En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 404.13 PTS
-0.24 %
5 409.00
-0.14 %
SBF 120 PTS
4 330.03
-0.12 %
DAX PTS
12 690.06
+0.03 %
Dowjones PTS
25 064.50
-0.53 %
7 352.36
+0.00 %
1.164
+0.00 %

Macron reçoit 180 chefs à l'Elysée, une première

| AFP | 467 | Aucun vote sur cette news
180 chefs étoilés reçus à l'Élysée, le 27 septembre 2017
180 chefs étoilés reçus à l'Élysée, le 27 septembre 2017 ( Michel Euler / POOL/AFP )

Emmanuel Macron a reçu mercredi 180 chefs étoilés à l'Élysée, une première, "qui prouve que la nourriture est une affaire d’État", a-t-il déclaré en saluant des "ambassadeurs de la gastronomie française".

Ce déjeuner prestigieux, dans la grande salle des fêtes du Palais, au menu signé Guy Savoy avec le concours de Yannick Alléno, était organisé à l'occasion du concours des Bocuse d'Or, l'un des plus célèbres trophées de cuisine au monde, qui se tient mardi et mercredi à Paris.

Tous en veste blanche, les 180 chefs ont d'abord posé dans le jardin du Palais pour une photo de groupe autour du président.

Au menu, l'huître Gillardeau crème glacée à la livèche, langoustine du Guilvinec et ananas fermenté, soupe d'artichaut à la truffe noire et "oreiller de la belle basse-cour", en hommage à Paul Bocuse. Ses auteurs : Guy Savoy, Yannick Alléno, Anne-Sophie Pic et Dominique Crenn

"La nourriture est une affaire d’État", a dit Emmanuel Macron devant 180 chefs étoilés invités à l'Élysée, le 27 septembre 2017 ( Michel Euler / POOL/AFP )

La crème de la profession était réunie, dont Marc Veyrat, Christian Constant, Joël Robuchon, Alain Ducasse, Jean-François Piège, Ghislaine Arabian, Régis Marcon, Reine Sammut ou encore la gagnante de Top Chef, Stéphanie Le Quellec et le président des Bocuse d'Or Jérôme Bocuse, fils de "Monsieur Paul", 91 ans.

Sans oublier William Elliott, chef au Touquet, qui avait organisé le dîner de mariage du couple Macron en 2007.

"Nous connaissons beaucoup de chefs, quand nous avons quelque chose à fêter, nous allons chez un chef", a souri Brigitte Macron.

"Chaque fois que je reçois des chefs d’État j’ai à coeur de mettre à l’honneur la gastronomie française, et c’est attendu", a dit Emmanuel Macron.

Il annoncé avoir pour objectif en 2022 que 10.000 restaurants dans le monde participent à l'opération "Goût de France", lancée en 2015, où des restaurants internationaux mettent à l'honneur la gastronomie et le service à la française. Un "plan d'action pour Goût de France" sera présenté le 10 octobre, "à l'image de ce qui a été fait pour la French Tech", a-t-il précisé, "il ne faut jamais céder au goût des autres".

Le président a rendu hommage à un métier "d'une exigence extrême, où on vit dans l'angoisse d'être un peu moins parfait". "Je n'ignore rien de tout cela. Rien ne se fait sans effort. Vous êtes un exemple pour les jeunes", a-t-il déclaré.

Il a aussi remercié le personnel de service "pour son dévouement".

"Je suis passé ici à minuit avec Brigitte et j'ai vu des femmes et des hommes qui avaient une passion : dresser les tables. Ils portent une excellence", a-t-il dit. Quand on reçoit un chef d’État étranger, "tout se joue là, par ces petits gestes exemplaires. Il y a une dignité irremplaçable, elle ne se calcule pas en argent mais à la reconnaissance", a-t-il conclu.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

Le titre a buté contre sa moyenne mobile à 50 jours et la borne haute de Bollinger sur un graphique journalier. Le RSI ne parvient pas à dépasser les 50. Retour de la pression vendeuse attendue.…

Publié le 20/07/2018

Covivio (Foncière des régions) gagne 0,23% à 88,30 euros au lendemain de ses résultats du premier semestre. Sur cette période, l’EPRA Earnings a progressé de 5% à 192 millions d’euros,…

Publié le 20/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 20/07/2018

Dans des volumes étoffés, Ateme s'effondre de 10,5% à 15 euros...

Publié le 20/07/2018

Gecina a relevé son objectif de résultat récurrent net par action pour 2018, à +8% contre +3% à +6% attendu jusqu’alors. La foncière peut se le permettre en raison des tendances favorables…