En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 491.18 PTS
+0.73 %
5 492.0
+0.73 %
SBF 120 PTS
4 395.88
+0.69 %
DAX PTS
12 414.04
+0.71 %
Dowjones PTS
26 656.98
+0.95 %
7 569.03
+0.00 %
1.178
+0.04 %

Le torero miraculé espagnol Padilla annonce sa retraite des arènes

| AFP | 1015 | 4 par 1 internautes
Juan Jose Padilla lors de son accident à Saragosse dans le nord-est de l'Espagne, le 7 octobre 2011
Juan Jose Padilla lors de son accident à Saragosse dans le nord-est de l'Espagne, le 7 octobre 2011 ( NAYADE MONCIN / AFP )

Le célèbre torero espagnol Juan José Padilla, qui avait perdu la vision d'un oeil il y a cinq ans après avoir été encorné par un taureau, a annoncé vendredi qu'il prendrait sa retraite en 2018.

L'Andalou de 44 ans a expliqué devant la presse à Séville qu'il utiliserait "la prochaine saison pour faire ses adieux".

Fidèle à son style - favoris, bandeau noir sur l'oeil gauche et veste colorée - Padilla est apparu ému quand il a dit: "Je m'en vais avec l'émotion et le plaisir d'avoir obtenu bien plus que ce dont j'avais pu rêver".

Il avait été consacré matador - lors de la cérémonie dite de l'alternative - le 18 juin 1994 dans sa ville natale de Jerez de la Frontera.

Surnommé "le "gladiateur", il avait longtemps affronté les taureaux les plus périlleux, ce qui lui avait valu maintes blessures.

Le 7 octobre 2011, à Saragosse dans le nord-est de l'Espagne, il avait été grièvement encorné au visage, ce qui lui avait fait perdre la vision de l'oeil gauche.

Mais à sa sortie de l'hôpital, Padilla avait promis de retrouver très vite ses habits de torero.

Après un long travail de rééducation, il avait tenu parole et triomphé à nouveau dans les arènes.

Juan Jose Padilla, le 20 janvier 2012 à Séville dans le sud de l'Espagne
Juan Jose Padilla, le 20 janvier 2012 à Séville dans le sud de l'Espagne ( CRISTINA QUICLER / AFP/Archives )

Cela avait fait de lui "un Superman, d'un courage hors du commun", a estimé vendredi le quotidien espagnol El Pais, soulignant qu'il avait été "reconnu comme un des grands" et "un héros".

En septembre 2017, le torero a cependant suscité une vive polémique sur les réseaux sociaux pour s'être exhibé avec le drapeau de la dictature de Franco (1939-1975) sur les épaules, à l'issue d'une corrida en Andalousie.

Il avait cependant assuré ne pas s'être rendu compte que ce drapeau était franquiste, en se disant "fier d'être torero et espagnol mais nostalgique de rien et encore moins provocateur".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

L’équipe de TradingSat.com, séduite par les qualités graphiques de court terme de VALLOUREC, entrevoit un potentiel intéressant sur cette action qui constituera le sous-jacent d’un turbo Call…

Publié le 21/09/2018

Comme annoncé le 5 septembre dernier, une nouvelle transaction a été signée par Apax Partners SAS : l'acquisition auprès de SK Capital de la société italienne AEB Group, leader mondial des…

Publié le 21/09/2018

Un broker relève pourtant sa cible

Publié le 21/09/2018

En dépit d'un marché à nouveau bien orienté, STMicroelectronics évolue autour de l'équilibre en matinée après trois séances de progression...