En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 981.48 PTS
-1.42 %
4 973.50
-1.51 %
SBF 120 PTS
3 983.90
-1.62 %
DAX PTS
11 264.22
-2.26 %
Dowjones PTS
25 317.41
+0.00 %
7 141.21
+0.00 %
1.147
+0.04 %

Melania Trump en Egypte: rencontre avec Sissi, visite des pyramides

| AFP | 498 | 3 par 2 internautes
La Première Dame des Etats-Unis Melania Trump avec le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi et son épouse Entissar al-Sissi, au palais présidentiel au Caire, le 6 octobre 2018
La Première Dame des Etats-Unis Melania Trump avec le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi et son épouse Entissar al-Sissi, au palais présidentiel au Caire, le 6 octobre 2018 ( DOUG MILLS / POOL/AFP )

La Première Dame des Etats-Unis Melania Trump est arrivée samedi en Egypte, quatrième et dernière étape de sa tournée en Afrique, où elle a rencontré le président Abdel Fattah al-Sissi avant une visite prévue aux pyramides de Guizeh.

Entourée de mesures de sécurité très strictes, Mme Trump a été accueillie à l'aéroport du Caire par l'épouse du président égyptien, Entissar al-Sissi.

Sous la protection de nombreux policiers déployés dans les rues du Caire et sur les toits des immeubles, son cortège a ensuite été dirigé vers le palais présidentiel où elle a rencontré M. Sissi pour un entretien d'environ une heure.

Mme Trump a ensuite été conduite à l'ambassade américaine pour une rencontre avec le personnel.

Elle visitera ensuite les célèbres pyramides de Guizeh, près du Caire, et devrait aussi, selon la presse égyptienne, se rendre sur le chantier du futur grand musée qui abritera les riches collections d'antiquités égyptiennes.

Melania Trump avait entamé mardi sa tournée au Ghana, avant une étape au Malawi, puis au Kenya.

Au Ghana, elle a visité mercredi un ancien fort esclavagiste. A Lilongwe au Malawi, où elle a visité une école primaire jeudi, Mme Trump a été accueillie par des slogans anti-Trump.

Au Kenya vendredi, elle a donné le biberon à des éléphanteaux et fait un bref safari. Mais l'ancienne mannequin de 48 ans a été vivement critiquée, sur les réseaux sociaux et dans la presse, pour avoir arboré un casque colonial.

a Première Dame des Etats-Unis Melania Trump au côté de Entissar al-Sissi l'épouse du président égyptien, lors de son arrivée à l'aéroport du Caire, le 6 octobre 2018
a Première Dame des Etats-Unis Melania Trump au côté de Entissar al-Sissi l'épouse du président égyptien, lors de son arrivée à l'aéroport du Caire, le 6 octobre 2018 ( DOUG MILLS / POOL/AFP )

Les premières étapes de la visite de Melania Trump en Afrique, présentée comme "diplomatique et humanitaire", n'ont guère mobilisé les foules ni suscité de réelle ferveur.

Mais cette tournée, sans déclarations à la presse, se déroule loin de la frénésie qui règne à Washington à quelques semaines des élections de mi-mandat en novembre, cruciales pour la seconde partie du mandat du président Donald Trump.

Jeudi, depuis la Maison blanche, le président américain avait salué le travail de son épouse dans un tweet, le qualifiant de "formidable à voir".

La solide relation établie entre Le Caire et Washington après les accords de Camp David en 1978, a connu une période trouble après la destitution par l'armée en 2013 du président issu des Frères musulmans Mohamed Morsi.

L'aide militaire américaine à l'Egypte avait été momentanément suspendue par l'administration démocrate de Barack Obama, qui avait critiqué des violations des droits de l'Homme.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Tradez sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

Les Différents Types d'Ordre de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2018

Eurofins Scientific gagne désormais 3,4% à 417,8 euros, dans un volume toutefois assez limité...

Publié le 23/10/2018

Orange Business Services et Telespazio, société commune de Leonardo et Thales, annoncent s’unir pour fournir des services de télécommunication par satellite au Ministère des Armées. Les deux…

Publié le 23/10/2018

3M a publié ses résultats du troisième trimestre. Ainsi les revenus s'élèvent à 8,15 milliards de dollars contre 8,17 milliards un an plus tôt. Le bpa a augmenté de 10,7% à 2,58 dollars,…

Publié le 23/10/2018

Un des points faibles historiques d’Atos est revenu le hanter pour la deuxième publication consécutive : la faiblesse de sa croissance organique. Déjà décevante au premier semestre, elle…

Publié le 23/10/2018

Innate Pharma a annoncé la signature d'un accord multi-termes avec AstraZeneca et MedImmune, son bras recherche et développement de molécules...