement et établissant un contact vidéo avec sa victime en faisant croire qu'il se trouve dans son bureau au palais.

A l'automne dernier, une journaliste avait déjà été visée par une telle tentative d'escroquerie, le faux prince tentant de l'escroquer au prétexte de faire libérer un ressortissant monégasque enlevé par un groupe islamiste, explique le journal. Une enquête a été ouverte, mais les faits semblent s'être reproduits.

"La manière d’opérer est élaborée", indiqué le communiqué du gouvernement princier, qui précise que "des documents à l’en-tête d’organismes officiels de Monaco et apparemment signés par leurs responsables peuvent être transmis, de même que les appels peuvent afficher le numéro du standard téléphonique de ces organismes".

"La mise en scène a pour but d’obtenir, sous prétexte de régler un problème financier urgent, des transferts de fonds vers des comptes bancaires ouverts à l’étranger, notamment en Asie", explique encore ce communiqué.

La direction de la sûreté publique - la police locale - appelle à la plus grande vigilance, invitant "à demeurer très prudent et sceptique face à ce genre de communication inhabituelle, à procéder à toute vérification directe et certaine et à contacter la division de police judiciaire en cas de telles sollicitations".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 07/12/2018

Au seul mois de novembre, l'avionneur européen a reçu 43 commandes et livré 89 appareils.

Publié le 07/12/2018

Les souscriptions n'ont pas atteint le montant minimum de 75% de l'offre...

Publié le 07/12/2018

FR0000185621,EN

Publié le 07/12/2018

"Nous sommes satisfaits de ces résultats précliniques qui démontrent que Sarconeos accélère la différenciation des cellules musculaires squelettiques...

Publié le 07/12/2018

Bouygues Telecom et de Keyyo ont approuvé unanimement le projet de rapprochement. Ainsi, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Eric Saiz, Dominique Roche, ainsi…