En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 986.44 PTS
-1.32 %
4 976.50
-1.46 %
SBF 120 PTS
3 987.37
-1.54 %
DAX PTS
11 303.27
-1.92 %
Dowjones PTS
25 317.41
-0.50 %
7 141.21
+0.00 %
1.148
+0.16 %

Le scénariste de "A la Maison Blanche" exclut une suite basée sur Trump

| AFP | 370 | Aucun vote sur cette news
Pour Aaron Sorkin, le scénariste de
Pour Aaron Sorkin, le scénariste de "A la Maison Blanche", Donald Trump "n'est pas un personnage terriblement intéressant" ( Emma McIntyre / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

Aaron Sorkin, scénariste de "A la Maison Blanche", a exclu de baser sur l'administration Trump, une éventuelle suite à sa série phare des années 2000 sur la vie politique américaine.

M. Sorkin, lauréat d'un Oscar du meilleur scénario adapté pour son travail sur "The Social Network", a confié à la chaîne ABC, dans un entretien qui doit être diffusé vendredi, qu'il ne développerait pas un président basé sur Donald Trump car "il n'y a aucune nuance" chez le 45e président des Etats-Unis.

"Je ne trouve pas qu'il soit un personnage terriblement intéressant. Il est exactement ce à quoi il ressemble", a jugé M. Sorkin. "C'est un personnage qui ne serait pas crédible pour une fiction. Il n'a aucune des qualités nécessaires pour raconter une histoire".

La série "A la Maison Blanche" a été diffusée de 1999 à 2006, avec le personnage de Josiah Bartlet comme président démocrate, joué par Martin Sheen.

Aaron Sorkin, scénariste le mieux payé d'Hollywood avec 4 millions de dollars par texte, a toujours refusé de relancer la série, malgré les offres de la chaine NBC.

Il a expliqué en novembre au Hollywood Reporter que s'il faisait une suite, sa préférence irait à un président incarné par l'acteur noir Sterling K. Brown ("The People vs. O.J. Simpson") qu'il mettrait dans une situation "d'urgence, (...) très délicate impliquant la menace d'une guerre ou quelque chose comme ça".

Le président Bartlet, depuis longtemps retraité, serait consulté "de la même façon que Bill Clinton avait l'habitude de consulter Nixon".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

Les Différents Types d'Ordre de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2018

Innate Pharma a annoncé la signature d'un accord multi-termes avec AstraZeneca et MedImmune, son bras recherche et développement de molécules...

Publié le 23/10/2018

Eurofins a fait état d’une progression de 30,6% de son chiffre d’affaires au troisième trimestre, à 955 millions d’euros. La croissance organique est ressortie à plus de 5%, en ligne avec…

Publié le 23/10/2018

MDxHealth plonge de 12% à 2,29 euros dans un volume épais ce mardi...

Publié le 23/10/2018

AXA annonce avoir conclu un accord avec Fairfax Financial Holdings Limited afin de céder toutes ses activités d’assurance en Ukraine et de quitter le marché ukrainien. Selon cet accord, Fairfax…

Publié le 23/10/2018

STMicroelectronics est une nouvelle fois victime des prévisions décevantes d'un de ses concurrents...