5 262.06 PTS
+0.11 %
5 262.5
+0.19 %
SBF 120 PTS
4 222.40
+0.21 %
DAX PTS
12 407.85
+0.18 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
+0.00 %
Nikkei PTS
21 925.10
-1.01 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

"Mes copines sont au lycée": une ONG "s'indigne" des propos de Jean-Luc Lahaye

| AFP | 175 | 3 par 1 internautes
Jean-Luc Lahaye, le 23 mars 2015 à son procès pour corruption de mineure
Jean-Luc Lahaye, le 23 mars 2015 à son procès pour corruption de mineure ( DOMINIQUE FAGET / AFP/Archives )

L'association la Voix de l'enfant s'est "indignée" vendredi de propos du chanteur Jean-Luc Lahaye, condamné pour corruption de mineure, qui déclare dans la bande-annonce d'un film bientôt à l'affiche que "ses copines sont au lycée".

Dans un extrait du film de Thomas Langmann "Stars 80, la suite", en salles le 6 décembre, l'interprète de "Papa chanteur", qui incarne son propre rôle, répond à l'un de ses interlocuteurs qui l'interroge sur "ses copines": "T'inquiète pas, elles vont venir. A cette heure-ci, elles sont au lycée".

Avant d'ajouter: "Bah oui, elles passent leur bac".

Dans un communiqué, l'association de protection des droits de l'enfant "s'indigne que de tels propos puissent être tenus par le chanteur dans la bande-annonce d'un film dont la diffusion est majeure" et demande que "ce passage révélant à nouveau son attirance pour des lycéennes et faisant référence à sa condamnation soit retiré".

"La plaisanterie litigieuse, consistant en un trait d'humour ironique et dérisoire, s'inscrit uniquement dans le caractère comique de la réalisation et correspond strictement au script du film, dont Jean-Luc Lahaye n'est ni le dialoguiste, ni le réalisateur ni le producteur", a réagi l'avocat du chanteur, Me Jean-Baptiste Jacquenet-Poillot, également dans un communiqué.

Ce dernier a souligné que son client n'avait "jamais eu la moindre intention de blesser, de choquer ni de heurter quiconque" et qu'il regrettait "vivement si cela a pu être le cas".

"Jean-Luc Lahaye tient exprimer sa désolation face à la une telle polémique ainsi qu'aux intentions qu'on lui prête", a encore dit Me Jacquenet-Poillot

Jean-Luc Lahaye, 64 ans, a été condamné à un an d'emprisonnement avec sursis le 18 mai 2015 pour corruption de mineure, pour avoir demandé à une jeune fille de 14 ans de s'adonner à des jeux sexuels par webcam interposée.

La Voix de l'enfant s'était portée partie civile dans ce procès.

L'ex-vedette des années 80 avait également été condamné en 2007 à 10.000 euros d'amende pour des relations sexuelles avec une mineure de 15 ans.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2018

Moody’s a relevé de Ba2 à Ba1 la notation de crédit de long terme sur Faurecia, assortie d’une perspective stable. L’agence de notation prend ainsi acte de l’amélioration continue des…

Publié le 20/02/2018

En phase III, l'AR101 a atteint son critère principal...

Publié le 20/02/2018

Walmart a fait état d'une chute de 42,1% de son bénéfice net au quatrième trimestre clos fin janvier, à 2,17 milliards de dollars ou 73 cents par action. En données ajustées, le bénéfice par…

Publié le 20/02/2018

L'appareil a été remis à Toulouse aujourd'hui...

Publié le 20/02/2018

Orange Digital Ventures annonce sa participation au financement de Morphisec, leader de la technologie "Moving Target Defense". La start-up a annoncé aujourd'hui qu'elle avait collecté 12 millions…

CONTENUS SPONSORISÉS