En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 615.51 PTS
+0.24 %
5 615.50
+0.24 %
SBF 120 PTS
4 431.20
+0.21 %
DAX PTS
12 372.61
-0.06 %
Dowjones PTS
27 029.99
-0.17 %
7 857.97
+0.07 %
1.106
+0.57 %

Les extravagants anniversaires de Robert Mugabe

| AFP | 257 | 1 par 1 internautes
Une pièce montée à l'effigie de Robert Mugabe pour son 93e anniversaire, le 21 février 2017 à Harare
Une pièce montée à l'effigie de Robert Mugabe pour son 93e anniversaire, le 21 février 2017 à Harare ( Jekesai NJIKIZANA / AFP/Archives )

Baromètre de ses extravagances comme de son état de santé, les luxueuses agapes offertes chaque année à Robert Mugabe pour son anniversaire ont systématiquement nourri la polémique, dans un Zimbabwe au bord de la ruine financière.

Sa mort à l'âge de 95 ans a été officiellement annoncée vendredi.

Tous les mois de février, le parti au pouvoir au Zimbabwe, la Zanu-PF, avait pris l'habitude d'inviter dans un endroit du pays des milliers de partisans à faire bombance en l'honneur de celui qui était, jusqu'à 2017, le plus vieux dirigeant en exercice de la planète.

D'éléphant, de buffle ou d'antilope, la viande y était grillée à foison, les boissons servies jusqu'à plus soif.

Les gâteaux d'anniversaire constituaient sans conteste le clou des réjouissances. D'un poids en kilos équivalent à l'âge du chef de l'Etat, le plus gros nécessitait, au moins les dernières années de sa vie, les bras de plusieurs serviteurs pour être déplacé.

Robert Mugabe devant son gâteau d'anniversaire pour ses 93 ans, le 25 février 2017 dans le Matabeleland, dans le sud-ouest du Zimbabwe
Robert Mugabe devant son gâteau d'anniversaire pour ses 93 ans, le 25 février 2017 dans le Matabeleland, dans le sud-ouest du Zimbabwe ( Jekesai NJIKIZANA / AFP/Archives )

Les autres étaient richement décorés de motifs représentant les chutes Victoria, les ruines du palais de la légendaire de la reine de Saba ou la limousine officielle du maître du pays.

D'un coût estimé entre 500.000 et un million de dollars, ces ripailles gargantuesques suscitaient la colère des populations alentours, en très grande majorité privées d'emploi formel et à la peine pour trouver tous les jours de quoi se nourrir.

L'anniversaire de Robert Mugabe était aussi tous les ans l'occasion d'une campagne de louanges et de compliments sans nuance, orchestrée par les médias d'Etat.

Chansons à la gloire du chef, messages de félicitation de piliers du régime ou de remerciements de patrons d'entreprises d'Etat, rien ne manquait jamais à ce festival de flatteries dans la plus pure tradition des régimes dictatoriaux.

Santé déclinante

"Merci Bob, depuis 1980 nous avons désormais une voix", trompetait ainsi en 2017 la presse d'Etat.

Robert Mugabe en profitait aussi pour accorder un entretien télévisé et prononcer un petit discours. Rarement riches sur le fond, ces exercices devenus de plus en rares ont servi de révélateur de la condition physique d'un homme que la rumeur a souvent donné malade, voire mourant.

Sa démarche, sa voix, son élocution étaient observés à la loupe pour constituer un bulletin officieux de sa santé déclinante.

Pour son 89e printemps, Robert Mugabe était apparu à son peuple souriant et volontiers farceur en lâchant ses 89 ballons dans le ciel. Son discours avait duré quatre heures...

Le gâteau d'anniversaire de Robert Mugabe, pour ses 92 ans
Le gâteau d'anniversaire de Robert Mugabe, pour ses 92 ans ( JEKESAI NJIKIZANA / AFP/Archives )

Lors de son dernier anniversaire (2017), le chef de l'Etat avait semblé épuisé par ses 37 années de règne, se déplaçant avec difficulté sans aide, assis comme absent pendant les cérémonies.

Son épouse Grace, 51 ans, l'a aidé à découper son gâteau et il n'a pu prononcer une allocution d'une petite heure qu'au prix de nombreuses pauses, marmonnant ses phrases.

"Il faut remercier Dieu tout-puissant qui m'a permis de passer de 92 à 93 ans et, bien plus que ça, de vivre de l'enfance jusqu'à ce jour", a-t-il chevroté, la tête recouverte d'un immense chapeau de cow-boy, "c'est un très, très long voyage".

Hormis ces rares fenêtres publiques, la santé du vieillard est restée jusqu'à son dernier souffle un secret d'Etat parfaitement gardé, dont il était très imprudent de se moquer.

En 2012, un Zimbabwéen qui regardait les cérémonies d'anniversaire télévisées dans un bar s'est aventuré à demander à haute voix si Robert Mugabe avait encore assez de souffle pour gonfler lui-même ses ballons. Il a été dénoncé et arrêté.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/09/2019

Visiativ a dégagé au premier semestre une perte nette de 3,5 millions d’euros contre une perte de 3,6 millions un an plus tôt. Le résultat d’exploitation ressort pour sa part à 1 million…

Publié le 17/09/2019

Le groupement Balfour Beatty VINCI SYSTRA a annoncé la signature du contrat pour la construction et la livraison de la gare Old Oak Common de la Ligne à Grande Vitesse (LGV) HS2, pour 1 milliard de…

Publié le 17/09/2019

La technologie de membrane de GTT a été choisie pour la conception de six éthaniers de grande capacité (VLEC1), construits par les chantiers navals coréens Hyundai Heavy Industries (HHI) et…

Publié le 17/09/2019

REVOLUTION Pro Controller 3 sera commercialisé sous la marque NACON en Europe, Afrique du Sud, Australie, Nouvelle-Zélande, Moyen Orient et Inde

Publié le 17/09/2019

Synergie affiche un chiffre d'affaires semestriel de 1...